Livre Publibook Life Image consultingnewsline


 
2014



Une France sous influence Déc 2014
Sélection Noël 2014
Société / Géopolitique

Une France
sous
influence
Quand le Qatar
fait de notre
pays son
terrain de jeu




Vanessa Ratignier
Pierre Péan


Fayard
Sept 2014


482
p
23
Quatrième de couverture :  Nombre d'États du Golfe lorgnent sur le patrimoine français et tentent, des pétrodollars plein les poches, d'acheter tout ce qui peut l'être avant épuisement de l'or noir. Jusqu'ici nos dirigeants leur avaient résisté - du moins en apparence -, offusqués par tant d'audace. Mais, avec le Qatar, c'est une tout autre histoire. La France est devenue le terrain de jeu sur lequel la famille Al-Thani place et déplace ses pions politiques, diplomatiques, économiques, immobiliers ou industriels.

 
Dans son enquête au cœur du pouvoir, Vanessa Ratignier, avec le concours de Pierre Péan retrace l'histoire d'un partenariat ancien qui a mal tourné : la France est désormais « sous influence », comme si elle était devenue une chasse gardée de l'émirat.

Nos élites, maniant l'art du double langage, amalgament depuis des années intérêt général et enjeux personnels, si bien qu'on se demande parfois où s'arrête le mélange des genres. Cette situation, qui rappelle le pire de la Françafrique, marque l'avènement d'une Qatar-France oublieuse de nos valeurs et héritière des tares du petit émirat.


Notre avis : Un livre indispensable à tout consultant concerné par les stratégies déployées et les investissements réalisés en France par les sociétés privées et d'Etat des " Pays du Golfe ". Un éclairant dossier aussi pour le citoyen et l'électeur qui veille en chacun... L'ouvrage fait partie de notre sélection pour Noël 2014.
 
Les auteurs :

Vanessa Ratignier, Journaliste indépendante, est auteur des séries documentaires Manipulations, une histoire française (France 5, 2011) et Qatar (France 5, 2014), qu'elle a écrites et réalisées avec Pierre Péan.

Pierre Péan, écrivain-enquêteur, est journaliste d'inestigation et auteur prolifique. Il a notamment publié :

La Troisième Guerre mondiale, préface de Jean-Pierre Vigier, Calmann-Lévy 1974
Après Mao, les managers, Fayolle 1977,
Bokassa, Editions Alain Moreau (collection Jean Picollec)1977
Les Émirs de la République : l'aventure du pétrole tricolore, avec Jean-Pierre Séréni, Seuil 1982
Les Deux Bombes, comment la France a donné la bombe à Israël et à l'Irak, Fayard 1982
Affaires africaines, Fayard 1983
V : enquête sur l'affaire des avions renifleurs et ses ramifications proches ou lointaines, Fayard 1984
Secret d'État : la France du secret, les secrets de la France, Fayard 1986
Les Chapellières : Une terre, deux destins en pays Chouan, Albin Michel 1987
La Menace, éditions Fayard, Paris 1987
L'Argent noir : corruption et sous-développement, Fayard 1988
L'Homme de l'ombre : éléments d'enquête autour de Jacques Foccart, Fayard 1990
Les Deux Bombes : ou comment la guerre du Golfe a commencé le 18 novembre 1975, Fayard 1991
Vol UT 772 : contre-enquête sur un attentat attribué à Kadhafi, Stock 1992
Le Mystérieux Docteur Martin (1895-1969), Fayard, Paris 1993
Une jeunesse française : François Mitterrand, 1934-1947, Fayard 1994
L'Extrémiste : François Genoud, de Hitler à Carlos, Fayard 1996
TF1, un pouvoir, avec Christophe Nick, Fayard 1997
Vies et morts de Jean Moulin : éléments d'une biographie, Fayard 1998
La Diabolique de Caluire, Fayard 1999
Bethléem en Palestine, avec Richard Labévière, Fayard 1999
Manipulations africaines : l'attentat contre le DC 10 d'UTA, 170 morts, Plon 2001
Dernières volontés, derniers combats, dernières souffrances, Plon 2002
La Face cachée du Monde: du contre-pouvoir aux abus de pouvoir,avec Philippe Cohen, Mille et une nuits 2003
Marcel Dassault ou les ailes du pouvoir, avec Guy Vadepied, Fayard 2003
Main basse sur Alger : enquête sur un pillage, juillet 1830, Plon 2004
Noires fureurs, blancs menteurs : Rwanda, 1990-1994, Mille et une nuits 2005
L'Accordéon de mon père : une enquête intime (postface de Jean Grégor), Fayard 2006
Chirac, l'Inconnu de l'Élysée, Fayard 2007
Une blessure française : les soulèvements populaires dans l'Ouest sous la Révolution, Fayard 2008
Le Monde selon K., biographie critique de Bernard Kouchner, Fayard 2009
Carnages. Les guerres secrètes des grandes puissances en Afrique, Fayard 2010
La République des mallettes, Enquête sur la principauté française de non-droit, Fayard 2011
Le Pen : Une histoire française, avec Philippe Cohen, Robert Laffont 2012
Kosovo: Une guerre juste pour créer un État mafieux, Fayard 2013
Une France sous influence, Vanessa Ratignier, Fayard 2014
Nouvelles affaires africaines: Mensonges et pillages au Gabon, Fayard 2014
 


Pour info :
http://www.fayard.fr/une-france-sous-influence-9782213678269





Défendre la civilisation face à la mondialisation Déc 2014
Sélection Noël 2014
Société / Géopolitique

Défendre la
civilisation
face à la
mondialisation





Emile H. Malet





Editions du
moment
août 2014


266 p
19,95
Quatrième de couverture :  La civilisation parait une idée vieillotte. La mondialisation, en revanche, resplendit de ses marques qui illuminent les avenues des grandes métropoles et poussent à la consommation jusqu'à l'obésité. Elle a fait émerger la nouvelle fabrique du monde, une Chine redevenue Empire du Milieu, qui se situe au centre, l'Amérique à côté et l'Europe, nulle part ! Si l'Europe se laisse entraîner dans le tourbillon consumériste, c'est parce qu'elle a rayé de sa mémoire les Lumières, l'héritage judéo-chrétien et les legs gréco-romain.

Le capitalisme sorti des entrailles européennes n'est plus qu'une étoile filante où l'argent s'accumule et les inégalités avec, où la richesse de quelques uns met sur la paille des foules qui cherchent à se venger. Dégage ! disent-ils au sud, dehors ! scandent-ils au nord.

Pourtant, cette vieille civilisation oubliée recèle des trésors culturels, des valeurs pour vivre mieux et combattre tous les extrémismes, religieux comme nationalistes, de la prospérité économique en germe pour corriger le désenchantement du monde. Conjuguée à l'énergie et au goût du risque qui sont le poivre et le sel de l'existence, la civilisation est la seule modernité qui vaille.

 

Notre avis : Mondialisation, relations internationales, capital, argent, énergie, révolution arabes, conflits régionaux, Europe... l'auteur brosse un tableau du monde et de la mondialisation d'où il tire une plaidoirie pour une défense de la civilisation, notamment la notre,  qui s'oppose sur bien des points au discours néoliberal mondialiste et bien-pensant qui est devenu le credo commun aux entreprises françaises et aux élites nationales. L'ouvrage fait partie de notre sélection pour Noël 2014.

 
L'auteur : Emile Malet est docteur en sciences économiqes rt a été formé à la psychanalyse. Essayiste il a collaboré aux Echos, au Quotidien de Paris, au Figaro ret à Paris Match. En 1987  il fonde la revue Passages et tient depuis 2005 une chronique sur Radio Chrétienne de France. Il a fondé l'association ADAPes en 1988 et est directeur du Forum mondial du développement durable.

Pour info :
http://www.editionsdumoment.com/





La revenche de la géographie Déc 2014
Sélection Noël 2014
Société / Géopolitique
La revanche
de la
géographie
Ce que les cartes
nous disent des
conflits à venir





Robert D. Kaplan 


Traduit par
Anaïs Goacolou



Editions
du Toucan
2011- 2014


524 p
25
Quatrième de couverture :  A l'ère du transport aérien de masse et des nouvelles technologies de communication, de nombreux analystes politiques et économiques estiment que le monde est désormais "plat", qu'il est en passe de devenir un espace commun où les nations auront tendance, progressivement, à s'effacer. Appuyé sur sa longue expérience et sur ses voyages, le plus souvent à pied, dans quasiment tous les pays, Robert Kaplan propose ici une lecture du monde plus pragmatique. Il reprend les principales études des grands géographes pour expliquer les moments charnières de l'Histoire dans chaque aire civilisationnelle et s'en sert pour dévoiler les rivalités structurelles, les aspirations profondes et continues des nations. Rejoignant la célèbre phrase de Napoléon, "La politique d'un état est dans sa géographie", il anticipe les prochains cycles de conflits, qui se concentreront selon lui entre les grandes plaines d'Europe de l'Est et les carrefours vitaux de l'Asie du Sud-Est.


Critiques de l'ouvrage rlevées par l'éditeur :

« Un livre prodigieux ! »
                             Henry Kissinger



« Une fresque somptueuse qui sonne la revanche des réalistes sur les idéalistes, des géopoliticiens sur les néoconservateurs. Pour lire l'avenir dans les cartes ! »  
                                                                                                           Eric Zemmour

                                                                                                       

« Kaplan, c’est un réalisme d'airain, inébranlable, et une absence totale de sentimentalité »
                                                                                                          
Kirkus Review


« Entre Le Dessous des cartes et Le Monde en 2030 selon la CIA » , ce livre, appuyé sur une cartographie complète, est une analyse géostratégique américaine de l’instabilité du monde. C’est aussi une anticipation documentée des probables conflits à venir et une autocritique souvent stupéfiante de la politique étrangère américaine des vingt dernières années. 
                                                                                              Les Editions du Toucan


Notre avis : De même que les faits sont têtus, les crises aigües, les géographies sont obtues... Robert Kaplan le rappelle au lecteur avec maestria et désigne aux consultants stratèges ces lieux et ces frontières qui pourraient bien demain être les nouvelles sources et les nouveaux lieux des conflits. L'ouvrage fait partie de notre sélection pour Noël 2014.

 
L'auteur : Diplômé en Histoire de l’Université du Connecticut, Robert Kaplan est devenu journaliste et correspondant de presse dans les années 1980, pour le compte des plus grands supports américains,  New York Times, The Atlantic...

Il a sillonné le monde entier et  fut l’un des seuls occidentaux présents sur le terrain de la guerre Iran/Irak en 1984, puis très tôt au Koweit en 1991 et dans les Balkans tout au long du conflit de 1991 à 1996.

Il a écrit plusieurs livres et en particulier Balkan ghosts, dont les analyses furent directement à l’origine de certaines décisions du Département d’état américain.

Il est considéré comme un penseur conservateur, un « faucon » dont la vision est fondée sur les intérêts primordiaux des Etats-Unis.

Robert Kaplan est professeur à l'Académie Navale d'Annapolis et membre du Conseil de Défense des Etats-Unis (2009) - 2011)., consultant régulier auprès de la CIA et du Prentagone.
 

Pour info :
http://www.editionsdutoucan.fr/livres/essais/revanche-geographie





Le capitalisme a-t-il un avenir ? Déc 2014
Sélection Noël 2014
Société / Economie
Le
capitalisme
a-t-il
un avenir ?



Immanuel
Wallerstein
Randall Collins
Michael Mann
Georgi Derluguian
Craig Calhoun


Traduit par
Marc Saint-Upéry


La Découverte
(l'horizon des
possibles)
oct 2014


329 p
20
Quatrième de couverture :  On a souvent dit qu'il était plus facile de penser la fin du monde que celle du capitalisme. Pourtant, ce système présente aujourd'hui des signes de rupture qui permettent d'en anticiper le déclin imminent, et ce en recourant non pas au prophétisme, mais beaucoup plus simplement aux sciences sociales. C'est ce que démontrent ici cinq des plus éminents chercheurs internationaux.

Dans une langue qu'ils ont voulue accessible à tous, s'appuyant sur des idées fortes de Marx, Braudel ou Weber, ils explorent une série de tendances « lourdes » des sociétés contemporaines, telles que l'approfondissement des crises économiques et écologiques, le déclin probable des classes moyennes, les contradictions et désarticulations du système politique international ou encore les problèmes d'externalisation des coûts sociaux et environnementaux liés au fonctionnement du capitalisme mondial. Ils tirent également les enseignements historiques et sociologiques de la chute du bloc soviétique et des mutations actuelles de la Chine.

Pour cette pléiade d'universitaires prestigieux, les limites internes et externes de l'expansion du « système-monde » capitaliste sont sur le point d'être atteintes. Face à son déclin accéléré et multidimensionnel, il est urgent de penser sérieusement à ce qui peut et devrait lui succéder. Cela exige de réfléchir d'un même tenant aux conséquences traumatiques du mode de production et d'échanges actuel et aux alternatives susceptibles d'émerger dans les décennies qui viennent. L'ouvrage rappelle ainsi que les sciences sociales, lorsqu'elles explorent rigoureusement la réalité, peuvent également aider à imaginer un autre avenir. 

Notre avis : Ecrit à 10 mains par des experts comptant parmi les meilleurs du domaine, ce petit traité d'une grande limpidité fait le point sur ce capitalisme dont un certain front de gauche nous promet la disparition rapide, alors que d'autres contradicteurs, plus discrets, lui attribuent une longévité plus grande si tant est qu'il sache se réformer... Une bonne introduction au sujet sans trop se faire peur puisque l'ouvrage démontre qu'à tout le moins les sociologues classiques ne se seraient pas trompés dans leurs critiques... C'est déjà cela! Du thermomètre au remède il n'y aurait donc qu'un pas. L'ouvrage, qui s'inscrit dans une ingénieuse collection (l'horizon des possibles) proposée par les Editions La Découverte, fait partie de notre sélection pour Noël 2014.

Les auteurs :
Immanuel Wallerstein est historien et économiste, et chercheur émérite à l'Université Yale
Randall Collins enseigne la sociologie à l'université de Pennsylvanie
Michael Mann enseigne la sociologie à l'université de Californie UCLA
Georgi Derluguian enseigne les sciences sociales à la New York University d'Abu Dhabi
Craig Calhoun est sociologue, directeur de la london School of Economics 

Pour info :
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Le_capitalisme_a_t_il_un....






L'essentiel de la mondialisation Déc 2014
Sélection Noël 2014
Economie /
géopolitique

L'essentiel
pour
comprendre
la
mondialisation



Laurent Braquet




Gualino
Lextenso
Editions
(Les Carrés)
Nov 2014


163 p
15,50
Quatrième de couverture :   Alors que les débats se multiplient sur la place de la France dans l’économie mondiale et la compétitivité de ses entreprises sur les marchés internationaux, cet ouvrage propose de décrypter les rouages de la mondialisation.

Il présente les principales analyses théoriques, les faits historiques et les débats les plus récents pour comprendre les implications de ce phénomène d’interdépendance croissante des économies en termes d’échanges, de production et de marchés financiers.
 
Il est principalement destiné aux :

– Étudiants en Licence et Master d’économie
– Étudiants en classes préparatoires commerciales et Sciences Po
– Candidats aux concours administratifs
– Tous les citoyens qui s’intéressent aux questions économiques liées à la mondialisation

 
Notre avis : Un ouvrage pédagogique dédié à un sujet brûlant et rarement décrit de manière synthétique, tant dans ses faits que dans ses chiffres. D'un format compact, il s'inscrit dans une collection (Les  Carrés) proposée par Gualino, déjà riche en fascicules d'une grande utilité pour les consultants (cf. L'essentiel sur :  les Auteurs clés du Management ; La Théorie des Organisations ; La Microéconomie ; La Macroéconomie etc... dans nos colonnes) et fait partie de notre sélection pour Noël 2014.

L'auteur :
Laurent Braquet, Diplômé de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, est Professeur de Sciences économiques et sociales à Rouen et en classes préparatoires universitaires aux concours des IEP

Pour info :
http://www.lextenso-editions.fr/ouvrages/document/233814390





Optimization Edge Déc 2014
Sélection Noël 2014
Management

Optimization
Edge
Reinventing Decision Making
to Maximize All
Your Company's
Assets




Steve Sashihara




Mc Graw -Hill
2011- 2014


274 p
38 $
Résumé et avis :   Optimization Edge, le livre de Steve Sashihara, offre une approche révolutionnaire de la prise de décision en entreprise. S'appuyant sur les dernières avancées des algorithmes mathématiques et des logiciels informatiques, il montre combien les entreprises peuvent pleinement tirer parti de leurs actifs lors de prises de décision optimales.

