Livre Publibook Life Image consultingnewsline



2011









2014-15
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013









< 2004
Arrow






CiCF Dec 2011
Réflexions
Imperti-
nences
2011
Onze
propositions
pour penser
et agir
autrement


Fondation Prospective et Innovation

Cercle des entrepreneurs
du futur

Préface de Jean-Pierre Raffarin

La Documentation française
Sept
2011

159 p
10
Quatrième de couverture : Depuis quatre ans, le Cercle des Entrepreneurs du futur, fondé et animé par Michel Godet, dans le cadre du CNAM-CNE (Centre National de l'Entreprenariat) , organise le Grand Prix de la réflexion impertinente. Son ambition est de donner la possibilité aux acteurs des entreprises et des territoires de répondre à des problématiques majeures pour le futur, en privilégiant le débat et en mettant en avant une véritable impertinence intellectuelle. Le Cercle entand aider à "penser et agir autrement". Une telle ambition ne pouvait que trouver un écho favorable auprès de la fondation Prospective et Innovation qui s'est associée au Grand Prix de l'Imertinence pour lui donner l'audience qu'il mérite et élargir son périmètre : des intellectuels aux hommes d'action qui réfléchissent, pour pour s'ouvrir non seulement aux idées nouvelles et déviantes, mais aussi aux "bonnes nouvelles" des actions de terrain innovantes et réussies. Cet ouvrage réunit les contributions primées en 2011. Leur publication au sein d'une série dédiée contribue au besoin d'indépendance d'esprit de la pensée publique. Elles représentent un concentré de talent, de perspicacité, d'humour aussi, venant de chercheurs et de citoyens éclairés qui livrent, sur un ton original et décalé, leurs réflexions sur quelques ejeux fondamentaux pour l'avenir de notre société.

Sommaire :

Espelette" : une histoire qui ne manque pas de piment
André Darraidou

"Il n'y a pas de métiers pourris, il n'y a que des patrons blets"
Alain Fribourg

Impertinences logistiques : plaidoyer prospectif pour
une nouvelle compétitivité subsaharienne
Yann Alix

Energie : le nucléaire en plein séisme
Jacques Foos

Pour la promulgation d'une charte de l'Islam en Europe
Claude Sicard

Les verts contre l'environnement (et le reste)
Rémy Prud'homme

Innover ou gaspiller: la révolution simple du lavage des mains
Gilles Garel, Denis Crottet

La ville doit être rentable !
Isabelle Baraud-Serfaty

Quelques médias en voie de disparition :
de la presse à la bande dessinée
Gilles Ciment, Stéphane Natkin

Libérer l'innovation pour un urbanisme durable :
l'expérience du bonus de COS
Cyrille Duchemin

La retraite autrement
Jacques Bichot


Notre point de vue : en préparation


Les auteurs : ouvrage publié par la Fondation Prospective et Innovation  et le Centre des Entrepreneurs du Futur (CNAM - Centre National de l'Entreprenariat) sous la direction de Christian Forestier et Michel Godet

l'Editeur :
J.C. Lattès  www.editions-jclattes.fr





AAA Dec 2011
Economie &
Management

Compétitivité
AAA
Propositions pour
un nouveau pacte
France - Entreprises


Syntec Conseil
en Management

Sous la présidence d'Hervé Baculard

Editions d'organisation
Eyrolles
31
Dec 2011

160 p
Résumé : Ouvrage collectif réalisé par Syntec Conseil en Management, Compétitivité AAA, Propositions pour un nouveau pacte France - Entreprises analyse la situation des entreprises dans le contexte économique actuel et fait 49 propositions pour un nouvel élan : "Oui, un nouveau pacte de compétitivité entre la France et l'entreprise est possible... Ce pacte doit être ambitieux et reposer sur des liens de confiance nouveaux. Confiance entre les patrons, les salariés, les syndicats" ... Parmi les propositions réparties entre court terme et long terme: Réforme du secteur public avec une RGPP 2.0 étendue aux collectivités locales et aux opérateurs de l’Etat, Grenelle du salariat  pour relancer le dialogue social et faire évoluer le Contrat de Travail, mise en place d’un Medium Business Act (MBA) pour faire émerger 1000 Entreprises de Tailles Intermédiaires (ETI) en 5 ans, réforme de la Formation Continue, implication de l’entreprise dans le système éducatif,  augmentation à 3% du PIB de l’investissement dans la Recherche…


Sommaire :

1   Les clés de la compétitivité
    Une brève histoire de la compétitivité française
    Croissance : la panne?
    Commerce extérieur : chronique d'une dégradation
    Productivité : la chute immobile
    Les dimensions économiques de la France : forces et faiblesses
    Les éléments clés de la compétitivité française
    Le hit-parade des réformes à engager
 
2   Emploi, croissance  : des pistes pour un nouvel élan
    Le travail doit financer l'emploi
    De la préca-sécurité à la flexi-sécurité
    Pour une fiscalité de croissance
    Etat d'urgence: accélérer la réforme du secteur public
    Développement des PME et ETI : un enjeu de taille

3   Investir dans les hommes et la connaissance pour la compétitivité de demain
    Quand l'éducation nationale s'éveillera
    Forme-toi, le ciel t'aidera
    R&D et innovation : la France en panne d'efficacité ?
    Sans dialogue, pas d'échanges
    Infrastructures : horizons durables
    Le pacte de compétitivité, un pacte de confiance

Notre avis :
Compétitivité AAA est "la réponse des consultants à la crise"
. A lire impérativement, que l'on soit ou non affilié à un  syndicat professionnel. Interview en préparartion. L'ouvrage édité chez Eyrolles dans la collection Editions d'Organisation sera disponible fin décembre... Un cadeau pour le nouvel an 2012 !


Pour plus d'info :
Résumé de l'ouvrage sur le site de Syntec Conseil en Management
Site de Syntec Conseil en Management
Site de la boutique Eyrolles





Ces entreprises qui font la Chine Dec 2011
Economie
Ces entreprises qui font
la Chine


Dominique Jolly
Skema Business School

Editions d'organisation
Eyrolles
Oct. 2011

360p
28
Ces entreprises qui font la Chine
Résumé de l'éditeur :  "La Chine est complexe, surprenante et pleine de contradictions. A travers de nombreux exemples, Dominique Jolly illustre parfaitement cette ambivalence que si peu de personnes arrivent à gérer. La Chine fonctionne sur des bases différentes de celles du monde occidental et seule une parfaite compréhension du patrimoine culturel, historique et économique permet au "visiteur" de maximiser ses chances de succès dans son aventure chinoise. La Chine n'arrêtera pas sa croissance fulgurante et une entreprise peut soit décider de l'ignorer et de la subir, ou de la comprendre et d'en profiter"
Nicolas Bonsignore, DNL Industries, Shanghai

"Dominique Jolly donne l'impression d'avoir passé les 15 dernières années de sa vie en Chine tant son approche est en phase avec les réalités locales. Au-delà d'un travail de recherche très précis, les cas sélectionnés pour illustrer chaque idée clé sont d'une qualité qui permettra à tout lecteur désireux d'en savoir plus, une projection aisée dans cet univers de travail si spécifique."
Olivier Petragallo, directeur commercial et marketing Asie-Pacifique, Replay

"Ce qui m'a marqué et que j'apprécie beaucoup avec ce livre sur la Chine, c'est que l'auteur essaye toujours d'être le plus objectif et le plus neutre possible en montrant à chaque fois les deux côtés des sujets qu'il traite. La philosophie Yin et Yang, revendiquée dès le début, est parfaitement appliquée dans cet ouvrage. Et c'est ça qui le distingue d'autres ouvrages en français sur la Chine qui sont souvent écrits avec des partis pris. C'est le meilleur livre pour mieux comprendre la Chine, dans tous les domaines"
ZHU Lin, Sales Manager of Asia, GeoImage

Sommaire :
L'économie socialiste de marché au centre du monde

◦ China corporation : une nouvelle légitimité pour l'appareil d'état
◦ Le lieu des records économiques

Les stratégies des entreprises étrangères en Chine

◦ Les modes de développement des entreprises étrangères
◦ Les secteurs de pénétrations étrangère
◦ Zoom sur l'étonnant parcours du secteur automobile
◦ La mise en oeuvre des stratégies


Notre avis : En préparation

L'auteur : Dominique R. Jolly (Dominique.Jolly@Skema.edu) est Professeur de Stratégie d'Entreprise à SKEMA Business School (France). Il a été successivement doyen de la faculté du campus de Sophia-Antipolis et directeur du développement international. Il anime depuis une quinzaine d'année des missions en Chine, où il travaille en partenariat avec plusieurs grandes universités. Il contribue activement depuis trois ans au développement du campus chinois de SKEMA Business School à Suzhou. Il intervient comme consultant pour plusieurs grandes entreprises en France et à l'étranger. Il conseille également des organisations internationales et des gouvernements étrangers dans les domaines de l'innovation et de la technologie.

Pour info :
http://www.eyrolles.com/Entreprise/Livre/ces-entreprises-qui-font-la-chine-9782212552317





Secrets de trading d'un moine bouddhiste Déc 2011
Economie
Secrets de Trading d'un moine
bouddhiste


Daniel Alleman
Skema Business School

Editions d'Organisation
Eyrolles
Sept. 2011

297p
18
Quatrième de couverture : "Entrez dans la danse du capitalisme et prenez votre part du cash qu'il manipule chaque jour."  Yungan Lama

A travers cette histoire inspirée de faits réels, laissez-vous conduire dans une expérience qui pourrait bien marquer le reste de votre vie du sceau de la sécurité financière. John B. Starck, trader ruiné, commence aujourd'hui une nouvelle existence. Yungan Lama, moine bouddhiste parti de rien, va l'initier aux secrets de son immense fortune réalisée en Bourse. La surprise que réserve ce livre - si ce n'est la grande révélation - est que les enseignements du bouddhisme font largement écho à ceux de la finance comportementale. Et qu'il n'est nullement nécessaire d'être un génie bardé de diplômes, ou un spécialiste de l'analyse technique, pour s'assurer des gains réguliers en Bourse...
 