Optimisation Edge introduit ainsi rapidement le lecteur aux principes de l’Optimisation, spécialité autrefois appelée Recherche opérationnelle et qui aujourd’hui se cache derrières des vocables aussi divers que Décisionnel, Business Analytics  ou encore  Advanced Analytics.

S'appuyant sur sa large expérience de la grande entreprise, Steve dans son ouvrage non seulement introduit le lecteur au sujet mais analyse une large variété de cas d'entreprises qui travaillent à l’avant-garde de l'Optimisation, voire sur le front avancé des combats. Non seulement ces entreprises, grâce à l’Optimisation, peuvent prendre au quotidien des décisions complexes dans des situations critiques où le temps joue sa part, mais Steve démontre combien ces décisions ont un impact sur leur rentabilité et leur part de marché.

« Pour les cadres qui n’ont pas une stratégie d’optimisation, ce livre est à lire absolument » nous dit Jim Goodnight, le P-dg de SAS Institute (société spécialisée dans le décisionnel et le data warehouse), « car il y a de bonne chance que leurs concurrents aient déjà un plan de bataille d’optimisation et quelques  économies sur leurs additions pour le prouver »

Au-delà des exemples concrets basés sur les cas réels d’entreprises comptant parmi les plus exigeantes au monde en terme d’optimisation, l’ouvrage révèle le savoir des membres du management de ces entreprises, lequel n’hésite pas à mettre en garde le lecteur sur les pièges qui ne manquent pas d’apparaître sur le chemin de l’optimisation.

Cet ouvrage, écrit pour une audience non technicienne, est destiné à un lectorat professionnel qui souhaiterait passer d’un management du "moins disant"  à de la véritable création de valeur grâce au remplacement des prises de décision basées sur le «ouï-dire» et la croyance, à de vraies décisions stratégiques basées sur la prise en compte des données réelles, grâce à l’usage combiné des algorithmes "haut de gamme" et du bon vieux jugement humain…  

L'ouvrage, en langue anglaise,
fait partie de notre sélection pour Noël 2014.  BV

L'auteur : Steve Sashihara est le CEO de Princeton Consultants Inc, cabinet fondé en 1981, Alliant les technologies de l'information et le conseil en gestion, Princeton Consultants appuis son action sur la double compétence de ses consultants qui allient l'analyse mathématique et la programmation à la gestion des affaires et dont un tiers possède un doctorat. Steve est un membre actif d'INFORMS, la société universitaires spécialisée dans la recherche opérationnelle (www.informs.org). Steve a été membre du comité de direction de l'AMCF, l'association des sociétés de conseil en management (www.AMCF.org) d'origine américaine et a servi en tant que co-président, Steve est diplômé (1980) de l'Université de Princeton, où il a reçu un AB en philosophie. Sa thèse de premier cycle a été intitulée «La protection juridique des logiciels et les immobilisations" qui a été une des premières études sur les aspects de propriété intellectuelle des algorithmes logiciels. Pendant son séjour à Princeton, Steve a travaillé au Centre de Calcul sur  "Clinic", un logiciel d'assistance aux enseignant -chercheurs pour l'exploitation des grands ordinateurs centraux de l'université. En 2011 Steve a été nommé au Conseil consultatif de l'Université de Princeton pour la recherche opérationnelle et l'ingénierie financière.


Pour info :
http://www.optimizationedge.com/
http://www.princeton.com/






Rapport moral sur l'argent dans le monde 2014 Déc 2014
Economie

Rapport moral
sur l'argent
dans le
monde
Régulation,
Gouvernance,
Complexité,
dans la
finance
mondialisée




Dir :
François
Champarnaud
AEF


avant-propos :
Pierre-René
Lemas
Caisse
des
Dépôts


Editié par
l'Association
d'Economie
Financière
oct 2014

418 p
31 €
Quatrième de couverture : Le Rapport moral sur l’argent dans le monde, édité annuellement par l’Association d’Economie Financière (AEF), avec l’aide de la Caisse des Dépôts, fournit chaque année une large synthèse des grands débats qui ont traversé le monde de la finance au cours de l’année écoulée.

L’originalité du Rapport moral est de présenter, à travers de nombreuses contributions venant d’horizons très divers, dans quelles conditions les métiers de la banque et de la finance, métiers de service, concourent au développement équilibré de notre société.

Le nouveau Rapport moral sur l’argent dans le monde 2014 se penche sur les causes et les conséquences de la crise économique et financière. Il traite de quatre grands thèmes : les fondements et les finalités de la régulation financière tant en matière boursière que bancaire et monétaire, les progrès de la gouvernance internationale depuis l’éclatement de la crise en 2007 (G20, Forum de la stabilité, règles comptables, coopération en matière fiscale et organisation de l’Europe financière, etc.), les conséquences de la complexité (produits, gestion des risques, accidents systémiques, trading haute fréquence) et l’émergence d’une forme nouvelle de financement désintermédié : le crowdfunding.

Le Rapport moral sur l’argent dans le monde, dans sa dix-neuvième édition, est devenu, au fil des années, un instrument de réflexion et de travail incontournable pour tous ceux (professionnels de la finance, décideurs publics, chercheurs, enseignants) qui s’intéressent aux enjeux fondamentaux de notre système financier dans ses composantes nationales et internationales.  


Sommaire 2014 :
Info/Attache%20Case/Livres/Sommaire%20Rapport%20moral%20argent%20dans%...


Notre avis : En préparation

Les auteurs :
Direction : 
François Champarnaud, Association d'Economie Financière
Comité de pilotage: Laure de Batz, Pierre-Henri Cassou, Michel Castel, jean-Louis Fort,
Isabelle Laudier, Xavier Mahieux, Bertrand du Marais, Antoine Mérieux, Olivier Pastré, Hubert de Vauplane et Thierry Walrafen
Rédaction : Paola Camilleri en collaboration avec Françoise Sarrade
Auteurs 2014 : Cf. sommaire 2014
        
Pour info :
http://www.aef.asso.fr/rubrique.jsp?prm=10
http://www.aef.asso.fr/





Atlas géopolitique mondial 2015 Déc  2014
Géostratégie

Atlas
géopolitique
mondial
Editions
2015





Dir :
Alexis
Bautzmann








Editions
Argos
2014

193
p
22,50 €
Quatrième de couverture :   Avec plus de 280 cartes et graphiques couvrant les cinq continents, l’Atlas géopolitique mondial 2015 constitue un outil d’analyse et de compréhension sans équivalent dont le contenu est intégralement renouvelé à chaque nouvelle édition. Des discordes russo-européennes sur l’Ukraine aux tensions géopolitiques dans le Golan, du naufrage de l’État centrafricain à la menace grandissante de Boko Haram au Nigeria et au Cameroun, sans oublier le défi du troisième âge pour le continent africain, le miracle économique indonésien, le « Grand jeu » énergétique sur les côtes du Baloutchistan ou encore le lobbying et la culture de l’argent aux États-Unis, c’est près d’une centaine de thèmes originaux qui sont traités à travers des analyses détaillées et des cartes et graphiques précis, actualisés et didactiques. Désormais, rien de ce qui rend le monde complexe et passionnant ne vous sera totalement étranger.

L'ensemble des textes, cartes et graphiques de cet atlas géographique mondial est le fruit de plus de dix-huit mois de travail d'analyse et de cartographie par la rédaction de la revue Carto. Publiée tous les deux mois et diffusée en France et dans une vingtaine de pays étrangers (en kiosque et librairies), Carto est devenue en moins de quatre années d'existence uninstrument cartographique incomparable pour tous ceux qui cherchent à décrypter la réalité géopolitique d'un monde globalisé en perpetuel mouvement.

Sommaire :

- Europe
- Moyen-Orient
- Afrique
- Asie-Océanie
- Amériques
- Environnement
- Enjeux internationaux


Les auteurs : Iris Andrieux, pierre Blanc, Bernard Calas, Samuel Depraz, Francesca Fattori, Guillaume Fourmont, Sylvain Guyot, Myriam Harnache, Stéphane Héritier, Xavier Houdoy Tristan Hurel, Eric Janin, Xemartin Laborde, Lionel Lalaz, Stéphanie Petit, Nicoas Ressler, Caroline Ronsin, mathias Strobel, Tigrane Yégavian

Sous la direction d'Alexis Bautzmann, géographe et politologue, lequel dirige le Centre d’Analyse et de Prévision des Risques Internationaux (CAPRI), ainsi que le groupe de presse AREION (revues Diplomatie, Moyen-Orient, Carto, DSI, Histoire & Stratégie, etc.). Il enseigne les relations internationales et les affaires stratégiques dans plusieurs universités et grandes écoles françaises et étrangères

 
Pour info :
http://www.geostrategique.com/product.php?id_product=546





L'imposture économique Nov 2014
Sélection Noël 2014
Economie

L'imposture économique



Steve Keen

préface de
Gaël Giraud

traduction
d'Aurelien
Goudsmedt






Editions
de l'Atelier
Oct 2014

527 p
27 €
Quatrième de couverture : L’Imposture économique est la traduction du livre "coup de poing"  de l’économiste australien Steve Keen paru sous le titre Debunking Economics. Cet ouvrage, "fondateur" selon l’économiste Gaël Giraud (qui a assuré la direction scientifique de la traduction et en signe la préface), démonte une à une les grandes pièces de l’édifice dogmatique : aucune des théories qui composent le « dur » de l'économie universitaire depuis la fin du xixe siècle ne résiste à l'analyse, depuis la micro-économie du consommateur jusqu'à la théorie néo-keynésienne de la déflation, en passant par l'efficience des marchés financiers et la théorie du capital. Et, sur les ruines de l'orthodoxie défaite, Steve Keen jette les bases solides d’une "autre économie", suggérant d’autres manières, beaucoup plus cohérentes et scientifiques, de penser l’économie.
 
Le livre a suscité de nombreux débats lors de sa publication en anglais : il répond aux questions que chacun se pose sur la pertinence des arguments économiques exposés depuis la crise des subprimes, et invite à engager une réforme profonde de l’enseignement et de la recherche en économie dans le monde.


Notre avis : En révélant scientifiquement le caractère inapproprié, voire erroné, de la plupart des dogmes sur lesquels repose notre compréhension de l'économie et de ses équilibres, Steve Keen démontre les raisons pour lesquelles le monde glisse rapidement et sûrement vers le chaos, au rythme d'une crise majeure tous les 4 à 7 ans... Car selon lui, dans un monde où la production devient un prétexte, la saine concurrence une illusion, la régulation des marchés une chimère, il n'existerait pas d'objets économiques tels que les prix d'équilibre, ni même d'invariance des lois en fonction de la valeur de la monnaie, ni de juste salaire et encore moins de conditions de plein-emploi ou d'issue à l'endettement indéfini qui tient maintenant lieu de moteur de la croissance... L'imposture économique est "Le" livre d'économie à absolument lire avant la prochaine étape de la crise... L'ouvrage fait partie de notre sélection pour Noël 2014.

L'auteur : Australien, né à Sydney en 1953, Steve Keen est professeur d’économie et de finance, spécialiste de la modélisation macroéconomique monétaire. Il vient de se voir offrir à la rentrée 2014, le poste de directeur du département d’Économie, Histoire et Politique de l’Université de Kingston à Londres. Et s’apparente aux économistes hétérodoxes et se définit lui-même comme postkeynésien. Il a enseigné l'économie et la finance à l'Université privée de Western Sydney, jusqu’à ce qu’elle décide d’arrêter leur département d’économie en mars 2013. Il est actuellement chroniqueur auprès de Business Spectator, une publication en ligne, et économiste en chef de IDEAeconomics, l'Institut pour l'analyse économique dynamique à Seattle.

Gaël Giraud, sous l'égide scientifique duquel a été réalisée la traduction, est Jésuite, directeur de recherches en économie au CNRS, détenteur de la chaire "Energie et Prospérité", membre de l’École d’économie de Paris, membre du conseil scientifique du Laboratoire sur la régulation financière et de l’observatoire européen Finance Watch, enseignant au Centre Sèvres, membre du conseil scientifique de la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme. Il a notamment publié Vingt propositions pour réformer le capitalisme (Flammarion, 2012), codirigé avec Cécile Renouard, Le Facteur 12 (Carnets Nord, 2012) et de l'Illusion financière (Editions de l'Atelier 2013).
 
Pour info :
http://www.editionsatelier.com/index.php?page=shop....





Poutine Oct 2014
Personnalités

Poutine



Frédéric Pons









Calmann-Lévy
Oct 2014

366 p
19,90€
Quatrième de couverture : Vladimir Poutine reste une énigme. Que veut-il ? Affirmer son pouvoir personnel et celui de son clan dans la lignée des autocrates qui se sont succédé au Kremlin depuis des siècles ? Restaurer la grandeur de son pays, en faisant la synthèse de l’histoire russe, des tsars aux soviétiques ? Comment le petit lieutenant-colonel du KGB qu’il fut à la fin de la guerre froide a-t-il pu s’imposer au sommet de l’une des premières puissances du monde ? Qui est cet homme qui semble porter un masque ? Un politicien cynique et brutal, assoiffé de pouvoir et d’argent, ou un patriote sincère ?  Au fil d’une enquête rigoureuse, nourrie de témoignages inédits recueillis en Russie, Frédéric Pons répond à ces questions. Sans rien occulter, il brosse un portrait saisissant du maître du Kremlin : son enfance dans un milieu modeste de Leningrad, ses rêves de jeune soviétique, les étapes décisives de sa formidable ascension, ses réseaux de pouvoir. Il démontre à quel point cet homme déterminé incarne les aspirations et les craintes de la Russie depuis la chute du communisme.   Dans le contexte actuel de crise, ce document brûlant, informé aux meilleures sources, est une lecture indispensable pour décrypter la personnalité, les objectifs et la stratégie de cet interlocuteur incontournable de l’Occident


Notre avis : En préparation 


Les Pages Russes
de ConsultingNewsLine :
Russian Pages


L'auteur : Journaliste spécialiste de géopolitique, grand reporter, rédacteur en chef à Valeurs actuelles, professeur à Saint-Cyr, membre de l’Académie des sciences d’outre-mer, Frédéric Pons est président d’honneur de l’Association des journalistes de défense.
 
Pour info :
http://calmann-levy.fr/livres/poutine/





Hip-Hop Management Oct 2014
Management

Introduction
au
Hip-Hop
Management
Mimétisme,
Exemplarité,
Calcul


Jean-Philippe
Denis



Editions
EMS
Sept 2014

235 p
19.50 €
Quatrième de couverture : Dans l'industrie du Hip-Hop, on ne (se) ment pas. Le calcul y est omniprésent. Parce que sans poursuite d'abord de son intérêt, aucune chance en ne partant de rien de se sortir du terrain vague où on traîne. Aucune chance de survie dans un univers où le droit d'exister, toujours, se gagne à la force des tags, des rimes et des flows. Ici, on sait ce qu'investir veut dire. Et que ce n'est jamais sans risques.
 
Dans l'industrie du Hip-Hop, on sait que seul, on ne va jamais très loin. Pour cette raison, la bande est la maille du raisonnement stratégique, organisationnel, managérial. Le mimétisme en devient omniprésent, puisqu'il faut se choisir une famille, y être intégré et y rester. La compréhension et le respect des règles mimétiques du collectif est alors question de survie pour ne pas risquer l'exclusion qui serait sinon, à terme, assurée.
 
Dans l'industrie du Hip-Hop, les anciennes figures héroïques ont montré l'exemple. Pas celui, vendu à longueur de discours télévisés. Non le vrai. Le peace, unity, love and having fun... à mille lieux des pratiques des entertainers dépressifs qui se vautrent luxueusement dans leur sex, drugs and rock'n roll. Non, ici c'est pas ça. Ici, la drogue on la deale. Le business, on le tient. Mais il n'est jamais qu'une étape.
 
Voilà posés les trois mots importants que l'on a à apprendre du Hip-Hop : le calcul, le mimétisme, l'exemplarité. Parce que ce qu'enseigne le Hip-Hop, comme avant lui le blues, c'est que les temps ont toujours été durs pour les petits. Et que leur seule force – mais ô combien puissante – a toujours été celle-là : capuche sur la tête pour résister aux intempéries du dehors, dans les terrains vagues du réel comme dans les cages d'escalier, ne rien attendre ; apprendre petit à petit à croire en soi et en les siens ; et puis s'organiser avec pour seule obsession, de proche en proche, la conquête du monde.