- Optimiser vos gains en anticipant les crises

- Développer un "feeling de marché" hors du commun
- Trader sans mettre votre capital en danger
- Eliminer les émotions qui "parasitent" vos trades

Il y a des centaines de livres pour gagner en bourse, mais celui-ci ouvre vraiment de nouvelles portes. Vous y apprendrez beaucoup. Thami Kabbaj , président de tkltrading.com auteur de l'Art du Trading

Une approche étonnante et inédite pour gagner - vraiment gagner - sur les marchés financiers
Jean-David Haddad, agrégé d'économie, fondateur de France Bourse

Dans un monde de plus en plus imprévisible, des bourses de plus en plus volatiiles, ce livre arrive à point nommé  Bernard Prat-Desclaux trader sur Produits dérivés, auteur

Notre avis : en préparation

L'auteur : Avec une méthode essentiellement bâtie sur la finance comportementale, Daniel Alleman a géré un fonds de futures en gain pendant 12 ans d'affilée. Du grand public, il est essentiellement connu comme un des meilleurs experts en développement personnel

Pour info :

http://www.eyrolles.com/Entreprise/Livre/secrets-de-trading-d-un-moine-bouddhiste-97822125
http://www.eyrolles.com/






Managers relisez vos classiques ! Déc 2011
Management
Manager,
relisez vos
classiques !
De Zola à Houellebecq,
un autre regard sur l'entreprise



Sophie Chabanel


Editions d'Organisation
Eyrolles
Août 2011

257p
25
Quatrième de couverture : Zola vaut mieux qu'un MBA! Posons un oeil nouveau sur l'entreprise grâce au talent de dix-huit grands écrivains classiques et contemporains, français et étrangers. Humain, sensible, souvent drôle, le regard des écrivains permet d'aborder tout autrement les nombreuses facettes de l'entreprise : accompagnement du changement, santé au travail, culture d'entreprise, éthique, marketing,  Chaque extrait choisi illustre une thématique managériale. Pour chacun des 34 extraits, découvrez ainsi :

- le contexte socio-historique de l'oeuvre
- une courte représentation de l'extrait choisi
- une analyse nourie d'exemples

De zola à Houellebecq, en passant par Maupassant, Miller, Garry et bien d'autres, les "curieux" de l'entreprise trouveront matière à enrichir leur réflexion sur l'aventure entrepreneuriale.

Sommaire :

1 L'entreprise face au changement
   Pierre Mari, Jacques Chardonne, Joshua Ferris, Emile Zola

2 L'individu est-il soluble dans l'entreprise
   Pierre Mari, Thierry Benstingel, Annie Ernaux, Michel Houellebecq

3 Le travail c'est la santé
   Tom Wolfe, François Emmanuel, François Bon, Emmanuelle Heidsieck, Thierry Beistingel

4 Petites magouilles et grandes lâchetés : y-a-t-il une place pour les "purs"?
   Emile Zola, Emmanuelle Heidsieck, Jules Romain, Joshua Ferris

5 Le client est roi!
 
Emile Zola, Jules Romain, Romain Gary, Annie Ernaux, Michel Houellebecq

6 La figure de l'entrepreneur
  
Thomas Mann, Jules Romain, Jacques Chardonne, Guy de Maupassant

7 Les seniors au travail : ringards ou passionnés ?
   Arthur Miller, Robert Linhart, Emile Zola, Romain Gary

8 L'illusion du pouvoir
   Emile Zola, Jules Romain, John Cheever, Tom Wolfe

Notre avis : en préparation

L'auteur :
Après avoir passé 15 ans au service de sociétés de conseil, Sophie Chabanel est aujourd'hui consultante en communication écrite auprès de grandes entreprises et PME


Pour info :
http://www.eyrolles.com/Entreprise/Livre/managers-vos-classiques-9782212549614





L'économie du chaos Dec 2011
Economie
L'économie
du chaos
chronique d'une
faillite annoncée


Henri Spitezki


Unicomm
Juin 2011

4
72 p
22
Quatrième de couverture: Les marchés financiers opèrent aujourd'hui en toute liberté sur l'ensemble de la planète et tentent de nous persuader que le laisser-faire débouche nécessairement sur la prospérité. Néanmoins, lorsqu'il devient plus facile de gagner de l'argent par la spéculation que par le travail ou l’investissement productif, il est évident que le marché a atteint ses limites, et que l’univers économique et social va droit au précipice. En décortiquant les ressorts d’une économie mondiale dont tous les facteurs sont diaboliquement enchevêtrés, cet ouvrage nous permet de comprendre pourquoi et comment on en est arrivé là. Il nous guide dans le dédale des événements qui nous ont conduits à passer d'un système en apparence maîtrisé à une déréglementation totale, source de tous les excès.

Notre avis : un ouvrage indispensable aux consultants, plus habitués à raisonner en termes de microéconomie au service de leurs clients que de macroéconomie au service d'un équilibre économique mondial. Un ouvrage à lire avec attention pour comprendre les mécanismes qui sont en jeu et trouver des voies de sortie à ce que l'auteur appelle déjà "la grande récession" et dont il conclut l'évocation sous forme d'intertitre par : "Nous traversons une crise qui touche aux fondements mêmes de notre civilisation". BV

L'auteur : Henri Spitezki est spécialiste en macroéconomie, en économie financière et en stratégie. Docteur en Sciences de gestion, Dess de Sciences économiques  il a enseigné à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris 9 Dauphine. Il est conseiller auprès de grands groupes et aupès de la Commission Européenne.

L'éditeur : édité chez Unicomm, ce "pavé" de 472 page d'Henri Spitezki complète une collection déjà très professionnelle qui compte des ouvrages tels que "La mondialisation pour une juste concurrence" de Gérard Lignac, le magazine Défense, l'annuaire de l'Union-IHEDN ou encore l'annuaire de la presse étrangère.

Pour info :
L'ouvrage est disponible notamment auprès d'Unicomm
A propos de la collection d'Unicomm:  Catalogue Unicomm





Nouvelles petites leçons d'économie Nov 2011
Société/Economie
Nouvelles petites
leçons
d'économie
pour ceux qui doutent des promesses qu'on leur fait

Jean-Marc Sylvestre


Flammarion
Sept. 2011

351 p
18
La quatrième de couverture : Une campagne présidentielle, c’est un festival de publicités mensongères. Chaque candidat y va de sa promesse pour séduire sa  "clientèle" ou en appâter une nouvelle. Pour ceux qui doutent de ce qu’on leur raconte, ces Nouvelles Petites Leçons sont là pour y voir clair. Qu’est-ce qui est vrai? Qu’est-ce qui est faux? L’économie ne ment pas. Mais elle a ses contraintes. Ceux qui les ignorent exposent le pays à de sérieux déboires. Voyez la Grèce, le Portugal… Beaucoup de réformes sont possibles. Encore faut-il qu’elles soient cohérentes. Encore faut-il qu’elles tiennent compte des réalités européennes et mondiales. Avec le talent de pédagogue qu’on lui connaît et son expertise de l’actualité économique, Jean-Marc Sylvestre explique les changements dans lesquels nous sommes pris. Il démonte les utopies dangereuses – la démondialisation, la décroissance, le nationalisme, la xénophobie, la sortie de l’euro. Il donne les clés pour comprendre les enjeux, notamment européens et franco-allemands, devant lesquels se trouvera celui ou celle que les Français éliront. Ces Nouvelles Petites Leçons sont un outil de décryptage des discours politiques et offrent un « Quiz de la cohérence » des affirmations économiques en période de campagne présidentielle. Grâce à cet ouvrage, les lecteurs pourront faire leur choix en connaissance de cause.

L'interview : A la 25ème Heure des livres, signée Fréderic Vieau (en préparation)

L'auteur : Docteur en sciences économiques, Jean-Marc Sylvestre a été en charge
de l’information économique sur TF1 et LCI jusqu’en 2010. Aujourd’hui éditorialistesur I-télé, il est notamment l’auteur de Petites Leçons d’économie à la portée de tous paru chez Buchet-Chastel en 2007 et du Roman vrai de la crise financière  publié avec Olivier Pastré, chez Perrin en 2008.






Le retour au Standard Or Nov 2011
Economie
Le Retour au
standard Or


Pr Antal Fekete



Le Jardin des Livres
Oct 2011

239 p
19,90
Quatrième de couverture : " Les raisons pour lesquelles le standard-or va remplacer l'argent papier, et pourquoi l'économie mondiale est condamnée à exploser... Les économistes actuels sont des charlatants, des bonimenteurs qui, tout en se délectant de leur propre gloire, sont totalement incapables de prévoir un effondrement financier, même lorsqu'ils le regardent fixement dans les yeux, comme l'a montré leur misérable performance de 2007. Pire encore, ils sont même totalement incapables d'admettre leurs propres erreursIls sont une malédiction jetée sur le corps académique. Ils conduisent le monde vers un désastre monétaire et économique sans précédent à la minute où je vous parle ". Pr A. F.

Notre avis :
l'auteur économiste n'y va pas de main morte !