L'auteur : Docteur en sciences de gestion, agrégé des facultés de droit, sciences économiques et de gestion, Jean-Philippe Denis est actuellement professeur à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense (Paris X) et membre du centre de recherche en gestion de l'école polytechnique. Il est également rédacteur en chef de la revue française de gestion.
 

Pour info :
http://www.editions-ems.fr/livres/collections...





Construire une marque leader Oct 2014
Marketing

Construire
une
marque
Leader
Comment faire
s'épanouir la
relation
entre une
marque et le
consommateur ?

Yves Goblet



Editions
EMS
Juil 2014


218 p
22 €
Quatrième de couverture : Lorsqu'une entreprise perd des parts de marché, c'est souvent parce qu'elle a « oublié » de s'intéresser au consommateur. Et donner une orientation marketing à son entreprise pour construire une marque leader, concrètement, cela signifie quoi aujourd'hui ?
 
Un demi-siècle après que les bases du marketing management ont été formulées au sein de grandes universités américaines et développées par des leaders mondiaux comme Colgate, Procter & Gamble ou Coca-Cola, quel est le constat ? Les grands principes ont bien été adoptés et mis en œuvre mais cela s'est souvent accompagné d'une rigidification des processus.
 
Or, cette mécanisation a joué à l'encontre d'une ouverture vers le marché, nécessitant souplesse et adaptation à un environnement de plus en plus mouvant. En ce début de XXIe siècle, marqué par le succès de l'Internet et une maturité croissante des marchés, le terrain de jeu des marques est bien différent de celui des Trente Glorieuses.
 
Alors, comment faire s'épanouir la relation entre une marque et le consommateur ? Comment retrouver le sens du client, vivre l'expérience du consommateur à l'écart des rigidités et dogmes internes ?
 
L'auteur développe huit thèmes clés, assortis d'exemples et de cas concrets qu'il a vécus et analysés. Clairs et concrets, ces outils constituent un véritable guide du succès pour la marque et l'entreprise.



L'auteur : Yves Goblet est un professionnel du marketing et des médias. Après un passage à la Harvard Business School et plusieurs années d'enseignement et de recherche sur le marketing en France, Yves Goblet a rejoint le monde de l'entreprise pour y vivre la responsabilité de lancements de marque importants ainsi que de se confronter à un environnement international (Vice Président de Bouygues Telecom, Directeur général de TPS, Directeur général adjoint de TF1, Président exécutif d'Anovo). Il s'investit aujourd'hui comme actionnaire majoritaire dans le développement de sociétés liées au green business...
 

Pour info :
http://www.editions-ems.fr/livres/collections/hors-collection/ouvrage/335...





Le Mouton Noir Oct 2014
La 25ème Heure du Livre
Personnalités

Le Mouton
Noir
40 ans dans les
coulisses
de la République

 

Loïk
Le Floch
Prigent




Pygmalion
Jan-fév 2014



323 p
20.90 €
Quatrième de couverture :  « Je ne m'appelle pas Loïk Affaire Elf, ni Le Plouc Fringant ; je m'appelle Loïk Le Floch-Prigent. » C'est sur ces mots que s'ouvrent les mémoires de celui qui a été l'un des hommes clefs de l'économie française sous le second mandat de François Mitterrand, avant de se retrouver au centre du procès du dossier Elf. Et c'est la première fois qu'il revient sur l'ensemble des circonstances de cette affaire comme sur son épilogue.

De son enfance à Guingamp dans le « Trégor » à sa gouvernance de grandes entreprises (Rhône-Poulenc, Elf, SNCF, GDF) en passant par sa récente incarcération à Lomé – du 16 septembre 2012 au 26 février 2013, au prétexte qu'il aurait été le chef d'un complot ayant ruiné un partenaire émirati, rocambolesque mésaventure dont il a craint de ne jamais ressortir libre et vivant –, qui est réellement Loïk Le Floch-Prigent ? Pour quelle raison le Président Mitterrand l'avait-il surnommé « le mouton noir » ? Jusqu'à quel point l'hostilité des énarques et polytechniciens a-t-elle pu lui nuire ? Pourquoi s'est-il laissé abuser par de proches collaborateurs ? Qui a fomenté le piège tendu le soir de son enlèvement à Abidjan et de son « transfert » en toute illégalité à Lomé ?

C'est à ces questions que tente de répondre cette autobiographie. Où, à l'appui d'un examen de conscience sans complaisance ni faux-semblant, l'on découvre un homme très différent de l'image qu'on n'a cessé de lui donner, à la fois stratège de la France scientifique, technique et industrielle, humaniste et Breton.


L'Interview de
ConsultingNewsLine :

Loïk Le Floch-Prigent

L'auteur : Loïk Le Floch-Prigent, Ingénieur diplômé de l'Institut National Polytechnique de Grenoble et diplômé en journalisme scientifique de l'Université du Missouri à Columbia, a travaillé 12 ans à la DGRST avant de devenir Directeur du Cabinet de Pierre Dreyfus - Ministre de l'Industrie. Il a ensuite été nommé successivement P-dg de Rhône-Poulenc et P-dg du groupe national pétrolier Elf lors des deux mandats de François Mitterrand, puis Président de Gaz de France et Président de la SNCF. Il se consacre aujourd'hui au conseil et à l’ingénierie dans le secteur énergétique et minier ainsi qu'à l'écriture.


Pour info :
http://www.gillesparis.com/fich_le_mouton_noir.html






Les Secrets de la Maison Blanche Oct 2014
Coulisees
politiques
Les Secrets
de la
Maison
Blanche
 

Nicole
Bacharan

Dominique
Simmonet



Perrin
Sept 2014


384 p
23 €
Quatrième de couverture :  Dans les coulisses de l'Histoire, comment les présidents usent et abusent de leur pouvoir. Une autre histoire des USA.

Dix présidents, dix révélations historiques

C'est le lieu le plus stratégique de la planète, l'un des plus secrets. Là, dans cette mythique Maison Blanche, on a déclenché des guerres, bouleversé le destin de millions de gens, organisé mille coups tordus... En puisant dans des sources récemment déclassifiées – les notes confidentielles des présidents, les archives des services de renseignement, les conversations captées clandestinement à l'intérieur même du Bureau ovale –, les auteurs éclairent d'une lumière inédite des événements clés de l'Histoire.
 Sait-on, par exemple, que Thomas Jefferson a contrecarré le projet de Napoléon d'établir un Empire français en Amérique ? Qu'Abraham Lincoln, en réalité réticent à l'émancipation des esclaves, voulait les exiler ? Que Franklin Roosevelt s'est engagé dans la Seconde Guerre mondiale bien avant la déclaration officielle ? Que de discrets visiteurs du soir ont convaincu Harry Truman de reconnaître l'État d'Israël ? Que Ronald Reagan avait conclu un pacte secret avec le pape Jean-Paul II ? Ou que Barack Obama distribue chaque semaine des permis de tuer ?

Un récit stupéfiant, écrit comme un thriller, qui nous révèle la face cachée de la puissance américaine.

 


Les auteurs :

Nicole Bacharan est historienne, politologue, chercheur associé à la Hoover Institution de l’Université Stanford (Californie), auteur de nombreux ouvrages sur les États-Unis dont, avec Dominique Simonnet, le best-seller 11-Septembre, le jour du chaos (Perrin 2011)

Dominique Simonnet est écrivain, journaliste, auteur d’une vingtaine de romans et essais, dont, avec Nicole Bacharan, le best-seller 11-Septembre, le jour du chaos (Perrin 2011) ainsi qu'en 1996, du livre La Plus Belle histoire du monde, publié aux éditions du Seuil, longue conversation en forme de récit avec Hubert Reeves, Joël de Rosnay et Yves Coppens,..

Pour info :
http://www.editions-perrin.com/fiche.php?F_ean13=9782262039905






Le suicide français Oct 2014
Société 

Le Suicide
français
Les 40 années
qui ont défait
la France

 


Eric
Zemmour



Dunod
Sept 2014


402 p
32 €
Quatrième de couverture :     « La France se couche. La France se meurt.

La France avait pris l’habitude depuis le XVIIe siècle et, plus encore, depuis la Révolution française, d’imposer ses idées, ses foucades mêmes, sa vision du monde et sa langue, à un univers pâmé devant tant de merveilles.

Non seulement elle n’y parvient plus, mais elle se voit contrainte d’ingurgiter des valeurs et des mœurs aux antipodes de ce qu’elle a édifié au fil des siècles.

Nos élites politiques, économiques, administratives, médiatiques, intellectuelles, artistiques, héritières de mai 68, s’en félicitent. Elles somment la France de s’adapter aux nouvelles valeurs.

Elles crachent sur sa tombe et piétinent son cadavre fumant. Elles en tirent gratification sociale et financière. Elles ont désintégré le peuple en le privant de sa mémoire nationale par la déculturation, tout en brisant son unité par l’immigration. Toutes observent, goguenardes et faussement affectées, la France qu’on abat ; et écrivent, d’un air las et dédaigneux, “les dernières pages de l’Histoire de France”.

Ce vaste projet subversif connaît aujourd’hui ses limites. Le voile se déchire. Il est temps de déconstruire les déconstructeurs. Année après  année, événement après événement, président après président, chanson après chanson, film après film… L’histoire totale d’une déconstruction joyeuse, savante et obstinée des moindres rouages qui avaient édifié la France. »

Éric Zemmour se livre à une analyse sans tabou de ces quarante années qui, depuis la mort du général de Gaulle, ont « défait la France ».


L'auteur :
Eric Zemmour est un des journalistes français les plus redoutés, les plus lus et les plus écoutés (RTL, Le Figaro magazine et Le Figaro). Il coanime l'émission « Ça se dispute » sur i>Télé et conduit le talk-show « Zemmour & Naulleau » chaque vendredi soir sur Paris Première. Il a déjà publié 15 romans et essais, dont le bûcher des vaniteux chez Albin Michel.
(Tome 2 en 2013, Tome 1 en 2012).

Pour info :
http://www.albin-michel.fr/Le-Suicide-francais-EAN=9782226254757





Leading Digital Oct 2014
Stratégie /
Management
Leading
Digital
turning
technology
into business
transformation
 

George
Westerman
MIT

Didier Bonnet
Capgemini
Consulting


Andy MCafee
MIT






Publisher :
Harvard
Business
Review
Press
Oct 2014



Sept 2014


256 p
32
Abstract : Become a Digital Master—No Matter What Business You’re In

If you think the phrase “going digital” is only relevant for industries like tech, media, and entertainment—think again. In fact, mobile, analytics, social media, sensors, and cloud computing have already fundamentally changed the entire business landscape as we know it—including your industry. The problem is that most accounts of digital in business focus on Silicon Valley stars and tech start-ups. But what about the other 90-plus percent of the economy?

In Leading Digital, authors George Westerman, Didier Bonnet, and Andrew McAfee highlight how large companies in traditional industries—from finance to manufacturing to pharmaceuticals—are using digital to gain strategic advantage. They illuminate the principles and practices that lead to successful digital transformation. Based on a study of more than four hundred global firms, including Asian Paints, Burberry, Caesars Entertainment, Codelco, Lloyds Banking Group, Nike, and Pernod Ricard, the book shows what it takes to become a Digital Master. It explains successful transformation in a clear, two-part framework: where to invest in digital capabilities, and how to lead the transformation. Within these parts, you’ll learn:

• How to engage better with your customers
• How to digitally enhance operations
• How to create a digital vision
• How to govern your digital activities

The book also includes an extensive step-by-step transformation playbook for leaders to follow.

Leading Digital is the must-have guide to help your organization survive and thrive in the new, digitally powered, global economy.


The authors :

George Westerman is a Research Scientist in the MIT Initiative on the Digital Economy. His research and teaching help senior executives drive competitive advantage with digital technology. He is coauthor of two award-winning books: The Real Business of IT (2009) and IT Risk (2007).

Didier Bonnet is a Senior Vice President at Capgemini Consulting, where he serves as Global Practice Leader and heads Capgemini Consulting’s Digital Transformation program. He has more than twenty-five years’ experience in strategy, internet economics, globalization, and business transformation for large corporations.

Andrew McAfee is Co-Director of the MIT Initiative on the Digital Economy. He has also held appointments at Harvard Business School and Harvard’s Berkman Center for Internet and Society. In 2008, McAfee was named number 38 on the Ziff Davis list of the “100 Most Influential People in IT.” He was also named one of the fifty most influential people in business IT, by Baseline Magazine. He is coauthor of The Second Machine Age (2014) and Race Against the Machine (2011), and the author of Enterprise 2.0 (2009).

To know more :
http://www.leadingdigitalbook.com/





RAMSES 2015 Sept 2014
Géostratégie

Ramses
2015
Le Défi des
Pays Emergents

 
Dir :
Thierry
de Montbrial

Philippe
Moreau-Defarges




Dunod
Sept 2014


402 p
32 €
Quatrième de couverture :  Le RAMSES 2015 a pour fil rouge les conséquences de l’avènement des pays émergents - la nouvelle vague des émergents -, et en particulier les implications de cette montée en puissance pour l’Occident. Il propose au total 58 entrées : par pays ou par thème. Les Repères. Le monde en cartes (16 pages quadri). Le monde en chiffres : 150 pays. Chronologie.

Le Rapport annuel mondial sur le système économique et les stratégies (RAMSES) constitue une analyse approfondie et prospective de l’actualité : il fournit les clés et les repères indispensables pour décrypter la géopolitique à l’échelle mondiale.

• Les Perspectives de Thierry de Montbrial, synthèse originale de l’année écoulée, couvrent l’ensemble du champ des relations internationales.

• 3 parties – Émergences et redistribution des équilibres planétaires, Enjeux entre puissances établies et pays émergents, Questions continentales et mondiales – regroupent 58 entrées analysant les enjeux de la zone ou de la question concernée.

• Les Repères proposent un appareil documentaire qui complète les textes : chronologie, statistiques, cartes originales en couleurs créées pour RAMSES, suivies d’un index méthodologique.
Porté par l’équipe de l’Ifri et ses collaborateurs extérieurs, le RAMSES 2015, rénové dans sa maquette et sa structure, et consacré au phénomène majeur de l’émergence de la puissance, est l’ouvrage indispensable pour l’étudiant, l’enseignant, le journaliste, le diplomate, le manager ou toute personne qui veut comprendre notre monde en mutation.

Sommaire :

I    Émergences ou redistribution des équilibres planétaires ? Problématique générale. 
     Émergences et redistribution des équilibres géopolitiques à travers l’histoire. Les
     BRICS,
concept pertinent ? Les cinq BRICS. Brésil. Russie. Inde. Afrique du Sud.
     Chine. Émergents
de deuxième rang. Indonésie. Turquie. Iran. Mexique. Arabie
     saoudite. Les puissances
établies face aux émergents. Peur ? Heurt ? Coopération ?
     Japon. Union européenne.
États-Unis.

II.  Enjeux entre puissances établies et émergents. Enjeux énergétique. Enjeux de
      sécurité.

      Enjeux de gouvernance.

III. Questions continentales et mondiales. Europe. Moyen-Orient. Afrique. Amérique latine.
      Asie. Économie mondiale. Questions transnationales.


L'interview :

Philippe 
Moreau Defarges
Co-Directeur du
RAMSES 2015

Philippe Moreau Defarges


Les Directeurs édititoriaux :

Philippe Moreau Defarges, Ministre plénipotentiaire, chercheur à l'FRI, professeur
à Sciences Po.

Thierry de Montbrial,  Membre de l'Académie des sciences morales et politiques, directeur général et fondateur de l'Ifri, professeur émérite du CNAM.
 

Pour info :
http://www.ifri.org/?page=detail-contribution&id=7272&id_provenance=122
http://www.dunod.com/entreprise-gestion/essais-et-documents-en-economie-et-entreprise/...