Celui du consultant :
Bien que le concept de retour à "l'étalon or" soit encore fortement contesté par une majorité d'économistes, au titre que depuis la déconnexion entre masse monétaire "papier" et  réserves en or de la Fed, introduite aux USA en 1971 par l'administration Nixon, une "inflation de fait" empêcherait tout retour en arrière, les quantités d'or ou de métaux précieux étant devenues
bien inférieures aux quantités de monaie papier et électronique en circulation, une frange non négligeable d'experts (cf Bancor) s'accorderait aujourdhui après 3 ans de crise à voir la possibilité d'un tel retour, le prix du fameux métal jaune (pourtant inoxydable) pouvant très bien flamber à tout instant comme bien d'autres matières premières moins faciles à manipuler sans en renverser sur les plages... Dans la mesure où ni les banques ni les Etats n'ont prouvé leur réelle immunité face aux effets de cette crise d'un genre finalement nouveau, puisqu'elle repose sur l'effet systémique généralisé d'une introduction de produits financiers dont la conséquence ultime est de généraliser la diffusion de "défauts" de paiement abysseaux, lié à des endettements souverains ou privés, l'examen d'un possible retour vers cet étalon incorruptible (dans sa nature matérielle)  mérite toute l'attention des consultants et des auditeurs financiers, comme de tout ceux qui en possèdent dans quelques bas de laines rangés dans leur garde-robe des Caraïbes. Rappelons qu'il n'y a pas si longtemps que cela Alan Greenspan déclarait que les crédits dérivés (CSO) et les CDS (Credit Default Swaps) étaient inoffensifs, point de vue partagé par les agences de notations, Standard & Poor's, Moody's et Fitch, qui les ont toutes notés Triple A. Aussi un référentiel souverain est-il au bout du compte plus que nécessaire. Entre le "standard" et les "poors", il va falloir bientôt choisir...

Celui du physicien :
Rares sont les économistes qui savent que l'or, dont le succès tient à ses remarquables propriétés d'inoxidabilité (potentiel d'ionisation de 9,22 eV contre 7,57 pour l'argent et 7,72 pour le cuivre) et à sa couleur incomparable, tire en fait ces caractéristiques uniques d'une correction relativiste affectant ses électrons dans le voisinage du niveau de Fermi (contraction relativiste de l'orbitale 6s et faible effet d'écran sur les électrons 6s par dilatation relativiste des orbitales 5d et 4f)... Finalement il apparait que Dieu a certainement été plus prudent que la JP Morgan lorsqu'il a rendu "renormalisable" l'électrodynamique quantique et probablement l'ensemble des champs quantiques sur lesquels repose l'équilibre des forces, de l'énergie et de la matière dans notre Univers. Mais les "quants" et les cowboys de Wall Street semblent avoir été particulièrement nuls en math et n'avoir guère obtenu de convergence dans le calcul de la somme des effets conjugués des échanges entre opérateurs économiques sur la base des produits dérivés qu'ils ont inventés ! Moralité: quand le cheval n'est pas bon, mieux vaut parier sur ses fers, à défaut de compter sur la chance. Ah, l'étalon or ! Il parraît qu'on y songerait même au FMI...

Celui du journaliste : Après
Blythe Masters paru en janvier dernier et L'Or des Fous de Gillian Tett, rédactrice en chef au Financial Times, paru en mai, dont les éditions "Le jardin des livres" ont acquis l'exclusivité de la version française, Le Retour au Standard Or d'Antal Fekete, docteur en économie, marque aussi un retour de l'écrivain et éditeur Pierre Jovanovic vers des sujets liés à l'économie pure (par opposition à ses enquêtes sur l'ésoterisme chrétien et ses romans économico-ésotériques tels 777 ou encore l'Evangile de Notre Dame) comme d'un choix éditorial plus que pertinent si l'on en juge par les catastrophes qui se produisent en cette rentrée automnale 2011. Si le calendrier Maya joue les prolongations après 2012, sûr et certain, les titres "Jardin des Livres" devraient s'apprécier. Mais pour se les offrir, peut-être faudra-t-il ne pas laisser ses métaux à l'entrée du magasin...  BV





Blythe Masters Nov 2011
Economie
Blythe Masters
La banquière de  la JP Morgan à l'origine de la crise mondiale. Ce qu'elle a fait, ce qu'elle va faire...

Pierre Jovanovic



Le Jardin des Livres
janv 2011

271 p
19,90
Quatrième de couverture : Avec d'autres mathématiciens de la JP Morgan Bank, l'Anglaise Blythe Masters a mis au point la formule magique qui a transformé le papier en or et qui a rendu les banquiers complètement fous. Inconnue du public, Blythe Masters est pourtant, selon la formule consacrée du Guardian de Londres "la femme qui a inventé les armes financières de destruction massive". Selon Newsweek, ces armes ont "libéré un monstre" qui est toujours en train de détruire l'économie mondiale, jusqu'à l'inévitable banqueroute universelle. En effet, les banques cachent encore une très grande partie des 55 000 milliards de dollars d'emprunts toxiques qu'elles ne reverront jamais dans leurs bilans. Le journaliste Pierre Jovanovic retrace dans ce livre comment le destin hors du commun de cette jeune diplômée de Cambridge a involontairement croisé celui de centaines de personnes, mises au chômage par les effets de la crise, simplement parce que tous les banquiers de la planète ont écouté, fascinés, son Evangile des Credit Default Swaps au point qu'ils ont fini par copier et abuser de sa formule "magique". Formule qui les mène, en ce moment même, à leur perte.

Point de vue de la rédaction  : Une enquête hallucinante sur la manière dont les banquiers ont transféré un risque bancaire vers le bas de laine de tout épargnant... L'auteur conclut l'ouvrage par une étude de l'avenir que nous réservent les banques qui dès à présent prennent le contrôle de l'ensemble des matières premières mondiales, avec la même boulimie et sens des responsabilités que ceux qui ont présidé à la génération des produits dérivés toxiques. L'auteur, Pierre Jovanovic, journaliste, spécialiste de l'économie des nouvelles technologies, romancier et éditeur (Le Jardin des livres), revient avec cet ouvrage à l'enquête journalistique qui fut sa spécialité tout en apportant le style qu'on lui connaît dans ses romans économico-ésotériques basés sur la mystique chrétienne (aux côtés desquels ceux de Dan Brown font figure de polars antédiluviens) !
Un ouvrage indispensable à ceux qui ambitionnent d'être encore en vie en 2012 et au delà... BV

Editions : Edité au Jardin des livres, "Blythe Masters" est un complément indispensable à "L'Or des Fous" de Gillian Tett, rédactrice en chef au Financial Times, paru aux mêmes éditions.





Une brève histoire des crises financières Nov 2011
Economie
Une brève histoire des crises
financières
Des tulipes aux subprimes

Christian Chavagneux


La Découverte
Juillet 2011

235 p
16,50
Quatrième de couverture : La finance a pris une place démesurée dans nos économies et ses dérapages pèsent lourdement sur l’emploi et le bien-être des populations partout dans le monde. Mais il n’est pas facile pour le simple citoyen de comprendre les ressorts de l’instabilité financière, afin d’apprécier la pertinence des politiques qui prétendent la combattre. D’où l’intérêt de revenir sur les grandes crises du passé. Tel est le propos de ce livre aussi enlevé que pédagogique, où l’auteur fait le récit des plus exemplaires d’entre elles et de leurs issues : la fameuse bulle sur les tulipes dans la Hollande du XVIIe siècle ; la façon dont l’Écossais John Law a créé la première bulle boursière de l’histoire dans la France du régent ; la crise financière de 1907, qui a conduit à la création de la banque centrale des États-Unis. Et il revient de manière originale sur la crise de 1929, en montrant comment Roosevelt a usé de toute son habileté pour imposer les régulations qui allaient assurer plusieurs décennies de stabilité.  Se dessine ainsi une «économie politique des bulles », dans laquelle s’inscrit parfaitement le dérapage des subprimes. On comprend mieux alors les mécanismes économiques en jeu dans les crises financières. Mais aussi le rôle joué par les inégalités sociales, les rapports de forces politiques et les batailles idéologiques. Disposer d'un tel schéma des crises permet de juger les multiples chantiers ouverts par le G20, leurs avancées et leurs faiblesses.

Notre avis : De tous les ouvrages sur la crise économique et sur l'économie en générale qui sont sortis en cette année 2011, "Une brève histoire des crises financières" est certainement celui qui mérite d'être lu en premier de par ses aspects historiques et pédagogiques. Indispensable pour ceux qui ne sont pas économistes à la base, et excellent complément actualisé pour ceux qui le sont ! BV





La finance imaginaire Nov 2011
Economie
La finance
imaginaire

Geoffrey Geuens



Editions Aden
Sept 2011

358 p
25

Quatrième de couverture : Figure imposée de la communication politique, la dénonciation des excès du capitalisme sauvage – aussi virulente qu'inoffensive – a duré le temps nécessaire à la recapitalisation des banques. Les responsables et intellectuels dominants des puissances occidentales l'avaient, pourtant, répété à qui voulait l'entendre : l'État allait reprendre la main sur la finance et contrôler les banquiers. Voilà pour les slogans de campagne. Sur le terrain, le capitalisme réel voit les plus grands noms de la politique internationale – qu'ils soient démocrates ou républicains, travaillistes ou conservateurs, socialistes ou libéraux – siéger dans les conseils d'administration de trusts et hedge funds assimilant l'économie à un portefeuille géant d'actifs. Quant aux spéculateurs d'hier, dénoncés il y a peu encore pour leur cupidité et leur irresponsabilité, ils ont déjà été réinstallés par les pouvoirs publics à la tête de commissions de sages prônant une meilleure gouvernance de la finance...

Étude détaillée de l'oligarchie financière et analyse serrée du discours social, La finance imaginaire, véritable Who's Who, rompt avec l'image désincarnée des marchés financiers que relaient, jour après jour, les penseurs de la doxa, et qui est bien faite, consciemment ou non, pour laisser impensés les véritables bénéficiaires des mesures de crise et politiques d'austérité à venir.

L'auteur : Chargé de cours au département Arts et Sciences de la communication de l'Université de Liège, Geoffrey Geuens a publié plusieurs ouvrages parmi lesquels Tous pouvoirs confondus (EPO, 2002) et Les vieilles élites de la nouvelle économie (Presses universitaires de France, 2011).






Manager dans la complexité Nov 2011
Management
Manager
dans la
complexité
Reflexion à l'usage des dirigeants


Dominique
Genelot
Insep Consulting
Bernard Julhiet Group

Oct  2011
371 p
40
Quatrième de couverture : Les défis croissants de la complexité et les menaces qui s'accumulent sur notre planète appellent d'urgence de nouveaux modes de management et de gouvernance . Pour l'essentiel, les méthodes d'organisation et de conduite des entreprises que nous utilisons aujourd'hui ont été élaborées dans leurs fondements il y a plus d'un siècle, sur les principes de la science classique, mécaniste et déterministe. Aujourd'hui ces méthodes dérapent, nos modèles économiques s'avèrent brutalement obsolètes devant les explosions technologiques et nos systèmes de gouvernance montrent des failles béantes devant les assauts de la mondialisation. Face à la complexité croissante nos rationalités classiques sont inopérantes. Ce livre nous invite à renouveler nos cartes mentales et à recourir aux ressources de la "pensée complexe" pour faire face à ces nouveaux défis. Il a été conçu spécifiquement pour les dirigeants et poursuit deux ambitions :

- La première est d'éclairer le concept de complexité, de faire découvrir, de façon dense et rigoureuse, en quoi les apports des "sciences de la complexité" renouvellent totalement nos façons de penser et nous ouvrent la possibilité de concevoir l'entreprise autrement.

- La seconde est de proposer aux responsables de nouvelles conceptions et méthodes dans le domaine du management, de l'organisation, de la stratégie, de la gouvernance, de l'innovation, élaborés sur ces nouveaux fondements et s'avérant plus pertinentes en univers complexe que les méthodes traditionnelles.

Il s'agit de la 4ème édition de cet ouvrage, revue et augmentée, les éditions précédentes datant de 1992, 1998 et 2001

L'auteur : Dominique Génelot, a dirigé pendant 30 ans INSEP Consulting, cabinet spécialisé dans l'accompagnement des managers et la transformation des entreprises. Insep a rejoint en 2006 le pôle Talent Management de Bernard Julhiet Group. Dominique Génelot est l'auteur de nombreux ouvrages et le directeur de collection des Editions INSEP.

Découvrir l'auteur : Interview de Dominique Genelot en avril 2007

Notre avis :           en préparation

Pour info :          www.intelligence-complexite.org





Le livre noir du management Oct 2011
Management
Le livre noir du
management


Isabelle Bourlboulon


Bayard
Juillet 2011

281 p
 
Résumé :  Les suicides successifs survenus depuis quelques années dans de grandes entreprises françaises ont violemment mis en lumière le problème de la souffrance au travail, associé aux techniques de management. Salariés, syndicats et chercheurs pointent du doigt des méthodes déshumanisantes et aliénantes. Cet ouvrage, fondé sur une enquête menée dans différentes entreprises comme IBM ou McKinsey, mais aussi dans plusieurs services publics, révèle une véritable crise du travail. Croisant des témoignages inédits avec l'histoire du management et le travail des chercheurs les plus reconnus, l'auteur va plus loin que cette dénonciation, elle étudie les exemples d'alter-management et les nouveaux concepts qui permettraient d'instaurer des méthodes de travail plus respectueuses des rythmes humains.

Notre avis : 
Malgré le choix d'un titre et de coloris qui laissaient supposer des révélations à la "Black List", cet ouvrage ne rèvéle guère plus que ce que les gratuits parisiens délivrent chaque jour aux usagers de la SNCF à la descente de leur train. Nous l'avons retenu toutefois car le choix du sujet reste méritoire et que les exemples de management alternatifs indiqués sont dignes d'attention - même si notre époque de concurence avec les grands démocrates chinois puisse réduire tout cela à néant. Maintenant peut-on considérer qu'il a été enquêté de manière pertinente chez McKinsey et IBM ? Le lecteur se fera seul juge. Les experts ayant vraiment autorité sur les sujets des RH traités par l'ouvrage ne manquaient pourtant pas: Merlane, IDRH, Capital-Santé (Bernard Julhiet Group), Altedia, BPI, Right... pour ne citer que les cabinets les plus connus. A moins que voulant égratigner les vilains managers, l'auteur ait délibérément choisi une méthode trotsko-journalistique qui entendait arroser l'arroseur? Au delà des subtils distingos entre CGT et CFDT, exacts au demeurant,  l'ouvrage donne un peu trop l'impression que tout ce qui ne marcherait pas est voulu, et il se trouve toujours des témoins pour en témoigner...  Quand à choisir un cabinet en stratégie, l'option du BCG qui fait appel à Vincent Lehnard eût été certainement mieux indiquée que McKinsey, dont il n'est même pas évoqué la collaboration passée avec Didier Long, ex bénédictin (que diable, il s'agit d'un ouvrage publié chez Bayard, quand même)! Idem pour les Coaches qui auraient pu donner un éclairage particulier et souvent plus humain, ils n'en manquaient pourtant pas d'excellents au Dôjô, chez
Mediator International, ou chez Mediat Coaching, voire à chaque coin de rue pour les moins bons... Plus pernicieux pour le lecteur peu averti, ce qui est le cas des étudiants en sciences sociales, est la longue introduction qui tend à présenter, comme pour une thèse, une histoire du management aussi incomplète qu'inutile pour la suite... Pour preuve, l'axe "automobilistique à la Taylor "qui y est lourdement présenté oublie allègrement des acteurs aussi incontournables que Fayol et la Cegos (Renault et Citroën) en France ou encore Peter Drucker (GM) aux USA, et sur la base duquel on aurait bien du mal à expliquer les suicides chez Renault aujourd'hui, quand ce n'est pas bien sûr chez France Télécom aux métodes résolument différentes! Sans parler de la pyramide organisationnelle "à la Mintzberg" dont il n'est fait aucun usage ultérieur, sauf peut-être celui d'accréditer de manière subliminale l'auteur sur le sujet dans l'esprit du lecteur. On retiendra qu'il existe d'autres ouvrages critiques dans le domaine du management et des RH  tels que "Ressources Inhumaines" de Jean-Luc Foucher (Bourin 2005), "La Face Cachée du Management" de Yan de Kerorgen (Dunod circa 2003) et l'un des tout premiers dans le genre: "Le Mythe de l'entreprise" de Jean-Pierre Le Goff (La Découverte, 1993), qui ne sont bien sûr pas cités en référence bibliographique. Le Management serait-il trop sérieux pour qu'il ne puisse être appréhendé par les journalistes sur la simple base d'une enquête? L'acquisition de l'ouvrage reste néenmoins recommandée par notre rédaction afin que les consultants puissent apprécier à sa juste valeur, point sur lequel l'auteur journaliste réussi très bien à nous le rendre, l'état catastrophique dans lequel se trouve plongé aujourd'hui le management, tant dans sa réalité quotidienne que dans l'appréciation que les collaborateurs des entreprises et des adminsitrations en ont. Car si l'on n'y prend garde, il ne se trouvera bientôt plus personne qui veuille encore endosser à l'avenir la chasuble du middle management!

l'auteur :
Isabelle Bourboulon est journaliste indépendante, spécialisée en économie de l'entreprise.





Manager la génération Y Oct 2011
Management
Manager la génération Y
Travailler avec les 20-30 ans

Marie Desplats
Florence Pinaud

Préface de
Jean-Louis Alcaïde

Dunod
Best Practices
Oct 2011

207 p

Ils sont nés avec une souris dans la main, alimentent leurs comptes Facebook et Twitter depuis des années et tapent des sms tout en menant une video conférence sur Skype...Les enfants de la génération Y ont aujourd'hui entre 20 et 30 ans, ils arrivent dans l'entreprise avec des valeurs et des attentes différentes de celles de leurs ainés. Ayant du mal à séparer le perso du boulot, fuyant le conflit en se réfugiant dans une bulle idéale, les Y sont néanmoins capables d'une grande concentration et d'une vraie mobilisation sur une mission pour peu qu'ils en comprennent et le fonctionnement et l'utilité et qu'ils adhérent aux objectifs. Afin de recruter et de travailler au mieux avec ces " digital native", les managers ont intérêt à revoir leurs basiques.. Cet ouvrage propose de nombreux cas pratiques observés en entreprises pour expliquer les malentendus qui peuvent naître et les manières de les régler.. Il distille des conseils et des techniques pour manager cette génération digitale de manière efficace et tirer parti de leur très bonne connaissance du monde numérique. Un livre dynamique et bien illustré pour découvrir les spécificités de cette génération Y en entreprise et trouver les moyens de bien la manager.

Sommaire Qui sont les jeunes de la génération Y? Recruter un Y: presqu'un acte de vente. Se faire reconnaître par un Y. Dialoguer en mode Y. Passer des consignes adaptées. Déléguer à un Y. Produire avec la génération Y. La motivation selon Y. Quand un Y entre en conflit. Le manager de type Y. Les outils de personnalisation à l'âge Y. Vers un management de type Y.