L'Otan au XXIème siècle Sept 2014
Géostratégie

L'Otan au
XXIème
Siècle
La transformation
d'un hériage

 
Olivier
Kempf





Editions du
Rocher
Août 2014


613 p
29.90 €
Quatrième de couverture : Depuis vingt ans, l'Alliance n'a cessé de s'adapter à son environnement : opérations menaces sur trois continents, accueil des pays de l'ancien bloc de l'Est, invention d'un dialogue avec l'Union Européenne ou les Nations-Unies, nouvelles procédures opérationnelles, modification radicale de son organisation ou réponses aux questions nouvelles comme la cyberdéfense, le terrorisme ou la défense anti-missile. En mutation permanente, le domaine d'action de l'Alliance Atlantique va bien au-delà  de la relation entretenue avec la France. Les enjeux liés à  l'OTAN sont bien plus intéressants que ce prisme réducteur, et il est temps de comprendre enfin comment s'est transformé ce qui n'était encore récemment qu'un héritage de la guerre froide. Cet ouvrage novateur et rigoureux décrit précisément cette formidable adaptation. Il trouve le ton juste qui permet sans complaisance de comprendre les permanences, de distinguer les évolutions, de pointer les lacunes et de situer les perspectives. C'est la synthèse la plus complète à ce jour sur l'OTAN, cet acteur incontournable des relations internationales contemporaines. L'auteur, spécialiste reconnu de la question, adopte un ton pédagogique qui répondra aux attentes et aux interrogations du citoyen comme du professionnel.  



L'auteur : Olivier Kempf est docteur en science politique, chercheur associé à l'IRIS et conseiller éditorial de la Revue Défense Nationale
 

Pour info :
http://www.editionsdurocher.fr/





Les Russes à Paris Sept 2014
Pages Russes

Le Roman
des Russes
à Paris
Ils ne sont pas
venus pour
prendre mais
pour donner



Alexandre
Jevakhoff




Editions
du Rocher
Août 2014


293 p
22 €
Quatrième de couverture :  Cosaques sur les Champs-Elysées, bistrots, Ballets russes, b pont Alexandre-III, cathédrale orthodoxe, boîtes de nuit et chauffeurs de taxi, Russes blancs : des mots qui résonnent immanquablement dans l'esprit des Parisiens et de beaucoup de Français. Le Roman des Russes à Paris dit tout de leurs histoires, et nous en fait découvrir bien d'autres. Le mariage d'Anne de Kiev, les montagnes russes, les révolutionnaires contre la police du tsar, le boeuf Stroganoff, le camp soviétique de Beauregard, les Russes envoyés en Corse lors de la visite de Khrouchtchev... Dix siècles de passion et de déception, avec leurs mystères et leurs héros. Alternant événements historiques, anecdotes et clins d'oeil personnels, l'auteur, né à Paris et petit-fils de quatre Russes blancs, nous raconte cette histoire d'amour unique sur un ton documenté et malicieux, sans hésiter à faire appel à l'imaginaire.



Les Pages Russes
de ConsultingNewsLine :
Russian Pages


L'auteur : Alexandre Jevakhoff est un historien et haut fonctionnaire français. Inspecteur général des finances, il a été un collaborateur de Michèle Alliot-Marie. Ancien élève d'HEC, de Sciences-Po et de l'ENA, il est Président du Cercle de la Marine Impériale Russe et membre de l'Union de la Noblesse Russe.  Il eqst auteur de plusieurs ouvrages, notamment Les Russes blancs paru en 2007 aux Editions Tallandier
 

Pour info :
http://www.editionsdurocher.fr/





Premières Dames Sept 2014
Personnalités

Premières
Dames
Dans l'intimité de
Yvonne,
Claude,
Anne-Aymone, Danielle,
Bernadette,
Cécilia,
Carla,
Valérie...
 

Robert
Schneider




Editions Perrin
Août 2014


332 p
19.99 €
Quatrième de couverture : Les portraits intimes des huit Premières Dames de la Ve République, dont la vie romanesque raconte un demi-siècle d'histoire contemporaine. L'ouvrage s'achève par un portrait de Valérie Trierweiler : Robert Schneider est le premier à raconter sérieusement son « règne » interrompu.

Qu'y a-t-il de commun entre Yvonne de Gaulle, la prude, et Carla Bruni-Sarkozy, la délurée ; Anne-Aymone Giscard d'Estaing, la discrète, fille de la princesse de Faucigny-Lucinge, et Valérie Trierweiler, la twitteuse, fille d'une caissière de la patinoire d'Angers ; Bernadette Chirac, la catholique, née Chodron de Courcel, et Danielle Mitterrand, la laïque, fille d'instituteurs socialistes et francs-maçons ; Claude Pompidou, fidèle pendant trente ans à la mémoire de son mari, et Cécilia Sarkozy, qui a quitté le sien cinq mois seulement après son élection ?

Toutes ont connu un destin exceptionnel auquel elles n'étaient ni prédestinées ni préparées. Comment ont-elles vécu cette existence hors du commun, tenu leur place auprès du monarque républicain ? Quelle a été leur influence ? Pourquoi, à l'exception de Bernadette Chirac, ont-elles toutes été malheureuses à l'Élysée, ce palais prestigieux où elles étaient servies comme des reines ?

Au terme de plusieurs années d'enquête, Robert Schneider nous fait pénétrer l'intimité de ces huit femmes, loin des clichés sur papier glacé, loin des caricatures dont elles ont été victimes, loin aussi de l'image qu'elles ont tenté de donner d'elles-mêmes. Des portraits savoureux qui retracent un demi-siècle d'histoire contemporaine.

Notre avis :  Retenue, discrétion, effacement, pour certaines... sens de la représentation, de son propre rôle, du rôle de l'Etat, pour d'autres...  du clinquant, du bling-bling et de l'opéra-bouffe enfin, pour les plus récentes... Le tableau des Premières Dames de la République française que dresse Robert Schneider, en initié de la presse élyséenne, est aussi documenté que décapant. Manuel d'instruction pour futur conseiller de la présidence - à tout le moins pour consultant ambitieux - il convient aussi au rôle discret de livre de chevet (de la République) pour le contribuable qui sommeille en nous tous... En tous cas, une excellente alternative au très narcissique Merci pour ce Moment, instantané autobiographique de Valérie T, grande rapporteuse à Paris-Match (Le poids des maux, le choc des ex-voto), en cette rentrée politique... BV


L'auteur : Robert Schneider a été chef du service politique de L’Express jusqu’en 1981, directeur-adjoint de la rédaction de France Inter jusqu’en 1986, puis rédacteur en chef et chef du service politique du Nouvel Observateur. Il est aujourd’hui conseiller de la direction de l’hebdomadaire. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Les Mitterrand (Perrin, 2009 ; Tempus, 2011), et Je serai président (Perrin, 2012)
 

Pour info :
http://www.editions-perrin.fr/auteur/robert-schneider/36808






Saint Louis Août 2014
Sélection de l'été

Saint Louis
L'Aigle aux
Yeux de
Colombe

 


Louis Bériot






Robert Laffont
Mars 2014


656 p
23.50 €
Quatrième de couverture : Il est l'ancêtre de tous les rois de France. Mais qui était véritablement saint Louis ?

Le jeune prince Louis de Poissy n'a que douze ans lorsqu'il accède au trône. La régence confiée à sa mère, Blanche de Castille, secondée par le grand chambrier de la cour, fait dire aux mauvaises langues que le pouvoir « est entre les mains d'un enfant, d'une femme et d'un vieillard ». Éduqué dès l'âge de sept ans par Philippe Auguste, l'enfant-roi ne tardera pourtant pas à tirer le meilleur parti des enseignements de son grand-père, affirmant son autorité et parachevant la construction de la France telle que nous la connaissons aujourd'hui.

À l'occasion de la célébration du 800e anniversaire de la naissance de saint Louis, Louis Bériot dessine le portrait tout en nuances d'un monarque moderne, héraut de la chrétienté et serviteur de la justice, dont le destin embrasse celui d'une nation tout entière – sans passer sous silence le mysticisme exacerbé du seul roi de France canonisé, les échecs de ses deux croisades ou son animosité à l'égard des Juifs du royaume. De l'apprentissage délicat du métier de roi à la consolidation de son pouvoir, du palais du Louvre aux confins du domaine royal jusqu'aux rives de la Méditerranée, il retrace, à travers cette biographie romancée aussi instructive que divertissante, la vie extraordinaire de ce souverain hors du commun animé par trois passions : Dieu, son royaume et son épouse Marguerite.
    


Notre avis : Saint Louis, l'aigle aux yeux de colombe de Louis Bériot est un des 3 ouvrages sélectionnés par la rédacton de ConsultingNewsLine pour l'été 2014.

L'auteur : Journaliste de presse écrite puis de télévision, Louis Bériot a dirigé les programmes d'Antenne 2 puis de France 2, écrit plus de vingt ouvrages (essais, documents, romans), une dizaine de scénarios et participé à la création de plusieurs associations et institutions publiques dans le domaine de l'environnement.

Pour info :
http://www.laffont.fr/site/saint_louis_l_aigle_aux_yeux_de_colombe_&100&9782221123591.html





Ces Reines qui ont gouverné la France Août 2014
Sélection de l'été 

Ces Reines
qui ont
gouverné
la France
 


Philippe
Tourault






Editions Perrin
Août 2014


527 p
24.50 €
Quatrième de couverture : Une étude inédite des cinq grandes régentes ayant gouverné la France à des moments clés de son histoire : Blanche de Castille, Isabeau de Bavière, Catherine de Médicis, Marie de Médicis et Anne d'Autriche.

En France, les rois détiennent le pouvoir souverain par hérédité : la couronne est transmise au fi ls aîné du monarque à la mort de celui-ci. Pourtant il est parfois arrivé que la reine exerce la régence et gouverne le pays.

L'ouvrage plonge au coeur de cinq destins fascinants : l'habile Blanche de Castille, qui, par son sens de la diplomatie et son autorité naturelle, a préparé le règne du futur Saint Louis ; l'influençable Isabeau de Bavière, avec son époux dément, prise dans la tourmente d'un royaume divisé ; la puissante Catherine de Médicis, par qui l'intégrité du royaume a été préservée des guerres entre catholiques et protestants ; l'ambitieuse Marie de Médicis, frustrée par sa position de régente, qui se voulait reine à part entière ; enfin, la fière Anne d'Autriche, épaulée par le cardinal Mazarin et dévouée à l'avènement de son fils adoré, le futur Louis XIV.

Aucune n'était préparée à régner. Comment ont-elles vécu l'exercice du pouvoir ? Quels ont été les obstacles, les échecs, les succès de ces femmes politiques de leur temps que rien ne prédestinait à gouverner ?
 

Notre avis : Ces Reines qui ont gouverné la France
de Philippe Tourault est l'un des 3 ouvrages sélectionnés par la rédaction de ConsultingNewsLine pour l'été 2014.

L'auteur :  Philippe Tourault, historien et grand spécialiste de l'histoire de la Bretagne, a notamment publié chez Perrin Anne de Bretagne, Les Rois de Bretagne, Les Ducs et Duchesses de Bretagne. Il a également dirigé de nombreuses recherches sur le pouvoir et la religion.

Pour info :
http://www.editions-perrin.com/fiche.php?F_ean13=9782262049072






Richelieu Août 2014
Sélection de l'été

Richelieu
L'aigle et la
Colombe



Arnaud
Teyssier







Editions
Perrin
Août 2014




527 p
24.50 €
Quatrième de couverture :  De Richelieu demeure trop souvent l'image d'un politique froid et déterminé, animé depuis son plus jeune âge par une ambition sans limites et conduit par les seuls impératifs de la raison d'Etat. S'il est désormais admis qu'il fut à ses débuts un évêque appliqué, l'« Homme rouge » est décrit surtout comme un politicien sinueux et un maître de l'intrigue, perçu à l'aune de nos critères actuels.

En réexaminant ses années de jeunesse, en relisant avec une attention nouvelle ses abondants écrits politiques et religieux, en réinterprétant l'imposante production de ses documents d'Etat, Arnaud Teyssier propose un Richelieu étonnant qui tranche sur la tradition : un grand politique certes, mais habité par une vision constamment religieuse du monde. Il redessine ainsi une aventure d'homme d'Etat qui reste sans équivalent dans l'histoire de la France et de l'Europe : celle d'un ministre qui, en des temps tragiques, raisonne constamment en prêtre et lutte pied à pied contre la faiblesse des hommes – celle du roi, celle des Grands, celle des corps constitués, la sienne propre. Tel est le vrai secret de « cette puissance morale qui a fait de lui un des hommes les plus extraordinaires qui aient existé » (Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires). 
 

Notre avis :
Richelieu, l'aigle et la colombe d'Arnaud Teyssier est l'un des 3 ouvrages sélectionnés par la rédaction de ConsultingNewsLine pour l'été 2014.


L'auteur : Ancien élève de l'ENS et de l'ENA, Arnaud Teyssier, à travers plusieurs biographies saluées par la critique (Lyautey, Charles Peguy, Louis-Philippe), s'est attaché à éclairer la personnalité profonde de figures historiques, par trop figées dans leur image. Il jette ici un éclairage nouveau sur l'un des grands mythes de notre histoire.

Pour info :
http://www.editions-perrin.fr/ouvrage/richelieu/9782262036003






L'innovation destructrice Juil 2014
Société

L'innovation
destructrice


 
Luc Ferry






Plon
Mai 2014


135 p
10 €
Quatrième de couverture :  « Il est temps de se faire une idée claire des raisons pour lesquelles le capitalisme, comme l'avait déjà compris l'un des plus grands économistes du xx siècle, Joseph Schumpeter, nous voue de manière inéluctable à la logique perpétuelle de l'innovation pour l'innovation et, par là même, c'est tout un, à celle de la rupture, elle aussi incessante, avec toutes les formes d'héritage, de patrimoine et de tradition. Que mon lecteur accepte de me suivre un instant dans cette analyse et il comprendra vite combien elle est irremplaçable pour la compréhension du temps présent. » 
                                                                 Luc Ferry      
       

Résumé de l'éditeur : Une véritable philosophie se cache derrière le mot "innovation". Une philosophie dont nos dirigeants politiques se sont emparés. « Ce qui va nous sauver, ce n'est pas la décroissance, c'est l'innovation. Même si elle déstabilise le monde, même si elle peut être formidable et, en même temps, destructrice. Gutemberg a détruit l'activité des copistes... avant de permettre la création de millions d'emlois dans les métiers iès à l'imprimerie ». Vitale, l'innovation, mais angoissante aussi : c'est le dilemme que n'a pas encore résolu la France, selon Ferry, dans un 20ème siècle de déconstruction (artistique, sociale, économique) comme jamais l'Europe n'en a connue. Luc Ferry remet aussi l'économiste autrichien Schumpeter (1883-1950) au goût du jour. Ce prophète de l'innovation, penseur de la "destruction créatrice" (Ferry préfère , lui, parler d' "innovation destructrice", plus optimiste) reste d'actualité. L'innovation comme moteur de la croissance, qui rend obsolète tout ce qui ezst ancien. Et qui, lorsqu'elle s'essouffle,aboutit à une crise... avant de reprendre le dessus et de relancer l'économie pour un nouveau cycle. L'informatique a ainsi permis l'expansion des années 1980 et 90. Aujourd'hui, les schumpeteriens sont nombreux à penser que le numérique haut débit et ses avatars annoncent le prochain cycle capitaliste.


L'auteur : Philosophe, ancien ministre, Luc Ferry est l'auteur de nombreux ouvrages traduits dans une quarantaine de langues : Comment peut-on être ministre ? Réflexions sur la gouvernabilité des démocraties (Plon 2005), Apprendre à vivre 1 : traité de philosophie à l'usage des jeunes générations (Plon 2006), Apprendre à vivre 2 : la sagesse des mythes (Plon 2008), La sagesse des mythes (Plon 2008), La révolution de l'amour (Plon 2010), Chroniques du temps présent, Le Figaro 2009 - 2011 (Plon 2011), Le cardinal et le philosophe (Plon 2013)...

Pour info :
http://www.lucferry.fr/linnovation-destructrice-2/
http://www.plon.fr/ouvrage/l-innovation-destructrice/9782259223317





Le complexe occidental Juil 2014
Société

Le complexe occidental 
Petit traité de déculpabilisation


 
Alexandre
Del Valle






Editions du
Toucan
Avril 2014


411 p
22 €
Quatrième de couverture :  Voici le premier manuel de contre-désinformation à l'usage de nos sociétés occidentales, victimes du virus de la culpabilisation collective. Véritable arme de "destruction massive", cette culpabilisation est mise en oeuvre sous la forme de "mythes fondateurs" que l'auteur analyse un à un : les croisades, les "ténèbres" du Moyen Age, la diabolisation de l'Eglise catholique, la "dette" envers la science arabo-musulmane, Al-Andalus, les accusations d'esclavagisme, de colonialisme et de racisme à sens unique, la "mondialisation heureuse" et les dérives de l'Union européenne. Persuadé que la "guerre des représentations" est la clef de tous les conflits, l'auteur poursuit en identifiant le processus de désinformation à l'origine de cette manoeuvre de déstabilisation collective. Selon lui, la culpabilisation pathologique qui sape les fondements mêmes de nos sociétés ouvertes, est aux antipodes de la saine capacité à s'autocritiquer, car loin d'aider les peuples à tirer les leçons du passé, elle est fondée sur la haine de soi et attise celle de l'Autre à notre endroit. Afin de retrouver l'estime de soi, condition nécessaire pour être respecté par les autres, Del Valle invite la France et ses alliés occidentaux à mettre en oeuvre d'urgence une thérapie globale de déculpabilisation. Il montre enfin en quoi la survie géopolitique des nations occidentales dans le nouveau contexte multipolaire passe par leur capacité à substituer à leurs prétentions universalistes, souvent contre-productives, un recentrage stratégique et une réappropriation de leur identité propre, dont le monde slavo-orthodoxe, trop souvent diabolisé, est l'un des piliers.