Notre avis : Les ouvrages sur le sujet sont rares. Celui-ci forme une bonne introduction pour les consultants et le middle management. Un ouvrage serrant de plus près les aspects culturels et psychologiques résultant des dérives de l'éducation comme de la pression médiatique à laquelle est soumise la génération Y par le marketing ciblé permettrait de mieux cerner la vision du monde de ces Y pour qui Julian Assange est un bon journaliste (qui va à l'essentiel), et Google le Toys'R Us du management (et qui a donc inventé la Lampe Lave)... Un prochain livre ? 

Biographie des auteurs
Florence Pinaud - Journaliste en presse écrite dans les domaines économique et social, notamment à La Tribune.
Marie Desplats - Coach. Diirige le cabinet de recrutement diagora.fr, spécialisé dans la recherche de jeunes talents en Informatique






L'homme au coeur des stratégies Oct 2011
Management
L'homme
au coeur
de la Stratégie
Des ressources humaines aux actifs humains

Jean-Luc Placet
Patrick Ravivoson

Collaboration de
Benoît Siméon





Dunod
Juillet 2011

165 p
Quatrième de couverture : La manière traditionnelle de concevoir la stratégie est désomais dépassée, il était temps! La stratégie classique, ou stratégie patrimoniale, est axée sur les actifs économiques. Mais un actif économique seul n'a qu'une valeur de revente. c'est lorsqu'il est intégréau sein de "capacités organisationnelles" qu'il acquiert  une véritable valeur stratégique. Cet ouvrage présente l'ébauche d'une stratégie centrée sur l'actif humain. L'homme au coeur de la stratégie, c'est l'émergence des stratégies d'apprentissage, source des vraies rupturesstratégiques.

De nombreux cas pratiques, des témoignages de personnalités clés du monde de l'entreprise, viennent renforcer le propos des auteurs. Un dictionnairedu vocabulaire stratégique intégrant la notion d'actifs humains, ainsi que des outils et des démarches détailléessont mis à disposition du lecteurqui souhaite mettre en oeuvre ce nouvel exercice stratégique.

Les auteurs : Jean-Luc Placet, diplômé de l'ESSEC, est P-dg du cabinet IDRH, cabinet conseil en ressources humaines fondé en 1970,. Il est aussi membre du Conseil Economique Social et Environnemental, Président de la Fédération Syntec, après avoir été Président de Syntec Conseil en Management et Président de la fédération européenne FEACO.

Patrick Ravivoson, diplômé de l'école normale supérieure (lettres et sciences), est Directeur à IDRH où il assure des missions de conseil auprès de la direction de grands groupes industriels et d'institutions internationales telles que l'ONU.

l'interview de Patrick Ravivoson : (en cours de rédaction)





La France sans usines Oct 2011
Economie
La France
sans ses usines


Patrick Artus
Marie-Paule Virard




Fayard
Oct 2011

184 p
16E20
Résumé de l'éditeur : La France perd ses usines et ses ouvriers. Pendant longtemps, hommes politiques et beaux esprits ont voulu nous faire croire que le modèle économique idéal pour la France était d’abandonner l’industrie aux pays émergents et de se spécialiser dans les services et les nouvelles technologies. On mesure aujourd’hui les ravages de cette illusion : désertification industrielle régionale, baisse du niveau des emplois et des salaires, déficit extérieur et dette en croissance exponentielle. Il n’y a donc rien d’étonnant si la désindustrialisation est en passe de s’imposer comme un des thèmes majeurs de la campagne présidentielle. Sauf que nous en connaissons très mal l’ampleur, les conséquences et les origines. C’est tout le mérite de Patrick Artus et Marie-Paule Virard que de démonter idées reçues, erreurs de politique économique et choix hasardeux. Mais leur livre est aussi un plaidoyer pour la réindustrialisation, autour de quelques réformes structurelles ici exposées avec une clarté qui emporte l’adhésion. Car il y va de nos emplois et de l’avenir de nos enfants…

L'auteur : Directeur de la Recherche et des études de Natixis, professeur à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, Patrick Artus est aujourd’hui membre du Conseil d’analyse économique et du Conseil d'analyse de la société auprès du Premier ministre. Marie-Paule Virard est journaliste économique. Elle a notamment publié avec Patrick Artus Le Capitalisme est en train de s’autodétruire.

Pour info :
http://www.la-fabrique.fr/Evenement/1/la-france-sans-usines
http://www.fayard.fr/livre/fayard-403142-La-France-sans-ses-usines-Patrick-Artus-hachette.html







L'échéance Sept 2011
Société
L'échéance
français vous n'avez encore rien vu

François de Closets
Irène Inchauspé




Fayard 2011
Résumé de l'éditeur : Le temps du Toujours Plus est terminé. Pour les droits comme pour les déficits. Notre situation est aussi dégradée que celle des Grecs ou des Portugais. Nous allons donc affronter les mêmes épreuves. Ce sera  l'heure de vérité, l'occasion de rebâtir la France. Voici le livre d'après la vraie crise. Celle-ci combine le surendettement de l'Etat et les folies de la finance. La faillite qui menace est l'aboutissement d'une dérive de quarante ans. Car, pour entretenir ses illusions, la France s'est droguée au déficit et a fait de sa jeunesse sa variable d'ajustement. A l'arrivée, nous sommes ruinés et notre modèle est perverti. Face à ces dangers, la droite dénonce les dérives des finances publiques... et la gauche celle de la finance privée. Pour François de Closets et Irène Inchauspé, toutes les questions doivent être posées et méritent des réponses sans tabou. Pourquoi la France ne s'est-elle pas davantage mobilisée face au défi aventureux de la mondialisation ? Pourquoi a-t-elle laissé son industrie s'étioler dans les délocalisations et ses fleurons passer sous contrôle étranger ? Pourquoi L'Etat est-il incapable de moderniser l'administration pendant que le nouveau capitalisme pressure le monde du travail? Pourquoi a-t-on permis au système bancaire d'empoisonner les collectivités locales avec des emprunts toxiques ? Au terme de cette enquête sans concessions mettant au jour la réalité économique, sociale et financière de notre pays, on comprend que l'avenir n'est pas écrit. La France dispose de plus d'atouts dans son jeu qu'aucun autre pays. Elle est à reconstruire. Voici comment.





RAMSES 2012 Sept 2011
Géostratégie
RAMSES 2012

Sous la direction de Thierry de Montbrial
et
Philippe
Moreau Defarges
(IFRI)


Dunod 2011

336 p
25 €
Résumé du site de l'éditeur : Le RAMSES 2012 présente des articles compacts, pertinents dans la sélection et l'analyse des tendances mondiales 2012 : le monde a changé, les Etats sont-ils submergés face aux événements ? Le fil conducteur du RAMSES 2012 porte sur la difficulté des Etats à gérer l'afflux des exigences auxquelles ils doivent répondre dans tous les domaines et leurs responsabilités croissantes : Etats submergés face aux crises ou catastrophes politiques,  économiques, sanitaires, écologiques, climatiques ou encore médiatiques....

Sommaire  : Le RAMSES 2012 comporte 8 parties (3 thématiques, 5 portant sur une zone géographique ou un continent), et  propose au total 53 entrées par pays ou par thème.  Les Repères proposent un appareil documentaire qui complète les textes. Le monde en cartes : 16 pages quadri. Le monde en chiffres : 150 pays. Chronologie. Sommaire Economie mondiale : Quel avenir pour l’industrie en dehors de la Chine ? La guerre des monnaies et la régulation monétaire mondiale. Quel avenir pour l’euro ? Le capitalisme financier n’a-t-il toujours rien compris ? La décennie des BRIC. Sécurité et défense. Les Etats submergés ?. L'Etat enlisé dans le principe de précaution. États et désastres naturels. États et risques industriels (nucléaire inclus). États et pandémies. États et contrôle de l’information. L’outil spatial, instrument de prévention et de gestion des risques. Europe. L’Union européenne, un an après l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne. Les finances de l’Union européenne. « Grands » et « petits » États face à la Crise. Allemagne. Royaume-Uni : vers un nouveau Thatchérisme ? La Russie entre Medvedev et Poutine. La Russie et ses voisins. Maghreb, Moyen-Orient. Algérie. Tunisie. Les jeunes au Maghreb. Libye. L’Égypte après Moubarak. Les facteurs démographico-économiques dans le conflit israélo-palestino-arabe. Syrie-Liban. Arabie saoudite. Afrique. Le Sahel en 2011. L’Afrique comme nouveau marché de consommation. Les processus électoraux en Afrique. Minerais dans les Grands Lacs. La crise ivoirienne. Sud-Soudan. Asie. Chine. Japon. Inde. Af-Pak. Thaïlande (Myanmar) Corée. Amériques. Les États-Unis : politique intérieure. Article thématique sur les États-Unis. Les États-Unis : politique étrangère L’Amérique latine face à la Crise. Mexique. Brésil après Lula. Cuba...

Interview :

Sept 2011
L'invité
Philippe
Moreau-Defarges
Philippe Moreau Defarges
Ministre
Plénipotentiaire
Chercheur à l'IFRI
Co-signataire du
RAMSES

Pour info  :  www.dunod.com    www.dunod_ramses_2012      www.ifri.org/





Editions du Management Sept 2011
Management
Le Guide des Cabinets de Conseil en
Management

Jean-Baptiste Hugo


Editions du
Management
2011


624
p
49
Résumé : Mis à jour tous les 2 ans, le Guide des Cabinets de Conseil en Management est annoncé pour parution le 27 juillet et devrait être disponible début septembre. Il est possible dès à présent de le commander en ligne auprès des Editions du Management. Seul guide non publicitaire sur le conseil, il présente dans les détails les 105 premiers cabinets actifs en France, lesquels représentent près de 90 % du marché, soit encore 4,6 milliards € de CA pour 22300 consultants...  BV

Sommaire :

- La typologie du conseil en management en France
- Comment choisir un cabinet de conseil ?
- Conseils pour travailler avec un consultant
- Bibliographie et sites Internet
- Associations et organisations professionnelles
- Présentation des cabinets de conseil  (105 cabinets)
- Index général
- Index par type de conseil
- Index par spécialisation fonctionnelle
- Index par marché spécifique
- Index des dirigeants et associés


L'auteur :

Jean-Baptiste Hugot, IEP Paris, est journaliste, spécialisé dans le management et les métiers de conseil. Il dispose à ce titre d'informations privilégiées sur ces professions et les entreprises qui les composent.


Notre avis : (en préparation)

Pour info :
http://boutique.editionsdumanagement.com/guides/25-le-guide-des-cabinets-de-conseil...



 
Philippe Herlin Août 2011
Economie
France,
la faillite ?

Philipppe Herlin


Eyrolles
Editions d'Organisation
2011


165
p
14

Quatrième de couverture : La dette de la France dépasse 1500* milliards d'euros, et elle augmente de 500 millions d'euros par jour !

Où nous mène cette fuite en avant ? A la fois enquête de fond et guide pratique, France, la faillite ? explique comment on est arrivé à un tel niveau d'endettement, évalue les risques de faillite de l'Etat, et donne les indicateurs à surveiller. Sans imposer une lecture ou un point de vue, Philippe Herlin examine 10 scénarios de "krach de la dette" et  et les solutions qui pourraient être apportées.

Pour la première fois, un livre se penche sur les conséquences concrètes d'une faillite de l'Etat sur la vie quotidienne des Français : quel cataclysme nous attend? Aurons-nous encore accès à nos comptes bancaires ? Comment protéger son patrimoine, autant que faire se peut ? Car personne ne sera épargné...

* 1789 milliards d'Euros en juin 2011 soit environ  30 000 Euros par personne et 120 000 Euros par foyer statistique.

Philippe Herlin est Chargé de cours au CNAM et le responable du blog d'information sur la dette de la France :  http://www.ladettedelafrance.fr

FLF
Histogramme de la dette française en fonction du temps.
Source : Ph. Herlin 2011, selon données de l'INSEE 2010


Notre avis : (en préparation)

Autres ouvrages : 
Afin de mieux connaître Philippe Herlin et les concepts qui sous-tendent son ouvrage La France en faillite ?, nous recommandons la lecture de son ouvrage présédent :  Finance: le nouveau paradigme, paru en 2010 chez Eyrolles (cf. ci-dessous).





Philippe Herlin Août 2011
Economie
Finance :
Le nouveau
paradigme

Philipppe Herlin


Eyrolles
Editions d'Organisation
2010


208
p
22
Quatrième de couverture : "La finance est devenue folle" clame-t-on partout, souvent avec raison, mais aussi avec fatalisme. Que faire ? On ignore souvent que le mal a été diagnostiqué depuis longtemps, en premier lieu par le mathématicien français Benoît Mandelbrot, l'inventeur des fractales, puis par d'autres esprits iconoclastes tel Nassim Taleb, le découvreur des "Cygnes noires".

Philippe Herlin revient dans ce livre sur la naissance de la finance moderne et ses développements jusqu'à nos jours, pour mettre en lumière les erreurs de ce modèle. A partir de nombreux exemples - et d'une relecture originale du jeu de Monopoly! - dans une approche claire et accessible, il montre que le paradigme actuel doit être totalement repensé.

Cette révolution copernicienne de la finance devient urgente : la gestion de l'entreprise a également été "contaminée", et la crise perdure, sans réelles perspectives de redémarrage. Dans ce contexte de financiarisation excessive, une approche "fractale" de la finance et de l'économie ouvre la voie à un développement économique soutenable, porteur de croissance et d'emploi.


Pour info  :
http://www.eyrolles.com/Loisirs/Livre/finance-le-nouveau-paradigme-978221254...
Eyrolles. Boulevard Saint Germain, Paris 5ème

Philippe Herlin :
http://www.philippeherlin.com/index.htm


Notre avis :
(en préparation)
Cet ouvrage a remporté le Prix spécial Turgot 2011. Il est préfacé par Bernard Marois, Président du Club Finance HEC.

Autres ouvrages : 
Théorie des marchés financiers : revenir aux concepts fondementaux, de Philippe Herlin, présenté au Club Finance HEC en octobre 2008

Approche fractale des marchés, de Benoit Mandelbrot, paru chez Odile Jacob en 2005:
http://www.eyrolles.com/Entreprise/Livre/une-approche-fractale-des-marches...





Olivier Magan Juil 2011
Economie
Mon banquier
la crise et moi

Olivier Magan


Editions du Moment
(2009)


203
p
13,77
Quatrième de couverture : Votre banquier vous fait peur, pitié, perdre patience, pleurer ? Que pense de vous le conseiller quand vous lui parlez d'un prêt ou d'un placement ? Que sait-il de vous exactement ? Quelle est la marge de manoeuvre? Et combien gagne-t-il ? La crise qui touche de plein fouet vous donne-t-elle des avantages ou vous inflige-t-elle des contraintes ? Qui est en position de force ? Il est temps pour vous de comprendre ce qui se dit, se pense et se prépare de l'autre côté du guichet. De vous révéler les petits et les grands secrets des banquiers qui gèrent au quotidien votre argent, votre fameux "pouvoir d'achat". Un journaliste - comme vous, un client - est allé à la rencontre de ces conseillers, directeurs d'agences bancaires et patrons d'enseignes. Il a écouté les experts, avocats et intermédiaires qui travaillent avec ou contre les banques.
Fort des confidences de chacun, il a créé le personnage du banquier impossible, celui qui dit tout, qui répond aux questions les plus indiscrètes sur son métier et ses pratiques.

Guide critique, souvent incisif, ce livre pratique et facile à lire vous aide à comprendre la crise et à en tirer parti, car la force est en vous : vous êtes le créateur de richesses. On vous doit donc la vérité.

Olivier Magan : Journaliste, Olivier Magnan a été rédacteur en chef d'Economie Matin, premier gratuit économique français, aujourd'hui disparu pour cause de crise... économique.

La rédaction de ConsultingNewsLine a pu apprécié la collaboration fructueuse qu'elle a eu avec Economie Matin de 2006 à 2007 et se trouve par ailleurs bien placée pour comprendre la dédicace apposée en introduction de l'ouvrage, notamment dédié "à mon banquier" qui se voit gratifié d'un remarquable  "qui a rêvé plus d'une fois de me dire Casse-toi (tout court), mais auquel je n'ai pas fait ce plaisir "...

Par ailleurs nous sommes gré à Olivier Magan d'avoir rappelé dans l'ouvrage la célèbre phrase de John Kenneth Galbraith : "Le processus par lequel les banques créent de l'argent est si simple que l'esprit résiste à y croire"... Ceux qui se sont vu prêter le capital de leur entreprise ou qui sans capital se sont vu imposé à leur microentreprise des frais supérieurs à leur chiffre d'affaires comprendront... Pour les autres ils découvriront qu'en général tout prêt, qui n'est en rien couvert à 100% par les dépôts des épargnants ou de l'argent emprunté sur les marchés, autorise indirectement la création de monaie nouvelle... La planche à billets, en quelque sorte!  BV


Notre avis : (on vient de vous le donner)

Pour info :  http://www.editionsdumoment.com





Gillian Tett Juin 2011
Economie
L'or des Fous

Gillian Tett


Le Jardin des Livres
2011
(original 2010)

3
19 p
22, 90

Récemment promue rédactrice en chef du Financial Times, Gillian Tett, ancienne anthropologue convertie au journalisme économique, décrypte à partir de 2005 pour le quotidien londonien les arcanes de la finance des produits dérivés tels que les CDO ou encore les CDS (Credit Default Swap), outils plus ou moins inventés dans les années 90 chez JP Morgan afin de convertir un impayé en le permutant vers un futur acquéreur, en espérant qu'il ne deviendra pas lui-même insolvable... et produit de triste mémoire depuis lors : avec la crise de 2008 c'est près de 55 000 milliards qui ont disparus de par le monde... et aujourd'hui encore plus de 4 millions de maisons achetées sur des contrats subprime dont le risque a été échangé via des CDS restent encore en retard de paiement aux USA (donc hypothécables) pour un montant de 860 milliards de Dollars, que l'Etat américain surendetté et au bord de la faillite serait bien incapable de couvrir. Mais qu'est-ce que 1000 milliards de Dollars pour un pays qui en doit près de 13 000 milliards (en juin 2011), soit 160 000 Dollars par foyer statistique ?...

Notre avis : Si le banquier est bien devenu "l'homme malade " de notre société et si de manière plus opérationnelle les courtiers sont bien devenus de tristes gardiens de parking qui conduisent impunément nos voitures dans notre dos et nous les rendent sans les enjoliveurs et les rétros, encore est-il utile de comprendre pourquoi et comment les banques d'investissement (qui se confondent malheureusement le plus souvent avec les banques de dépôts) en sont venues à utiliser des outils que les spécialistes qualifiaient déjà avant la crise d' "armes financières de destruction massive". Un peu comme pour la vache folle où l'on a fait manger à des herbivores des aliments provenant de carcasses d'animaux, les JP Morgan, Goldman Sach et autres Lheman Brothers, qui pourtant attiraient à eux les meilleurs talents au point d'en priver le secteur conseil, ont imaginé et diffusé des produits financiers dont la toxicité se fait encore sentir indirectement aujourd'hui chez les détenteurs de titres de fonds de pension ou encore d'assurance-vie... et dont la digestion n'est toujours pas garantie. En bonne anthropologue et en journaliste pédagogue, qui cherche autant à analyser, à historiographier qu'à expliquer à un large public la logique des produits dérivés et leurs marchés, Gillian Tett produit avec L'Or des Fous un texte que d'aucuns trouveront indispensable dans la compréhension à la fois technique et stratégique de la catastrophique situation financière et bancaire à laquelle se trouvent aujourd'hui confrontés les investisseurs, les entreprises et les particuliers du monde entier - quand ce ne sont pas les Etats, en pleine crise de la dette souveraine.