L'auteur : Geopolitologue et essayiste, Alexandre Del Valle est l'auteur de nombreux ouvrages. Il enseigne la géopolitique en France et en Italie et intervient auprès d'institutions internationales. 

Pour info :
http://www.editionsdutoucan.fr/livres/essais/complexe-occidental#.U5V-G-N_uSo
http://www.editionsdutoucan.fr/





Si la banque m'était comptée juil 2014
Finance

Si la banque
m'était
contée...



Jean-Philippe
Bidault






Edititions
du Palio
Mai 2014


193 p
20 €
Quatrième de couverture : Par leur esprit d’entreprise et leur sens du risque, les banquiers façonnent la société : ils la financent, la transforment, l’inspirent.

Pourquoi, en dépit de son utilité économique et de son rôle philanthropique, la figure du banquier est-t-elle incomprise de l’opinion publique ? Pour répondre à cette question, Jean-Philippe Bidault s'est penché sur cinq moments clés de l'histoire bancaire française : les révolutions de 1789 et de 1848, l’aventure des Pereire sous le Second Empire, l'affaire de la Banque industrielle de Chine à l'aube du XXe siècle, et la chute du Crédit Lyonnais à son crépuscule.

Au fil des tableaux vivants que propose l’auteur, on découvre que la banque, l’administration et la politique ont toujours su se réunir dans d’improbables combinaisons pour maintenir la confiance lorsque celle-ci vacille. Dans un mélange des genres où chacun dépasse les conventions, on entend Talleyrand et Mirabeau raisonner en banquiers, les Rothschild en hommes d’Etat, les diplomates en hommes d’affaires et les hauts fonctionnaires en capitaines d’industrie.

Et l’on découvre que, comme il y a une raison d’Etat, il existe une « raison bancaire » qui condamne le banquier à une position ambiguë, où il suscite à la fois curiosité et méfiance, hostilité et envie, respect et dérision. Parce que l’argent est affaire de passion, celui dont la mission est de le faire circuler, inspire à son tour les passions.



L'auteur : Jean-Philippe Bidault, ancien élève de Normale Sup en Sciences physiques, titulaire d'une maîtrise de Lettres et diplômé de l'Institut de Haute Finance, après avoir été administrateur de sociétés, est vice-président de la Compagnie des Experts Financiers, et président de l'Institut Vitruve (Etudes sur Alésia, capitale des Gaules).
Ancien journaliste à Valeurs Actuelles, il a publié de nombreux ouvrages comme auteur ou éditeur. Après "Si l'argent m'était conté..." (Editions du Palio, 2012), il poursuit avec "Si la banque m'était contée..." son exploration des relations passionnelles qui entourent la circulation de la monnaie.

Pour info :
http://www.editionsdupalio.fr/
http://www.editionsdupalio.fr/silabanque.html





Le droit le juste l'équitable Juil 2014
Droit

Le droit,
le juste,
l'équitable




Francis Jacques
Simone Goyard
 






Edititions
Salvator

Juil 2014


312 p
22 €
Quatrième de couverture :  Saint Louis sous son chêne symbolise à tout jamais la majesté quasiment sacrée du geste qui consiste à "dire le droit" et à "rendre la justice". Le droit, le juste et l'équitable font partie des plus grandes idées et des plus beaux espoirs qu'ont nourris les hommes à travers les siècles. Les articles que rassemble ce recueil entendent refléter cette grande idée et cette sublime espérance. Ils ne proposent pas une "théorie du droit", mais se présentent comme le résultat de la réflexion que chacun des auteurs a conduite selon son point de vue personnel. Ils obéissent cependant à une ligne éditoriale commune où se croisent et se fécondent mutuellement "l'essentiel philosophique" et "l'essentiel chrétien".

Pour "l'essentiel chrétien", le droit et l'oeuvre de la Création sont liés. S'il est vrai que c'est la Révélation qui révèle ce qu'est l'homme avec ses oeuvres - dont le droit qui est destiné à régler les rapports mutuels - c'est la Révélation aussi qui lui assigne sa portée et sa valeur. L'Evangile n'est pas venu abroger la Loi mais la parfaire (Mt 5, 17). L'équité désigne un dépassement du droit par la morale, alors que la charité désigne un dépassement de la justice humaine par la religion. L'idéal évangélique relève de la charité dont Pascal dit qu'elle est d'un tout autre ordre que celui de la justice temporelle. Mais quel système catégoriel serait à frayer pour donner droit de cité juridique à la justice de Dieu?

Résumé de l'éditeur :
Ce livre ne présente pas une théorie du droit, mais le résultat de la réflexion que chaque auteur de ce collectif conduit sur un plan personnel, autour des lieux où se fécondent mutuellement l’essentiel philosophique et l’essentiel chrétien. Il réunit de grands noms autour de Francis Jacques et Simone Goyard-Fabre, comme Guy Coq, Mireille Delmas-Marty, Jean-François Mattéi, François Terré. Comment une philosophie du droit peut-elle être ouverte à la Révélation ?



L'auteur : Simone Goyard-Fabre est professeur émérite de philosophie à l'Université de Caen-Basse-Normandie .Elle est l'une des grandes spécialistes de philosophie politique. Philosophe, spécialiste de la communication.

Francis Jacques a été professeur à l'Université de Rennes, à l'Institut catholique de Paris et à la Sorbonne Nouvelle. Il a récemment publié chez Salvator Le chemin du retour.


Pour info :
http://www.editions-salvator.com/A-23240-le-droit-le-juste-l-equitable.aspx





L'Union européenne. L'essentiel Mai 2014
Spécial Européennes

L'Union
Européenne
L'essentiel


 

Claude Perrotin






Edititions
Archi Poche
Mai 2014


160p
9.95 €
Quatrième de couverture :  Qui peut prétendre connaître toutes les caractéristiques géographiques, économiques, politiques et sociales d'une entité aussi vaste que l'Union européenne?

Savons-nous vraiment comment est gouvernée cette association d'Etats peuplée de plus de 500 millions d'habitants, et comment elle fonctionne? Quelles sont les compétences, les missions et les pouvoirs des septs grandes institutions de l'Union? Que sont Europol et Eurojust? A quoi sert la Banque européenne d'investissement? Que recouvrent les notions de "zone euro" ou d'"espace Schengen"?

Outre une présentation de chaque institution européenne, ce livre inclut une fiche détaillée rassemblant faits, chiffres et données statistiques pour chacun des vingt-huit Etats membres.

Résumé de l'éditeur :
Nous n’avons souvent qu’une connaissance superficielle de l’Union européenne, d’où notre difficulté à comprendre les tensions existantes, les problèmes qui surgissent, les décisions prises. Au moment où les citoyens de l’UE vont renouveler leur Parlement, ce guide fournit, sous forme condensée, de nombreux éléments pour alimenter sa réflexion et enrichir nos connaissances.

Une première partie est consacrée à la description précise (objectifs, missions, composition, fonctionnement…) des sept grandes institutions de l’Union européenne ainsi qu’à celles d’une dizaine d’organismes qui assurent ensemble le fonctionnement de l’Union comprenant, à ce jour, 28 Etats membres.

Une seconde partie consacre 4 à 6 pages à chacun des 28 Etats membres de l’UE en fournissant une foule de données et statistiques de toutes nature. Des comparaisons entre pays pourront être facilement être établies dans de nombreux domaines. Une carte de chaque pays accompagne les textes.



L'auteur : Directeur de la collection "L'Information citoyenne", Claude Perrotin est l'auteu r, notamment, de Oui ou non à la Cionstitution européenne? et Elections européennes : le guide aux Editions de l'Archipel (respt. 2005 et 2009)

Pour info :
http://www.archipoche.com/livre/l-union-europeenne/
http://www.archipoche.com





Comprendre le débat européen Mai 2014
Spécial Européennes

Comprendre
le débat
européen
Petit guide
à l'usage
des citoyens
qui ne croient
plus à l'Europe


 

Michel Dévoluy




Seuil
(Points - Essais)
Janv 2014


160 p
7 €
Résumé de l'éditeur :  Un petit guide limpide pour tout comprendre du débat européen (et voter en connaissance de cause) : les acquis à préserver, la crise, les méfaits des politiques actuelles et les pistes d’une refondation.

Ce livre est une sonnette d’alarme et un acte citoyen. Il explique pourquoi l’Europe va dans le mur, mais il refuse le fatalisme des replis nationaux. Il défend l’idée qu’une zone euro repensée et solidaire a la capacité de répondre aux enjeux mondiaux et d’édifier un espace économique, politique et social apaisé.

Mais cela suppose une refondation en profondeur. L’Europe souffre d’un manque d’identité et de démocratie ; elle est devenue le fer de lance d’un libéralisme qui impose des cures d’austérité destructrices ; elle n’offre plus de projet mobilisateur. Il faut la changer vraiment et ce livre avance des propositions. Sans mobilisation des citoyens, la refondation nécessaire risque d’être perpétuellement reportée par les gouvernements.

Ce livre espère donc redonner le goût et le sens du débat européen en proposant des instruments pour comprendre et agir.




L'auteur :  Michel Dévoluy, Professeur émérite à l’Université de Strasbourg est titulaire d’une chaire Jean Monnet d’économie européenne il codirige l’Observatoire des politiques économiques en Europe. 

Pour info :
http://www.seuil.com/livre-9782757836590.htm





L'Europe, dernière chance pour la France ! Mai 2014
Spécial Européennes

L'Europe
dernière
chance
pour la
France!

 

Jean Arthuis





Calmann-Lévy
Avril 2014



221 p
16,50€
Résumé de l'éditeur :  Tout va mal, et les Français sont encouragés à considérer l’Europe et sa monnaie unique comme la source de tous leurs maux. Un vote protestataire aux élections européennes du 25 mai risque d’envoyer à Strasbourg une majorité d’élus décidés à saboter tout ce qui a été construit depuis quarante ans. Cette situation révolte Jean Arthuis, bien qu’il leur donne raison à bien des égards : Il commence par dresser la liste des inepties et des incohérences qui ont amené des pays avec des économies aussi disparates que l’Allemagne et la Grèce à se doter d’une monnaie unique. Il s’en prend également avec virulence à la frénésie d’élargissement qui aggrave le problème année après année. Mais revenir à une France isolée et sortir de l’euro n’est tout simplement pas envisageable : qu’on le veuille ou non, l’économie s’est mondialisée, et de surcroît, notre énorme dette publique est libellée en euros. Un franc dévalué précipiterait le pays dans l’abîme. Il règle son compte aux irresponsables qui font miroiter cette fausse solution : Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et tous ceux qui sont tentés par le chaos. Mais ses reproches les plus durs, il les réserve à la Commission Européenne et aux gouvernements de l’Union qui s’emploient à rendre inopérant un système qu’ils font mine de défendre. L’Europe est devenue le bouc émissaire commode de tous leurs échecs. Reste que le salut ne viendra pas d’un repli sur soi. En revanche, le fonctionnement de l’Europe doit être radicalement transformé. Parmi les réformes qu’il propose : un gouvernement de la zone euro dotée des pleins pouvoirs budgétaires, avec un « deuxième cercle » constitué des pays ayant conservé leur monnaie, et d’un troisième réservé aux pays en attente d’intégration. Un secrétariat général du Trésor européen. Une mutualisation budgétaire entre les Etats membres. Un coup d’arrêt à l’élargissement et à la frénésie normative. Une diplomatie commune qui fasse de l’Europe un interlocuteur respecté et influent. Un abandon de la doxa consumériste au profit d’une réhabilitation de la production, etc.

Interview :
Jean Arthuis
Anc. Ministre
de
l'Economie
Jean Arthuis

L'auteur : Jean Arthuis est sénateur et président du conseil général de la Mayenne. Il a été ministre de l'économie et des finances dans le gouvernement Juppé et président de la commission des finances du Sénat. Il est vice-président de l'Union des démocrates et indépendants (UDI). Il est l'auteur de Dans les coulisses de Bercy (Albin Michel 1998), de Mondialisation : la France à contre-emploi (2007) et de SOS Finances Publiques (2011), tous deux chez Calmann-Lévy

Pour info :
http://calmann-levy.fr/livres/leurope-derniere-chance-pour-la-france/





Notre Europe Mai 2014
Spécial Européennes

Notre
Europe
Décomposition
ou
métamorphose?

 

Edgar Morin
Mauro Ceruti



Fayard
Janv 2014


126p
12€
Quatrième de couverture :  « Dans un sens, ce livre prolonge et actualise mon Penser l’Europe ainsi que Barbarie et culture européennes. Mais il s’agit surtout d’une « repensée de l’Europe » en notre époque de crises conjuguées, dont la crise multidimensionnelle de l’Europe, en une grande crise de l’humanité qui n’arrive pas à se constituer en humanité. Cette repensée est l’œuvre de deux esprits frères, celui de Mauro Ceruti et le mien : je me retrouve en lui comme il se retrouve en moi. Notre communauté de pensée s’est ainsi trouvée concrétisée dans cette œuvre méditante et militante. »
                                                                                                              Edgar Morin



Les auteurs :

Edgar Morin est né à Paris en 1921, d’une famille de nationalité italienne, d’ascendance judéo-espagnole. Son adolescence est marquée par la montée en puissance du nazisme, les procès staliniens de Moscou, la marche somnambulique vers la guerre. À 20 ans, sous l’Occupation, il entre à la fois au parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, c’est une vie qui se poursuit dans la résistance au stalinisme, à la guerre d’Algérie, à toutes les barbaries. Directeur de recherches au CNRS, il est l’auteur de très nombreux ouvrages de sociologie et de philosophie.

Mauro Ceruti : en préparation

Pour info :
http://www.fayard.fr/notre-europe-9782213678474





L'Europe : Sortie de l'Histoire Mai 2014
Spécial Européennes
1914-2014 L'Europe:
sortie de
l'histoire?


 
Jean-Pierre
Chevènement






Fayard
Oct 2013


342 p
20 €
Résumé de l'éditeur  : On peut prédire, sans risque de se tromper, que la commémoration, en 2014, du déclenchement de la Première Guerre mondiale sera instrumentée à des fins politiques. Au nom du « Plus jamais ça ! », il s’agira, pour nos classes dirigeantes, de justifier la mise en congé de la démocratie en Europe au prétexte, cent fois ressassé, de sauver celle-ci de ses démons. Même si comparaison n’est pas raison, il m’a paru éclairant, pour comprendre comment l’Europe a été progressivement sortie de l’Histoire, de rapprocher les deux mondialisations, la première, avant 1914, sous égide britannique, et la seconde, depuis 1945, sous égide américaine, chacune posant la question de l’hégémonie sans laquelle on ne peut comprendre ni l’éclatement de la Première Guerre mondiale ni l’actuel basculement du monde de l’Amérique vers l’Asie. La brutale accélération du déclin de l’Europe ne tient pas seulement aux deux conflits mondiaux qu’a précipités un pangermanisme aveugle aux véritables intérêts de l’Allemagne. Elle résulte surtout de la diabolisation de ces nations nécessaire à des institutions européennes débilitantes qui ont permis leur progressive mise en tutelle par de nouveaux « hegemon » . Afin de ne pas être marginalisée dans la nouvelle bipolarité du monde qui s’esquisse entre la Chine et l’Amérique, l’Europe a besoin de retrouver confiance dans ses nations pour renouer avec la démocratie et redevenir ainsi actrice de son destin. Rien n’est plus actuel que le projet gaullien d’une « Europe européenne » au service du dialogue des cultures et de la paix, une Europe compatible avec la République, où la France et l’Allemagne pourront œuvrer de concert à construire l’avenir d’un ensemble allant de la Méditerranée à la Russie. Dans une « réconciliation » enfin purgée de ses ambigüités et de ses non-dits : celle de deux grands peuples capables de poursuivre ensemble leur Histoire.



L'auteur : Ancien élève de l'ENA, homme politique, Jean-Pierre Chevènement a successivement été ministre d’État, ministre de la Recherche et de la Technologie, ministre de l’Éducation nationale et ministre de la Défense sous la présidence de François Mitterrand. Il fonde, le 30 août 1992, le Mouvement des Citoyens. De 1997 à 2000, il est ministre de l’Intérieur du gouvernement de la gauche plurielle. Il est aujourd’hui président d’honneur du Mouvement républicain et citoyen, et président de la Fondation Res Publica. Par ailleurs, de 1973 à 2002, Jean-Pierre Chevènement est député de Belfort ; il en est le maire de 1983 à 2007 ; il est président de la Communauté d’agglomération de Belfort depuis 2000. Sénateur du Territoire de Belfort, il est aussi  vice-président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées.

Jean-Pierre Chevènement est également l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages, notamment L’Enarchie ou les mandarins de la société bourgeoise, sous le pseudonyme de J.Mandrin (La Table Ronde, 1967), Une certaine idée de la République m’amène à … (Albin Michel, 1992), Le vert et le noir : intégrisme, pétrole, dollar (Grasset, 1995), France-Allemagne, parlons franc (Plon, 1996), La République contre les bien-pensants (Plon, 1999), La République prend le maquis, en collaboration avec Robert Colonna d’Istria (Mille et une nuits, 2001), Le Courage de décider (Robert Laffont, 2002), Défis républicains (Fayard, 2004), Pour l’Europe, votez non ! (Fayard, 2005), La Faute de M. Monnet (Fayard, 2006), La France est-elle finie ? (Fayard, 2011), Sortir la France de l'impasse (Fayard, 2011).

Pour info :
http://www.fayard.fr/recherche?search_api_views_fulltext=jean-Pierre+chevenement...





La fin du rêve européen Mai 2014
Spécial Européennes
La fin du
rêve
européen
 

François
Heisbourg






Stock
sept 2013


 
193 p
 
18 €
Résumé de l'éditeur : L’économie européenne va mal et les peuples de notre continent sont à la peine. Cependant, avec l’apaisement des crises successives de l’euro à partir de l’été 2012, on pourrait penser que la phase la plus aiguë des difficultés est derrière nous et que moyennant un assouplissement de la politique d’austérité après les élections allemandes, l’horizon commencerait à s’éclaircir. Les élections indécises en Italie et la secousse chypriote seraient ainsi des queues de comète, avant un retour progressif à la croissance. Hélas, cette vision est fausse. Faute d’un soubassement politique solide et d’institutions robustes, l’euro continue d’aggraver les déséquilibres entre États du Nord et du Sud, compromettant à terme sa propre survie. Les conditions même de son sauvetage accentuent les divergences entre les États membres de l’Union, nourrissent les populismes et le repli sur soi, et renforcent le rejet d’un rêve européen qui vire au cauchemar. La sécurité, la prospérité, les valeurs démocratiques dont était porteuse la construction européenne des pères fondateurs de l’immédiat après-guerre sont compromises, mettant en cause la raison d’être de l’Union européenne.

Quatrième de couverture :  Fédéralisme impossible, institutions contestables, peuple introuvable, économie détestable : l'Europe se meurt de ces maladies. Le dire n'est pas faire cause commune avec les eurosceptiques, c'est chercher à sauver le projet européen en sortant de l'illusion dans laquelle nous entretiennent les discours creux des politiques; La crise qui sévit depuis cinq ans a transformé le rêve européen en cauchemar. Il faut maintenant se réveiller.

Que faire? Se convaincre que l'Europe et l'euro ne sont pas nécessairement liés - la première a vécu pendant quarante ans sans le second - et que la priorité n'est pas la monaie européenne mais l'Union européenne. Pour sauvercelle-ci, le moment est venu d'abandonner l'euro : c'est maintenant qu'il faut le faire, à froid, et non pas demain, à chaud. Si une chirurgie aussi lourde comporte de grands risques, elle n'en est pas moins réalisable et en tout cas préférable à la poursuite des politiques qui condamnent l'Europe au délitement. 



L' auteur : François Heisbourg est conseiller spécial à la Fondation pour la recherche stratégique et président de l'International Institute for Strategic Studies et du Centre politique de sécurité de Genève. Après Vainqueurs et vaincus (Stock 2010), consacré aux suites mondiales de la récession de 2009, il livre dans La fin du rêve européen  son diagnostic et ses recommandations sur la dimension européenne de la crise.

Pour info :
http://www.editions-stock.fr/recherche?search_api_views_fulltext...





LA marche irrésistible du nouvel ordre mondial Mai 2014
Spécial Européennes
La marche
irrésistible
du nouvel
ordre mondial
2ème édition
augmentée



 

Pierre Hillard




Editions
François Xavier
de Guibert
Mai 2013



229 p
22 €
Résumé de l'éditeur  :  Toutes les époques ont leur idéologie. En ce début du XXIe siècle, le seul débris qui surnage après un siècle chaotique et tragique, c'est le mondialisme.

Dans l'esprit de ses promoteurs, bien au-delà d'une coopération mondiale nécessaire et légitime, il s'agit d'abattre toutes les cloisons, et d'abord nationales, afin d'aboutir d'emblée à ce fameux village global décrit par le sociologue canadien Herbert Marshall Mciuhan. Comme le dit Guy Sorman : Le monde est ma tribu.

Le but est de créer de grands blocs géoéconomiques standardisés européens, nord-américains, sud-américains, asiatiques, etc., au sein desquels les nations seront broyées et dont la réunion constituera l'armature d'une gouvernance mondiale. Comme le rappelle Jacques Attali dans son ouvrage Dictionnaire du XXe siècle : Après la mise en place d'institutions continentales européennes, apparaîtra peut-être l'urgente nécessité d'un gouvernement mondial.

Ainsi, ces blocs corsetés par la même idéologie et dont les populations auront été au préalable alignées dans leur structure mentale sur les critères édictés au sommet, accoucheront d'une humanité unie, interchangeable et nomade.

Cependant, l'aboutissement de ces ambitions longtemps prophétisées devra passer par des étapes bouleversant les structures politico-économiques des sociétés, qui ne seront pas sans conséquences militaires. Dans ces événements, la vie humaine comptera peu.

D'ores et déjà, avec la mort probable de la Belgique, les réveils régionalistes en Espagne et en Italie, l'Europe de Bruxelles qui a programmé depuis longtemps la mise sous tutelle, sinon la destruction des nations, risque d'être exaucée dans ses entreprises au-delà de ses espérances. De leur côté, à travers le sanglant bourbier irakien, les États-Unis préparent activement la recomposition du Moyen-Orient... La tour de Babel tiendra-t-elle ?


Extrait : Quelques jours après la victoire du Non en France et aux Pays-Bas, portant contre le projet de constitution européenne, les européïstes se sont particulièrement distingués dans le peu de considération qu'ils portent à l'égard du suffrage universel. La formule "Vox Populi, Vox deI" glisse sur eux comme l'eau sur les plumes d'un canard. En effet, nous avons évoqué l'adoption de la résolution [du] 13 janvier 2005 lançant le projet de créer une Assemblée transatrlantique (cf. BI n° 97). Celle-ci consiste à tenir des conciliabules communs entre le Parlment européen et le Congrès des Etats-Unis avec ses innévitables conséquences économiques conduisant à un marché unique. A peine les lampions de la victoire du Non eurent été éteints, le Parlement européen a récidivé en adoptant le 9 juin une nouvelle résolution renforçant le principe d'une Assemblée transatlantique...

L'auteur : Pierre Hillard est docteur en sciences politiques. Il est l'auteur, également chez François-Xavier de Guibert, de Minorités et régionalisme dans l'Europe fédérale des régions.


Pour info :
http://www.fxdeguibert.com/La-marche-irresistible-du-nouvel-ordre-mondial_oeuvre....
http://www.fxdeguibert.com/





Malaise de l'Occident Mai 2014
Spécial Européennes

Malaise de l'Occident
vers une révolution
conservatrice 


Paul-François
Paoli







Editions
Pierre Guillaume
de Roux


Mars 2014


303 p
22.90 €
Résumé de l'éditeur :  Les ravages de la religion laïque.

La France est-elle au bord de la guerre civile ainsi que le clament de manière unanime l’ensemble des médias, toutes tendances confondues ?  Le mal profond dont souffre le pays résulte de plusieurs fractures dépassant de loin  la « fracture sociale » dénoncée par Jacques Chirac il y a 20 ans. Ainsi les grandes manifestations contre le «mariage pour tous» ont témoigné du fossé existant désormais entre une France affiliée à une certaine vision «naturaliste» de la famille et le monde parisien où les partisans du «mariage pour tous» sont très majoritaires.

Cette fracture est extrêmement profonde car dépassant les affiliations politiques: il s'agit, ni plus ni moins, d'une vision de l'homme, de la femme et de l'enfant. Une autre question, tout aussi dramatique par sa violence, a trait à l'identité de la France et de la République.  D’un côté, la gauche a réussi à imposer, à travers les discours récurrents de Peillon, Hamon, Taubira ou Hollande, une vision de "l'homme universel" dont, nous autres Français, aurions, en quelque sorte, déposé l'imprimatur depuis la Révolution Française. Là encore il s'agit d'une spécificité française, marquée par la culture jacobine, mais aussi par les idéaux du Grand Orient de France auxquels moult ministres socialistes sont affiliés.

Cet universalisme idéologique n'est pas aussi partagé qu'on le croit et son affirmation autoritaire instaure un clivage dans un pays marqué par le morcellement croissant des identités. La troisième fracture  découle de l'histoire d'une Résistance marquée par l'influence communiste. Au point que toute contestation de sa vision passe pour une forme de collaborationnisme. La pensée gaullienne, nationale dans son essence, a été, en fin de compte, occultée au bénéfice d'un humanisme messianique dont Stéphane Hessel est devenu, ces dernières années, le parangon médiatique. Occultation qui est la raison d'être fondamentale de l'apparition du FN dans les années 80, lequel se construit sur les ruines du gaullisme politique.  Aux yeux d'un De Gaulle, la légitimité de l'Etat français est fondée sur un peuple; le peuple français, dont la francité n'est pas réductible à la citoyenneté, prônée à toute force par la République officielle de Peillon et consorts, mais relève aussi d'un sentiment d'affiliation historique et culturelle.. .

Toutes ces fractures ont pour enjeu la survie même du pays. A l'heure où émergent ces grands blocs que constituent l'Inde et la Chine et où se radicalise l'Islam, il semble vain de se nourrir d'illusions sur le rôle, par définition universel, de la France dont l'influence, désormais scellée par l'entreprise européenne, s'est amoindrie depuis la fin de l'Empire colonial. Alors quelle révolution s’impose-t-elle sinon, celle qu’on appellera «  conservatrice » ?

Points forts :
- Une passionnante mise en perspective du mal français hérité de l’histoire de la Résistanc
- Les ravages d’une déformation : la confiscation des valeurs gaulliennes par la gauche
- Le clivage entre conservatisme et libéralisme : deux France qui s’affrontent

- La re-lecture des derniers évènements les plus retentissants (ex : Mariage pour tous) à
  la lumière du sursaut national et d’une analyse sociologique sans complaisance

- Un solide arrière-plan philosophique


Notre avis : En préparation

L'auteur : Chroniqueur au Figaro littéraire, Paul-François Paoli est l'auteur de nombreux essais. La Tyrannie de la faiblesse, publié chez François Bourin, a obtenu le Prix des écrivains combattants en 2012


Pour info :
http://www.pgderoux.fr/fr/Livres/Malaise-de-l-Occident/94.htm





Revenir à la nation Mai 2014
Spécial Européennes

Revenir
à la
Nation

 

Jean-Louis
Harouel





Editions
Jean-Cyrille
Godefroy
Mai 2014


167 p
15 €
Quatrième de couverture  :  Les Européens sont victimes d'un déni de nation. Alors que le modèle de l'Etat-nation est dominant dans le monde, les peuples européens sont sommés d'y renoncer pour se dissoudre dans l'universel.

Chaque groupe humain a besoin d'un cadre correspondant à son identité, et dont la forme la plus adéquate est aujourd'hui 1'Etat-nation. Jugée normale pour les Etats-Unis, la Chine ou l'Inde, la fierté nationale est interdite à la France. Celle-ci, reniant son histoire et sa culture, devient un insipide Hexagoland à la dérive, noyé dans une calamiteuse Union européenne qui n'aime pas les Européens et ne veut pour identité collective qu'une ouverture inconditionnelle à l'autre.

L'exemple de petites nations fières de leur particularisme et résolues à le préserver, comme Israël ou la Suisse, montre que, pour un pays, mieux vaut être seul et déterminé plutôt que mêlé à un groupe confus et tyrannique qui le fait mourir à petit feu.

Le salut de l'Europe passe par la réintroduction d'un nécessaire et légitime particularisme national. Il faut faire revivre les peuples d'Europe, en recentrant l'Etat sur la nation.
 


L'auteur :   Agrégé des facultés de droit, Jean-Louis Harouel est professeur à Paris II. Auteur d'une quinzaine de livres, il a notamment étudié en juriste l'histoire de l'Etat, de l'administration et de la ville. Il est en outre spécialiste de sociologie de la culture (cf. Cultures et contre-cultures PUF 2002). Il a publié en é009 , chez Jean-Cyrille Godefroy La grande falsification qui a connu un vif succès, ainsi qu'en 2012 : Le vrai géni du Christianisme, primé par L'Institut de France.

Pour info :
http://www.editionsjcgodefroy.fr/collection.php?id=15&id_ouvrage=132





Politique étrangère 1914-2014 (IFRI) Mai 2014
Géostratégie

La Grande
Guerre et
le monde
de demain




IFRI





Edititions
IFRI
Printemps
2014


x p
23 €
Quatrième de couverture :  La Grande Guerre. Rupture dans le système international. Destruction et construction de l'Europe. Une redéfinition de la guerre. Culture de guerre. Culture de paix. Nations et nationalismes. le doux commerce et la paix. vers une démilitarisation de l'Europe? Un siècle de recomposition au moyen-orient. Passé de l'Europe. Avenir de l'Asie?

Sommaire:

- La Grande Guerre par Joseph. A Karas et joseph M. Parent
- La "der de ders" : guerre totale, paix totale? par Phiippe Moreau Defarges
- L'héritage de la Grande Guerre : Etats souverains, mondialisation et régionalisme
  par Georges-Henri Soutou
- Le commerce international est-il un facteur de paix
  (pax mercatoria) ? par Jacques Fontanel
- 1914 - 1918 et la redéfinition de la guerre par Hew Strachan
- L'armée française et la révolution militaire de la Première Guerre mondiale par Michel Goya
- Europe, d'une démilitarisation l'autre par Etienne de Durand
- Une Europe démilitarisée? Un regard américain par Klaus Larres
- La place de l'Europe dans le monde : d'hier à demain par Jean-Pierre Chevènement
- 1914-2014 : nation et( nationalisme par Pierre de Senarclens
- Allemagne: le passé qui ne passe pas par Hans Stark
- Le passé de l'Europe est-il l'avenir de l'Asie? par Yoon Young-Kwan
- La Première Guerre mondiae et la balkanisation du Moyen-Orient par Georges Corm
- Turquie : le syndrome de Sèvres, ou la guerre qui n'en finit pas par Dorothée Schmid
- Les Somnambules. Eté 1914: comment l'Europe a marché vers la guerre,
  de Christoper Clark, par Jean-Yves Le Naour
 



L'auteur : Collectif  IFRI . Editorial de Dominique David.
Avec les contributions de : Jean-Pierre Chhevènement, Georges Corm, Etienne de Durand, Jacques Fontanel, Michel Goya, Joseph Karas, Klaus Larres, Philippe Moreau Defarges, Joseph Parent, Dorothée Schmid, Pierre de Senarclens, Georges-henri Soutou, Hans Stark, Hew Strachan, Yoon Young-Kwan

Pour info :
http://www.consultingnewsline.com/Images%20generales/Textes/Dossier_presse...






Guide des Relations Presse Avril 2014
Guide

Le Guide
des
Relations
avec la
Presse





O. Dujol





Edititions
Edinove


~ 1062 p
130 €

(120
€ annuels
pour la version
en ligne
et 152

pour
l'ensemble)
Quatrième de couverture :  Le Guide des Relations Presse et de la Communication  est le seul guide qui recense 14 000 responsables de la communication avec les coordonnées de chacun, lignes directes et e-mails directs. Les personnes citées sont issues d’entreprises industrielles et de services, d’administrations, de collectivités locales et d’associations ; médias et agences conseils en communication.
 