Au programme de l'ouvrage :

I) l'Innovation, II) La Perversion, III) Le Désastre…

Publié en Anglais dès 2010, l'ouvrage, traduit en français par Anne Confuron, est disponible au Jardin des Livres qui fait là œuvre d'utilité publique puisque ce Best Seller était passé jusqu'à présent totalement inaperçu en France.  BV

Pour info  :  http://www.lejardindeslivres.fr/ordesfous.htm
                 Le Jardin des Livres : 243 Bd Pereire Paris 17ème





Muhammad Yunus Mai 2011
Economie
Pour une
économie plus
humaine
 

Muhammad Yunus
avec Karl Weber

JC Lattès
Avr 2011

3
05 p
20
Depuis quelques années, La Grameen Bank créée par le Professeur Yunus, Prix Nobel de la Paix, développe en association avec d’autres entreprises un nouveau modèle économique dit de Social Business. Des entreprises à vocation populaire qui doivent gagner de l’argent mais qui ne redistribuent pas les gains vers des actionnaires. Les éventuels profits sont réinvestis afin d’améliorer l’accès, la qualité et le prix des produits bancaires. Quels sont aujourd’hui les résultats de ces premières expériences ? Quels ont été les effets de la crise financière et de l’augmentation des matières premières ? Le Pr Yunus appuie son point de vue essentiellement sur les trois principales expriences qu’il a réalisées avec Danone, Véolia et Adidas. Etape par étape, il nous explique comment le marché et l’évolution des coûts ont obligé ces entreprises à faire évoluer leur stratégie, leur marketing, leur cible. Même si le modèle est différent pour chaque cas, les lois économiques qui fixent les équilibres du Social Business sont les mêmes que celle qui agissent sur l’économie de marché classique. Le principe de réalité prédomine… Entre études de cas et réflexion sur le monde à venir, le nouveau livre du Pr Yunus nous ouvre la porte d'un monde toujours aussi stimulant et porteur d’espoir.

Traduit de l’anglais par Annick Steta et Béatrice Merle d’Aubigné.
Préface de Maria Nowak

L'auteur :
Muhammad Yunus a inventé le "Micro Crédit" et créé la Grameen Bank qui distribue dans le monde ce type de produit financier. Il a reçu le Prix Nobel de la Paix 2006

Notre interview :
Muhammad Yunus
Muhammad Yunus au Salon des Entrepreneurs 2010

Pour info :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Muhammad_Yunus
http://www.muhammadyunus.org/
http://www.editions-jclattes.fr/auteur-muhammad-yunus-000000007039





Les Réseaux Cathos Avril 2011
Pouvoir
Au coeur du pouvoir

Emmanuel Ratier


Facta éditeur
Janv 2011

735 p
34 €

Quatrième de couverture : «Les membres du Siècle ne se contentent pas d’occuper les fauteuils ministériels : ils détiennent pratiquement tous les postes stratégiques, ceux qui, en dehors de leur importance technique, ont un rôle politique déterminant. En fait les cent premières entreprises françaises sont, pratiquement sans exception, représentées au Siècle. De même, tous les grands journaux, tous les grands corps de l’État, comme la Cour des comptes, le Conseil d’État, la Cour de cassation, l’Etat-major militaire, l’Inspection des Finances, etc».  Cet extrait de La République mondaine, un ouvrage paru en 1975, n’a rien perdu de son actualité. Le club Le Siècle, fondé en 1944, réunit, depuis plus de 65 ans, la quasi-totalité du pouvoir politique, économique, financier ou médiatique français. Soit environ 600 personnes qui concentrent entre leurs mains l’essentiel du pouvoir. Tout gouvernement, qu’il soit de droite ou de gauche, a du tiers à la moitié de ses membres qui y appartient. Cette volonté de secret, associée à un contrôle de pratiquement tous les grands médias et de toutes les maisons d’édition, fait qu’aucun ouvrage n’a jamais été consacré au club Le Siècle. Pour la première fois, "Au cœur du pouvoir" dévoile les arcanes de ce club très secret, que d’aucuns ont comparé à la franc-maçonnerie ou à la Synarchie. Se fondant sur des centaines de documents internes et confidentiels, "Au cœur du pouvoir" révèle l’itinéraire sinueux de son fondateur, de son empire de presse et d’influence qu’il développa durant un demi-siècle. Dans une entière indépendance mais aussi une stricte objectivité, il décrit le déroulement de ses réunions et dîners, son système de cooptation, et raconte ce qui s’y trame, s’y noue et s’y décide, de la chute des ministères aux alliances entre banquiers ou capitaines d’industrie. Ce livre n’est pas fait pour juger sommairement du Siècle, de ses membres et de son fonctionnement. Savoir s’il s’agit d’un « complot » ou non ne présente qu’un intérêt strictement secondaire. En revanche, ce livre sera d’une grande utilité pour mieux comprendre le sens de telle ou telle nomination, le rachat d’une entreprise par une autre, la montée en puissance d’hommes politiques recrutés très jeunes, le silence des médias sur certains sujets, la solidarité évidente dont bénéficient ses membres, le réseau relationnel et les alliances inhabituelles, etc. Autant d’éléments que la plupart d’entre eux n’ont jamais souhaité voir exposés au grand public. Et sur lesquels Le Siècle avait jusqu’alors réussi à conserver la confidentialité la plus totale. Au cœur du pouvoir comporte aussi un très important annuaire biographique qui retrace la carrière de ses 2000 membres ou invités du début des années 1970 aux années 2010.

L'ouvrage est  diffusé notamment par la librairie FACTA, 4 rue de Clichy, Paris 9ème, ainsi que les librairies Duquesne et France Livres.

Pour en savoir plus : http://librairie-facta.com/
                              notre avis (en préparation)





Les Réseaux Cathos Mars 2011
Relationnel
Les réseaux cathos
Leurs pouvoir,
leurs valeurs,
leurs nouvelle influence


Marc Baudriller


Robert Laffont 
Janv 2011

330 p
20 €


Quatrième de couverture :  Les catholiques pratiquants représentent désormais une petite minorité de la population française. Les plus jeunes se considèrent avec lucidité comme les membres isolés d'une communauté fragile. Et pourtant, paradoxalement, les chrétiens puisent dans cette situation, inédite depuis près de deux millénaires, un nouvel élan. La foi de ces hommes et de ces femmes célèbres ou discrèts - mais non pas secrets - surprend, intrigue, attire dans un univers en quête de repères. Héritiers d'une longue histoire, ils ont changé. Plus conscients de ce qu'ils représentent, plus convaincus, ces catholiques oeuvrent avec une efficacité nouvelle dans la politique, les médias, l'économie ou la société civile. Dans un souci constant de vérité, ce livre suit cette mutation pleine d'espoirs. des couloirs de l'Assemblée aux bureaux calfeutrés des grandes entreprises en passant par les salles de rédaction, Marc Baudrillier se penche sur les rêves de ces hommes et de ces femmes de foi, redevenus le petit troupeau des origines, sur leurs différences, leurs resources spirituelles, leurs combats, leurs échecs, leurs succès. Et éclaire différemment les coulisses des événements qui ont marqué l'actualité de ces dix dernières années. Une enquête sans précédent, qui dessine le futur visage du catholiscisme en France.

Notre avis :
Comme son sous-titre l’indique, l'ouvrage publié chez Laffont par Marc Baudrillier, journaliste du magazine Challenge, entend traiter des  "réseaux cathos, leur pouvoir, leurs valeurs, leur nouvelle influence "... Ecrit dans un style de bonne facture, l’auteur s’attaque courageusement à un sujet si large et complexe qu’il était difficile d’y arriver sans laisser de côté des pans entiers qui mériteraient à eux seuls un ouvrage spécialisé. D’emblée on peut dire que le livre qui vient de paraître forme une bonne introduction au sujet et apporte en 330 pages des éclairages nombreux sur des réseaux puissants, quoique plus informels que réellement constitués en terme de pouvoir, et ce au niveau mondial, même si - et cet aspect est bien souligné - la France, Fille aînée de l’Eglise, n’a pas
en ce domaine la puissance de tire qu’on attendrait d’elle : Le Pape, combien de divisions ? Un ouvrage intéressant, donc, pour le monde de l'entreprise, à une époque où nombreux sont les entrepreneurs qui investissent dans le don caritatif pour certains, et dans la prière pour d'autres... Un ouvrage qui intéressera en tous cas les consultants, car même si ces sujets ne sont pas abordés, il n'aura échappé à personne que McKinsey avait embauché pour quelque temps un ex Bénédictin, que l'école des consultants d'Angers, dont les fonds baptismaux s'étaient pourtant accommodés des colonnes du temple, s'est ralliée récemment à l'Université Catholique de l'Ouest, et qu'il n'est plus de colloque traitant de conseil en management qui ne s'ouvre sans qu'y soit invité sur scène un représentant de l'Eglise...  BV

L'auteur : Marc Baudriller est journaliste en charge du secteur médias au magazine Challenges. Il intervient aussi ponctuellement sur RTL, France Info, Radio Classique ou Radiio Notre-Dame

Pour en savoir plus :
http://www.marcbaudriller.com/






Les Gourous de la Com' Mars 2011
Relationnel
Les gourous de la com’

Aurore Gorius et Michaël Moreau


La Découverte 2011

311p
19 €

Résumé de l'éditeur : Ils vivent dans l'ombre des puissants, mais ils exercent eux-mêmes un pouvoir et une influence largement ignorés du grand public : les conseillers en communication contrôlent aujourd'hui l'image des gouvernants comme des grands patrons et ils sont passés maîtres dans l'art de manipuler les journalistes et l'opinion. Désormais, ils par-ticipent également aussi bien aux décisions stratégiques des politiques qu'à celles des groupes du CAC 40.