Ces entreprises sont sélectionnées soit par critère de taille (entreprises cotées) ou par critère de notoriété. Il couvre la France et l’étranger (partenaires européens). Le guide existe sous 2 formes, l’annuaire papier réparti en deux chapitres et l’annuaire en ligne (enrichi et mise à jour quotidiennement).
 
Edinove est l’instrument de travail des journalistes et des professionnels de la communication. Associé au Guide des Relations Presse et de la Communication, la location de fichier Le Press Bouton permet de réaliser facilement une liste de prospects, un mailing, un e-mailing ou enrichir votre base de données. Le guide existe sous 2 formes, l’annuaire papier réparti en deux chapitres et l’annuaire en ligne (enrichi et mise à jour quotidiennement) :

La France

- Directions de la communication
- Médias en France
- Conseils en communication
- Blogs
- Personnalités
- Presse en ligne

L'international

- Directions de la communication
- Institutions des pays étrangers


Notre avis :
Un guide indispensable aux consultants souhaitant communiquer au delà des annonces "autoproclamées" apparaissant sur leurs sites web et pages Facebook. La liste des Conseil en communication sera appréciée pour se choisir un conseiller, notamment en RP, de même que celle des Dir Com' si le consultant et son cabinet sont eux-mêmes spécialisés en communication et donc à la recherche de clients...  On ne saurait trop conseiller l'achat de l'ensemble " guide + guide en ligne " pour un travail efficace.


Les auteurs :
Le Guide des Relations Presse et de la Communication existe depuis 30 ans. Il est édité par Edinove,

Pour info :
http://www.leguidedesrelationspresse.com/





Développer l'agilité dans l'entreprise Avril 2014
Sélection Noël 2014
Management
Développer
l'agilité
dans
l'entreprise
de nouveaux
leviers
d'action et
d'intelligence
collective

 

Jérôme
Barrand

Jocelyne
Deglaine




ESF
éditeur 
Juil 2013


247 p
24.35 €
Résumé de l'éditeur  :  Face à un environnement turbulent, développer son agilité, celle de ses équipes et de son organisation, est devenu un facteur clé de performance. Pour réussir ce pari, vous êtes amené à repenser vos stratégies de changement pour vous adapter, innover et agir ensemble.

L'agilité est une approche systémique de l'organisation qui implique de développer l'intelligence collective en 3 axes :

AnticipAction
ProOpération
Justlnnovation

c'est aussi la capacité de l'entreprise à anticiper de manière juste et coordonnée pour engager une action collective au service d'un sens commun.

Les auteurs fournissent une boîte à outils complète pour :
•mener un diagnostic d'agilité dans votre organisation ;
•développer des comportements agiles au sein de vos équipes ;
•analyser vos offres de produits ou de services ;
•mettre en oeuvre de nouveaux leviers d'action.

Un ouvrage de référence, riche de méthodes concrètes, d'exercices et de grilles de lecture.

Avec l'agilité, vous pouvez mettre en oeuvre sereinement et méthodiquement la flexibilité organisationnelle et comportementale dans votre entreprise.

Notre avis :
L'ouvrage fait partie de notre sélection pour Noël 2014.


Interview  (2011) :
Jérôme Barrand
Grenoble Ecole
de Management

GEM

Les auteurs :
Jérôme Barrand est professeur, Responable de l'Institut d'Agilité des Organisations à Grenoble Ecole de Management. Il est l'auteur du Manager agile (Dunod 2006)



Voir aussi :
Le Manager agile (Dunod 2006)

Pour info :
http://www.esf-editeur.fr/





Surtout ne rien décider Avril 2014
Stratégie /
Management

Surtout
ne rien
décider
Manuel de
survie en
milieu
politique



Pierre Conesa






Robert Laffont
Mars 2014


139 p
12 €
Quatrième de couverture :

« Je ne connais pas de problèmes qu'une absence suffisamment prolongée de réponse n'ait fini par résoudre »,   Henri Queuille, Président du Conseil.

L'art suprême en politique ? Ne rien décider tout en donnant l'illusion de l'action.

 CONSEILS PRATIQUES POUR SE MAINTENIR AU POUVOIR
 - Différer l'urgence
 - Contourner les obstacles
 - Ne se fâcher avec personne
 - Subventionner sans réformer
 - Créer de la complexité
 - Consulter les commissions supérieures

Enseigner l'art ultime de ne pas prendre de décision en laissant une trace dans l'Histoire, tel est l'objet de ce petit ouvrage qui livre clés en main techniques et conseils pratiques à nos dirigeants. Le lecteur pourra s'entraîner avec des travaux dirigés (tracts pré-rédigés, sondages multi-usages, clichés et platitudes prêtes-à-l'emploi pour tout discours) et jouer avec ses amis au Jeu de la "non-décision".

En polique le ridicule ne tue pas, seule la réforme est létale.

Cet ouvrage a reçu le "PRIX DE L'IMPERTINENCE 2013".

Notre avis : En préparation

L'auteur :  Pierre Conesa, agrégé d'histoire et ancien élève de l'ENA, fut membre du Comité de réflexion stratégique du ministère de la Défense. Enseignant à Sciences-Po, il écrit régulièrement dans le Monde diplomatique et diverses revues de relations internationales. Il est notamment l'auteur de Guide du Paradis : publicité comparée des au-delà (L'Aube, 2004 et 2006), de Les Mécaniques du chaos : bushisme, prolifération et terrorisme (L'Aube, 2007) et de La Fabrication de l'ennemi (Robert Laffont, collection « Le Monde comme il va », 2011).
 
Pour info :
http://www.laffont.fr/site/surtout_ne_rien_decider_&100&9782221140642.html





Big Data Avril 2014
Stratégie / IT
Big Data
La révolution
des données
est en marche


 

Victor Mayer-
Schönberger
Kenneth Cukier




Robert Laffont
Fev 2014


296 p
21 €
Quatrième de couverture :  Vous souvenez-vous de la bibliothèque d'Alexandrie ? Aujourd'hui, chacun d'entre nous dispose de 320 fois plus d'informations qu'elle n'en contenait jadis !

À l'heure ou 98 % des informations sont enregistrées sous forme numérique, des milliards de milliards de milliards de données s'accumulent dans les ordinateurs à travers la planète. Résultat : l'apparition de ce qu'on nomme « Big Data », c'est-à-dire de gigantesques ensembles de données qui commencent à bouleverser le fonctionnement de l'univers économique, mais aussi social, juridique, culturel, financier et bien sûr politique.
 Depuis les révélations de l'informaticien Edward Snowden en 2013 sur la NSA, nombre d'entre nous craignent que cette masse de renseignements ne nuise à notre vie privée. L'ouvrage extrêmement pédagogique de Viktor Mayer-Schönberger et Kenneth Cukier alerte et dénonce les abus rendus possibles par la numérisation galopante, mais son ambition est plus large : nous faire comprendre le phénomène Big Data dans toute sa diversité, et nous faire découvrir les opportunités, notamment économiques, qui en découlent. De multiples exemples concrets nous permettent de mesurer la puissance des détenteurs de données tels Google, Amazon, Facebook, Apple, Twitter... sans oublier les gouvernements et les administrations.
 Comme le démontrent ici les deux auteurs, peut-être les meilleurs connaisseurs au monde du domaine, les Big Data constituent une révolution qui transforme au quotidien notre vie, notre travail, et la manière même dont chacun de nous pense.

Un ouvrage majeur, best-seller aux États-Unis et en Chine, qui permet d'aborder avec intelligence le monde de demain.

Notre avis : En préparation

Les auteurs :

Kenneth Cukier est éditeur « data » au magazine The Economist ; il collabore aussi au New York Times, Financial Times ou Foreign Affairs. Son site Internet : www.cukier.com

Viktor Mayer-Schönberger est professeur de « gouvernance et de régulation Internet » à l'institut Internet de l'université d'Oxford. Auteur de plus d'une centaine d'articles sur le sujet des big data, et de huit livres dont The Virtue of Forgetting in the Digital Age, il est conseiller chez Microsoft et au Forum économique mondial. 

Pour info :
http://www.laffont.fr/site/big_data_&100&9782221144510.html





Poutine, l'itinéraire secret Avril 2014
Personalité
politique 

Poutine
L'itinéraire
secret


 

Valdimir
Fédérovski





Edititions
du Rocher
Avril 2014


226 p
19,90 €
Quatrième de couverture :  Qui est Vladimir Poutine ? Un tsar autoritaire ? Un James Bond manipulateur formé au sein des services secrets, qui met en danger la paix internationale ? Ou bien au contraire un dirigeant clairvoyant, antithèse du politiquement correct, qui défend les intérêts de son propre pays et l’équilibre dans le monde ? Quelle est sa véritable ambition autour de l’Ukraine ?

Ce portrait de Poutine apporte de nombreuses réponses à ces interrogations. Fidèle à ses vieilles méthodes des services secrets, Poutine excelle dans l’art de brouiller les pistes. D’abord agent du KGB dans les années 1970-1980, puis adjoint au maire démocrate de Saint-Pétersbourg, il devient chef des services secrets, choisi pour défendre les intérêts d’Eltsine et de sa famille. Il est ensuite nommé Premier ministre lors de la guerre en Tchétchénie, dans un climat crépusculaire de fin de règne. Habile manoeuvrier et jouant adroitement des clans politiques, il s’impose enfin comme successeur inattendu de Boris Eltsine, et affronte les défis majeurs de la Russie du XXIe siècle.

Éclairant les zones d’ombre de ce personnage complexe, Vladimir Fédorovski présente ici cinq visages du maître incontesté de la Russie depuis près de quinze ans, personnalité incontournable de l’échiquier international.

Notre avis : En préparation


Les Pages Russes
de ConsultingNewsLine :
Russian Pages


Sur le livre et son auteur : Cet ouvrage est le 33ème de Vladimir Fedorovski, écrivain d'origine russe le plus édité en France. Ecrits en français, ses livres - notamment son emblématique Roman de Saint-Pétersbour - sont traduits dans vingt-huit pays, et ont reçu 10 prix littéraires. Il dirige la collection du "Roman des lieux et destins magiques" aux éditions du Rocher. Pendant les boulversements à l'Est, il fut diplomate, promoteur de la Perestoika et témoin privilégié des grands événements de cette époque. 

Pour info :
http://www.editionsdurocher.fr/





Manuel Valls Avril 2014
Personnalité
politique 

Le
Conquistador
Manuel Valls,
les secrets
d'un destin


 

Jacques Hennen
Gilles Verdez




Editions du
Moment
Juin 2013
2ème edition
augmentée
avril 2014


283 p
19.95 €
Résumé de l'éditeur (première édition) :  Ministre le plus populaire de l'équipe Hollande, Manuel Valls est parfois décrit comme un " Sarko de gauche ". Préparant lui aussi sa conquête du pouvoir depuis son bureau de ministre de l'Intérieur, il incarne l'énergie et l'autorité. Mais que savent vraiment les Français de cet homme charismatique et secret ? Pour la première fois, Valls se confie longuement, sans tabou, sur ses origines catalanes, sa jeunesse pétrie de culture, ses débuts en politique émaillés de succès à la hussarde mais aussi d'échecs tombés dans l'oubli. Fils d'un célèbre peintre espagnol, Xavier Valls, et d'une mère suisse, Luisa, belle comme un tableau de Léonard de Vinci, Manuel n'a obtenu la nationalité française qu'à dix-neuf ans. Sa saga familiale qui prend racine dans des contrées lointaines et inattendues est marquée par une douleur secrète : sa sœur cadette Giovanna a connu une descente aux enfers qui tourmente ce conquistador au caractère pourtant bien trempé. Les auteurs ont rencontré plusieurs dizaines de témoins de tous horizons, en France et à l'étranger, et retrouvé des documents inédits pour percer le mystère de celui qui est devenu le premier des " premiers ministrables " socialistes. L'étudiant engagé, né en 1962, élu maire d'une grande ville de banlieue, Évry, père de quatre enfants et amoureux d'une musicienne de renom le cache à peine : l'Élysée, il y pense, même quand il regarde un match de Boarça dont il est un fervent supporter !  

Notre avis : Les biographies de Manuel Valls ne sont pas rares. Celle concoctée par les journalistes Jacques Hennen et Gilles Verdez a le mérite de mettre l'accent sur la jeunesse, la famille et la montée vers le pouvoir de ce fils d'un peintre catalan et d'une mère tessinoise, naturalisé Français à 19 ans, qui parachuté par les troupes PS sur Créteil atterrit aujourd'hui sur le parvis de l'Hôtel de Matignon. Pour cet ancien occupant de la Place Beauvau, auquel la presse prête le secret désir d'atteindre l'Elysée sans avoir à traverser la rue du Faubourg-Saint-Honoré, la route pourrait-être encore longue... A tout le moins elle s'est allongée jusqu'à la rue de Varenne... Un ouvrage dont la V2 tombe à point nommé !

Les auteurs : Jacques Hennen, 51 ans, a été rédacteur en chef du Parisien et a dirigé auparavant l'édition départementale de l'Essonne. Il a aussi été chef des services informations générales et politique du Parisien. Gilles Verdez, 48 ans, a été rédacteur en chef du Parisien, puis directeur-adjoint de la rédaction de France-Soir. Il a publié plusieurs ouvrages et est également chroniqueur sur RTL, RFI et i-Télé.

Pour info :
www.editionsdumoment.com/





En tout espoir de cause Avril 2014
Economie
En tout
espoir
de cause
le monde de
demain a déjà
commencé




Philippe
Dessertine





Editions AC
mars 2014



200 p
18 €
Résumé de l'éditeur (première édition) :  Notre époque est celle d’un tournant majeur, historique. La crise économique commencée en 2007 avec les subprimes annonçait la fin d’un monde. Le nouveau modèle se met en place, sous nos yeux, parfois sans que nous y prenions garde. Une chose est sûre : nos enfants, nos petits-enfants ne vivront pas comme nous ; ils serons sans doute épouvantés par les folies de notre temps.

Ce livre positif, optimiste, veut d’abord dire à la nouvelle génération, celle du numérique, des big datas, des impressions 3D, que les temps qui viennent lui appartiennent. Dans la première partie, les trois grandes révolutions – celles de l’agriculture, de l’énergie et surtout de l’univers numérique – sont présentées comme les réponses aux impasses dans lesquelles le monde semble enfermé. La dette, mais aussi le réchauffement climatique, l’expansion démographique, l’urbanisation anarchique et galopante ne sont pas une fatalité. L’humanité dispose déjà des moyens d’éviter ces périls, la mutation a commencé. Il suffit d’y croire, d’accepter le pari du futur, au lieu de rester arcbouté sur les ressorts anciens. Il suffit aussi d’effacer le résultat de nos folies passées, dont la dette publique est l’une des formes les plus terrifiantes.

Cette fameuse crise, on y revient dans la deuxième partie, est en fait celle des riches vieillards d’Occident, qui tentent par tous les moyens de stopper une évolution dont ils seront les premières victimes. Leur conservatisme en est à l’origine même, et il constitue la clef de lecture de nombreuses mesures prises pour « gérer » la crise, en réalité pour la prolonger et pour éviter à tout prix l’avènement du monde nouveau.

En troisième partie sont évoquées les conditions fondamentales pour que les vieillards ne « tuent » pas les jeunes, pour que les grands projets voient le jour, pour qu’au lieu de ralentir les grandes mutations s’accélèrent et que les gamins d’aujourd’hui, ceux de demain trouvent leur place dans une société apaisée.

L'interview :
La Fôret des
Livres 2015

Philippe
Dessertine
Philippe Dessertine
Economiste
CEROS (Paris X),
IHF (IFG),
Bordeaux IV


L'auteur : Philippe Dessertine est professeur, membre du Haut Conseil des finance publiques,

Pour info :
http://www.philippedessertine.com/wp-content/uploads/2014/04/...pdf
http://www.philippedessertine.com/books/
http://www.philippedessertine.com/





Politique étrangère 1914-2014 (IFRI) Mars 2014
XXX 2014
Spécial Européennes

Rapport
annuel
du CNI
2013



 

Conseil
National
de l'Industrie






Edititions
DGCIS 2014


272 p
Résumé :

Les auteurs : CNI
Directeur de la publication : Jean-François Dehecq, Vice-Président du CNI
Directrice éditoriale : Odile Kirchner, Secrétaire générale du CNI
Coordinatrice éditoriale: Gwenaëlle Solignac, DGCIS, SDir prospective édudes éco évaluation
Rédacteur en chef (Partie "Situation de l'industrie"): François Magnien, DGIS
SDir prospective édudes éco évaluation


Reportage / Interview :
Conseil National de l'Industrie CNI
Compte-rendu en images
Interview d'Arnaud Montebourg

Texte du rapport (pdf) :
http://www.consultingnewsline.com/Images%20generales/Textes/2014-03-rapport-...