Ce livre, fruit d'une enquête de deux ans, dévoile qui sont ces « gourous de la com' », dont les plus influents symbolisent l'étroite imbrication entre la sphère publique et le monde des affaires. Ils s'appellent Anne Méaux, Stéphane Fouks ou Michel Calzaroni et répondent ici pour la première fois, comme nombre d'autres acteurs, leaders politiques ou figures patronales, aux questions sans concession des auteurs. Ceux-ci montrent ainsi comment, en trente ans, du tournant de la rigueur de Mitterrand aux années Sarkozy, se sont construits de gigantesques réseaux d'influence, qui agissent en coulisses pour des intérêts privés. Des réseaux dont les méthodes ont occupé une place décisive dans la campagne présidentielle de 2012, sur laquelle les auteurs apportent ici un éclairage inédit.

Une enquête inquiétante sur les dérives de la démocratie rendues possibles par le rôle devenu central de ces femmes et hommes de l'ombre.


Notre avis :
Vous connaissiez Jacques Pilhan, Jacques Séguéla ou encore Anne Méaux, qui dans l’ombre ou la lumière ont fait et défait la com’ des puissants. Il est vrai qu’ils n’étaient pas inconnus des studios de télévision, côté objectif.  Mais connaissez-vous bien tous les gourous du sérail, les Franck Louvrier, Thierry Saussez, Michel Calzaroni, Thierry Barret, Jean-Luc Mano, Stéphane Fouks, Jean-Christophe Alquier, ou encore Bernard Giroux (qui apparaissait récemment avec Pierre Zimmer dans les colonnes de ConsultingNewsLine), pour ne citer que quelques noms choisis parmi la longue liste de ceux qui parsèment les pages de l’ouvrage que viennent de publier Aurore Gorius et Michaël Moreau aux éditions de La Découverte? Si tel n’est pas le cas, ou si vous aimez relire les bonnes pages de l’histoire politique en version insider,  Les gourous de la com’  vous proposent un éclairage aussi rare qu’utile sur ce petit monde qui agit en coulisse des politiques et des chefs d’entreprise.  BV


Pour info :
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_gourous_de_la_com_-9782707174....html





Quand les ombres s'allongent Fev 2011
Essai autobiographique
Quand les ombres s'allongent
Petit traité de sagesse et d'impatience à l'usage des générations montantes

Jacques Rigaud

Editions de
Fallois
Oct  2010

187 p
 17 €
Quatrième de couverture :  « Sans prétendre : être le porte-parole d'une génération, je m'adresse, dans ce livre, moins aux gens de mon âge nés dans l'entre-deux-guerres, qu'à nos cadets pour leur rappeler le monde ancien d'où nous venons et comment nous voyons celui qui vient, dans sa complexité et ses contradictions. Un monde de la vitesse, de l'instant et du bruit, où les nouvelles technologies de la communication abolissent en bien des domaines les pesanteurs du temps et de l'espace, au risque de nous faire oublier les vertus de la lenteur, du silence et de la longue durée. Un monde qui voudrait croire au développement durable, à la tolérance et à la diversité culturelle, en dépit de la frénésie consommatrice, du tintamarre médiatique et de la violence toujours à l'oeuvre.
 
Avec le recul du temps, nous mesurons mieux ce qu'a de précieux l'héritage que nous avons reçu de nos parents et de nos maîtres : les valeurs, les principes, les usages et la mémoire qu'ils nous ont inculqués et dont nous tenons le meilleur de ce que nous sommes. Nous avons la passion de transmettre ce legs de sagesse aux générations montantes, à charge pour elles de s'inspirer de ce qu'il peut garder d'actuel dans ses exigences. C'est notre manière d'essayer d'être encore utiles parmi les vivants. »
                                                                                                             Jacques Rigaud





Jacques Rigaud
Photorama :  Jacques Rigaud, invité du
Salon des Entrepreneurs 2011

 
L'auteur :
Tour à tour au service de l'État (il a été notamment directeur de cabinet de Maurice Druon au Ministère des affaires culturelles), chef d'entreprise (notamment P-dg de RTL pendant 20 ans) et acteur du monde associatif et de la gouvernance (Président de la Chartreuse de Villeneuve lès Avignon, administrateur de de l'INA, du Musée d'Orsay, du festival de Cannes, Vice-président de la fondation Robert Schuman, de la fondation Science Po...), Jacques Rigaud a passé l'essentiel de sa vie dans les deux domaines de la culture et de la communication.





Restaurer la confiance Fev 2011
Management
Restaurer la Confiance dans l'Entreprise

Frédéric Petitbon
 

Dunod 2010

180 p
25 €

Les consultants d’IDRH, société de conseil en management spécialisée dans l’accompagnement du changement, se sont réunis comme ils le font deux fois par an autour de la rédaction d’un ouvrage, publié dans le cas présent chez Dunod. Objectif : fournir des clés efficaces aux dirigeants, managers, DRH, pour mieux comprendre le « contrat implicite » qui lie l'empoyé à son entourage managerial et éviter « le divorce » qui peut exister entre les employés et leur entreprise afin de rétablir la confiance au sein de celle-ci. Pour Frédéric PETITBON, Directeur général délégué d’IDRH, sociologue et chargé d’enseignement à l’ENA et l’IAE de Paris, «C’est la rupture du "contrat implicite" qui entraine une crise de confiance dans de nombreuses entreprises. Dans le contrat implicite on trouve un certain nombre d’attentes de la part des collaborateurs telles que l’évolution de carrière, les responsabilités ou tout simplement l’intérêt du travail effectué, qu’il convient de respecter et de réactualiser en permanence. Si on ne répond pas à ces attentes, le salarié aura l’impression que l’entreprise ne tient pas ses promesses. C’est à ce moment là que la confiance se perd et qu’on entre dans de profondes difficultés de management, la confiance dans l’entreprise est incontournable pour soutenir la performance. Il faut pouvoir expliciter les attentes réciproques de chacun et refonder le contrat».       Selon le résumé de la 4ème de couverture

L’ouvrage "Restaurer la confiance dans l’entreprise" a reçu le Stylo d’Or en novembre dernier. Créé en 2005 par l’ANDRH (Association Nationale des DRH) ce prix récompense chaque année un ouvrage jugé pertinent, original et proche des problématiques actuelles des directions.  De notre avis cet ouvrage est déterminant pour comprendre et influencer les problèmes de management des RH que rencontrent actuellement les entreprises, car au delà du manque de vision stratégique qui plombe l'avenir de nombreuses organisations, la perte de confiance des salariés est la raison principale du malaise qui se répend actuellement dans les entreprises et les administrations.  BV


Pour en savoir plus :

Frédéric Petitbon
IDRH
Directeur Général
délégué, IDRH






Comment rater ses relations avec la presse Jan 2011
Relationnel
Comment rater ses relations ...

Pierre Zimmer 


L'Archipel

207 p
17,95 €

Notre résumé :  Quand on pense qu'il y a encore des entrepreneurs qui fréquentent les journalistes... ces scribouillards incontrôlables! Cela dit, ils ont sûrement raison car le problème c'est que les journalistes "font" l'opinion, quoi que vous puissiez dire de vous-même sur votre propre blog 2.0...  Maintenant, vous pouvez aussi décider de planter dans les règles vos relations avec eux, comme le font une majorité d'entreprises... on n'est jamais à l'abri d'une réussite... ce que nous content par le menu Bernard Giroux et Pierre Zimmer, chroniqueur emeritus de ConsultingNewsLine...

Notre avis :
Vous aviez aimé "Surtout, ne changez rien", vous aviez approuvé "Et l'intolérance, bordel !", vous adorerez "Comment rater ses relations avec la presse" qui sort aux éditions de L'Archipel le 19 janvier (2011 va sans dire) et sera disponible dans tous les bons kiosques, les bonnes librairies, les bonnes FNAC, les bons endroits, quoi !...  BV

Les auteurs :
Bernard Giroux, ex Directeur du service de presse du Medef est actuellement Dircom de l'ACFCI (Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d'industrie)

Pierre Zimmer  est ancien journaliste à France Inter, au Monde et à l’Express, Pierre Zimmer est un témoin privilégié de son temps.  Il est le co-auteur du Guide du placard aux Editions du Seuil et de Survivre dans ce monde hypocrite aux Presses de la Cité. Il est également l’auteur d’un roman intitulé La vie est une langue étrangère publié en 2001 chez Publibook.com et de Surtout changez rien aux Editions d'Organisation. Aujourd'hui Conseil en Communication, Pierre Zimmer connait bien le petit monde des consultants sur lequel il porte un regard aussi bienveillant que critique. Pour les lecteurs de ConsultingNewsLine il trempe sa plume dans le miel et le jus de citron au gré de son humeur (cf. Les Chroniques de ConsultingNewsLine)...


Pour info :
La Chronique de Pierre Zimmer dans ConsultingNewsline




2011











2014-15
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013









Arrow

Copyright Quantorg 2004-2011
pour ConsultingNewsLine
consultingnewsline
All rights reserved
Reproduction interdite