Ils ont perdu la raison Mars 2014
Société/Economie
Ils ont
perdu
la raison
Diesel,
nucléaire,
pesticides,
OGM...


 
Jean de
Kervasdoué



Robert Laffont
Fév 2014


225 p
19.90 €
Quatrième de couverture : Un essai très argumenté contre les sophismes et les idées reçues.

« La gauche française a longtemps cru au Progrès ; cette foi s'estompe au point de disparaître. Ainsi les objectifs annoncés en matière d'énergie semblent incompréhensibles tant ils sont contraires aux intérêts de la France, y compris dans leur dimension climatique. Les réglementations sur les pesticides ignorent leurs considérables bienfaits et conduisent à rendre impossibles certaines cultures ; elles seront importées. Semer des OGM est interdit par des gens dont on ne peut que souhaiter qu'ils soient inconscients d'être trompés. On affirme que le moteur Diesel serait, pour la santé, aussi dangereux que le tabac. On proscrit «par précaution» des médicaments, certes trop prescrits, mais à l'utilité incontestable...Comme pour les gouvernements précédents, l'émotion dicte un agenda politique balloté par les sondages. Les sophistes règnent, ils ne cherchent qu'à convaincre et font peu de cas du vrai. Jusqu'à quand ? La France s'isole. Sa compétitivité baisse du fait de règlements nombreux et trop souvent injustifiés. Pendant ce temps le progrès scientifique galope ailleurs et nos scientifiques, contraints, vont travailler sous d'autres cieux. Comment brider l'irrésistible curiosité des hommes ? Fermer les voies des industries du futur n'est que pauvre manière de traiter les questions posées par la science et la technique aux sociétés contemporaines. Il faut réagir. »
 Jean de Kervasdoué



L'auteur : Jean de Kervasdoué est ingénieur agronome, ingénieur des ponts et des forêts, membre de l'Académie des technologies, professeur émérite au Conservatoire national des arts et métiers. Il a publié dix-sept livres sur l'écologie politique et la santé, dont Les Prêcheurs de l'Apocalypse, qui a connu un grand succès.

Pour info :
http://www.laffont.fr/site/ils_ont_perdu_la_raison_&100&9782221138519.html





Iseor Mars 2014
Sélection Noël 2014
Socio-économie
Facilitating
the Socio -
Economic
Approach to
Management
Results of the first
SEAM conference
in North America

 

Edited by :
Henri Savall
John Conbere
Alla Heorhiadi
Vincent Cristallini
Anthony F. Buono


IAP
Information
Age Publishing
(Charlotte, NC)
2014


282 p
33
Ce livre étant pour l'instant disponible uniquement en anglais nous rapportons ci-après les éléments  bibliographiques founis par l'éditeur (publisher) en anglais

Jacket :
This book is the 20th volume in the Research in Management Consulting series and the sixth major collaboration with Henri Savall, Véronique Zardet, and their team of intervenerresearchers from the Socio-Economic Institute for Firms and Organizations (ISEOR) in LyonÉcully, France. In 2013, for the first time, ISEOR co-sponsored a conference on its Socio-Economic Approach to Management (SEAM) paradigm and methodology in the United States. The volume captures the ideas, applications, and exchanges of that meeting hosted by the University of St. Thomas in Minneapolis, Minnesota. The book attempts to bring the reader into the conference itself. The different chapters include the contributors’ presentations (“Chapter Prologue: Conference Remarks”), revised conference papers, and the question and answer dialogue for the session. For those interested in delving further into the SEAM approach, the volume also contains a general bibliography on the development, critique, and application of the framework.

Content :
Preface, Anthony F. Buono. Introduction, Henri Savall and Michel Péron. Part I: The Socio-Economic Approach to Management. The History of SEAM, Marc Bonnet and Henri Savall. The Taylorism-Fayolism-Weberism Virus, Vincent Cristallini and Henri Savall. Taylor’s Illusion: An Historical Account of the Progression of the “TFW Virus”, Alanna G. Kennedy. Bringing SEAM to the United States, John Conbere, Alla Heorhiadi, and Vincent Cristallini. Part II: Worldwide Experimentation With SEAM. The Socio-Economic Approach to Management Within American Companies, John Conbere and Tom Oestreich. A Case Study of a Nonprofit Community Center, John Conbere, Alla Heorhiadi, and Barbara Milon. Socio-Economic Approach to Management Within Mexican Public Organizations, Raúl Arceo Alonzo, Martha Margarita Fernández Ruvalcaba, and Véronique Zardet. Using SEAM as the Philosophical Basis for a Graduate Consulting Program: Employing Diverse Consulting Tools and Approaches, Lawrence Lepisto and Randall Hayes. SEAM Implementation in Mergers and Acquisitions, Jean Caghassi. A French Multinational Family Firm Case Study, Amandine Savall. An Approach to Socio-Economic Management Consulting in China, Mark Hillon and Yue C. Hillon. Part III: Bridging SEAM With American Perception. The Art and Science of Revealing Strategic Value Through SEAM, Eric Sanders. Advancing Research That Makes a Difference, Peter F. Sorensen and Therese Yaeger. Contribution of the Socio-Economic Approach to Management to Updating Joseph Wharton’s Legacy, Gilles Guyot. Deliberating Cost: Deliberative Practices in Qualimetrics and the Socio-Economic Approach to Management, Robert P. Gephart, Jr. Ante-Narrative Spiral Approach to SEAM, Rohny Saylors and David Boje. SEAM Ontological Theory, Debra P. Hockenberry. SEAM and Critical Theory, Chato Hazelbaker. Why SEAM? Susan Huber. Conclusion: Final Conference Dialogue. SEAM General Bibliography. About the Contributors.


Notre avis : L'ouvrage, en langue anglaise, fait partie de notre sélection pour Noël 2014.

Les éditeurs : Henri Savall, Professeur de management, est le fondateur et le Directeur de l'ISEOR (Lyon - Ecully), et le créateur du concept de socio-économie d'entreprise. L'ouvrage qui repose sur les travaux de nombreux chercheurs (cf. paragraphes précédents) est co-édité par  Henri Savall, John Conbere, Alla Heorhiadi, Vincent Cristallini et Anthony F. Buono, tous spécialistes internationaux du domaine de la socio-économie 

Pour info :
www.iseor.com
www.iseor.com/dernieres_publications.asp
www.infoagepub.com/products/Facilitating-the-Socio-Economic-Appr...





La pub est morte Mars 2014
Com' / Marketing
La Pub est
morte
Vive la
Communication


 


Edouard Rencker




l'Archipel
Mars 2014


220 p
19.95 €
Quatrième de couverture : Consommateurs méfiants, citoyens désabusés, salariés déprimés… Le marché de la méfiance s’est durablement installé dans nos sociétés. Une crise de foi, doublée d’une crise morale alimentée autant que révélée par la communication. L’ensemble des baromètres converge vers les mêmes constats : les deux tiers des Français se disent plus méfiants qu’auparavant envers les entreprises.
La communication est devenue l’outil qui manipule, qui cache, qui abuse ; un phénomène amplifié par les multiples techniques déployées par les communicants ces dernières années, du fameux storytelling à la mode du « 360º », perçu comme une tentation permanente de manipulation de discours. Pourtant, 80 % de la valeur des grandes entreprises est désormais immatérielle : 40 milliards pour McDonald’s, LVMH ou Apple.
Le moment est donc venu de réinventer les modèles de communication et d’expérimenter de nouveaux chemins mixant écoute des médias sociaux, analyse des « Big Data », conversations avec les publics, etc. Une réaction devenue urgente, sous peine d’un divorce grave entre l’entreprise, ses publics et même ses salariés – entre « la com’ » et le corps social. Oui, il faut réhabiliter et sauver la communication !





L'auteur : P-dg de Makheia, premier groupe français de communication institutionnelle indépendant, Edouard Rencker est l'un des meilleurs spécialistes de la communication corporate. Il est l'auteur du Nouveau visage de la com interne: réflexion, méthodes, guide pour l'action (Eyrolles 2007) et le créateur de l'Observatoire de l'Authenticité qui mesutre chaque année la cote d'amour des Français envers la communication des entreprises

Pour info :
www.editionsarchipel.com/livres/la-pub-est-morte-vive-la-communication





Chef des chefs Août  2014
Dîner en  Ville
Guide secret
des tables
politiques

Gilles Brochard


Verlhac
Mai 2012

160 p
12 € 50
Quatrième de couverture : Consommateurs méfiants, citoyens désabusés, salariés déprimés… Le marché de la méfiance s’est durablement installé dans nos sociétés. Une crise de foi, doublée d’une crise morale alimentée autant que révélée par la communication. L’ensemble des baromètres converge vers les mêmes constats : les deux tiers des Français se disent plus méfiants qu’auparavant envers les entreprises.
La communication est devenue l’outil qui manipule, qui cache, qui abuse ; un phénomène amplifié par les multiples techniques déployées par les communicants ces dernières années, du fameux storytelling à la mode du « 360º », perçu comme une tentation permanente de manipulation de discours. Pourtant, 80 % de la valeur des grandes entreprises est désormais immatérielle : 40 milliards pour McDonald’s, LVMH ou Apple.
Le moment est donc venu de réinventer les modèles de communication et d’expérimenter de nouveaux chemins mixant écoute des médias sociaux, analyse des « Big Data », conversations avec les publics, etc. Une réaction devenue urgente, sous peine d’un divorce grave entre l’entreprise, ses publics et même ses salariés – entre « la com’ » et le corps social. Oui, il faut réhabiliter et sauver la communication !





L'auteur : P-dg de Makheia, premier groupe français de communication institutionnelle indépendant, Edouard Rencker est l'un des meilleurs spécialistes de la communication corporate. Il est l'auteur du Nouveau visage de la com interne: réflexion, méthodes, guide pour l'action (Eyrolles 2007) et le créateur de l'Observatoire de l'Authenticité qui mesutre chaque année la cote d'amour des Français envers la communication des entreprises

Pour info :
www.editionsarchipel.com/livres/la-pub-est-morte-vive-la-communication





Exhilés fiscaux Mars 2014
Fiscalité / Société
Exhilés
fiscaux
Tabous,
fantasmes
et vérité


 


Manon
Sieraczek
Laporte




Editions
du Moment
Mai 2013


247
p
18.50 €
Résumé de l'éditeur : La décision de François Hollande d’instaurer une taxe exceptionnelle de 75 % pour les revenus supérieurs à 1 million d’euros a une conséquence immédiate : il relance vigoureusement le désir d’exil fiscal. C’est une vieille histoire en France, où l’impôt a toujours provoqué des poussées d’urticaire. Nombreux sont les retraités très aisés, chefs d’entreprise, sportifs ou stars du show business qui ont déjà choisi de résider ailleurs pour échapper à l’impôt sur la fortune, à la taxe sur les plus-values ou à des droits de succession élevés. La tendance risque donc de s’amplifier. Pas besoin d’aller très loin pour trouver un cadre fiscal plus « attractif ». Pourtant, l’exil est loin d’être un long fleuve tranquille. Pour la première fois, voici une plongée dans le monde complexe et secret de la fiscalité des hauts revenus, avec son lobbying feutré et ses coups de bluff. Combien y a-t-il vraiment d’exilés fiscaux chaque année? Qui sont-ils ? Qui sont les peoples concernés ? « Comment vivent-ils cette situation ? Suisse, Belgique, Luxembourg, Monaco, Thaïlande… avantages et inconvénients ? Pourquoi, et dans quelles conditions, certains ont choisi de partir ? Et comment d’autres ont fait le choix de revenir avec la mise en place, sous Nicolas Sarkozy, d’une « cellule de dégrisement ». Quelles conséquences pour les finances publiques ? Le sujet est crucial en cette période de crise : l’économie française a besoin de toutes ses forces vives pour affronter les problèmes qui se posent à elle. Si ceux qui ont de l’argent s’en vont, tous les Français en pâtiront, pas seulement les caisses de l’État. Au terme de leur enquête, les auteurs suggèrent des pistes pour endiguer un phénomène qui prend une ampleur jamais atteinte dans notre pays.



L'auteur : Manon Sieraczek-LAporte est avocate fiscaliste spécialisée dans le contencieux fiscal. Elle a notamment collaboré au livre de référence Le Contrôle fiscal avec Olivier Fouquet (Lamy 2010).

Pour info :
www.editionsdumoment.com/
www.amazon.fr/Exil%C3%A9s-fiscaux-tabous-fantasmes-v%C3%A9rit%C3%A9s...





Dans le secret du conseil des ministres Mars 2014
Organisation /
Politique

Dans le
secret
du Conseil
des
Ministres

 


Bérengère
Bonte
 




Editions
du Moment
Oct 2013


285 p
19.95 €
Quatrième de couverture :   Ca commence par un café, une causerie entre ministres sous la verrière, des blagues de potache et des dossiers qu'on se transmet. Puis l'huissier annonce: "Monsieur le président de la République !" Les portes se ferment, l'ordre du jour du Conseil défile. Projets de loi, nominations et communications plus ou moins inspirées. Jusqu'à la touche finale, un compte rendu sans âme. Mais que cache tant de formalisme ? Le débat démocratique a-t-il cours au salon Murat ?Y règle-t-on ses comptes ? Qui sont les bavards ou les taiseux, les bons élèves ou les cancres ? Quelle place pour les femmes, les ministres d'ouverture ou ceux de la société civile ? La gauche a-t-elle changé la donne ? Les différents présidents de la Ve ont-ils préservé, modernisé ou galvaudé ce rendez-vous instauré par le général de Gaulle ? Une cinquantaine de témoins directs, présidents, Premiers ministres, ministres ou secrétaires généraux, qui ont opéré depuis 1958, ont raconté leur Conseil à Bérengère Bonte. Elle révèle ainsi la comédie humaine et politique d'un rendez-vous à huis clos, jamais filmé ni enregistré. L'auteure a recueilli, pour cette édition actualisée et une série de trois documentaires diffusés sur France 5, les témoignages inédits de François Hollande et Jean-Marc Ayrault.

Notre avis : Le Salon Murat, qui n'est qu'un large couloir de l'Elyséee métamorphosé chaque semaine par une armée d'huissiers en habit en War-Room à la française, a vu défiler le temps d'une réunion des milliers de ministres... Mais que peut donc bien cacher ses hautes portes aux yeux des administrés? Bérengère Bonte a interroger pas mois de 50 ministres tels Valéry Giscard d'Estaing qui a lui seul a participé à pas mois de 800 conseils des ministres ! L'ouvrage place le lecteur au coeur du système décisionnel de l'exécutif français... De quoi satisfaire la curiosité managériale des consultants les plus exigeants...

L'auteur : Bérengère Bonte est journaliste à Europe 1 depuis 1998. Elle est l'auteur de Sain Nicolas, première biographie de Nicolas Hulot (Editions du Moment 2010). Elle a été élue Femme édia de l'année 2012 par le jury Trofemina. La première édition de cet ouvrage a reçu le Prix du Journal du Centre au Salon du Livre de Cosne-sur-Loire en mai 2012.

Pour info :
www.editionsdumoment.com/
www.amazon.fr/Dans-secret-Conseil-ministres-coulisses/dp/2354172311/ref=sr...





La France, Pays innovant? Fév 2014
Economie  /
Stratégie

La France,
pays
innovant?
Forces et
faiblesses de
l'innovation
en France



 

 Pierre Battini






Edititions
L'Hamattan
Fév 2014


248 p
26  €
Résumé  :  La France est un pays de découvreurs, d'inventeurs, d'innovateurs, comme en témoignent les personnalités, Louis Braille, les Frères Lumière, Pierre et Marie Curie, Niepce et Daguerre, Laennec, Pasteur, Pascal, Jacquard, Cugnot, Appert... François Gernelle - peu connu c'est quand même l'inventeur du micro-ordinateur le Micral ! - Luc Montagnier découvreur du virus du sida, Roland Moreno, la carte à puce, succès planétaire... La France possède le système national d'innovation le plus complet du monde ; les aides financières sont très nombreuses et il fait l'admiration de tous les pays étrangers. La qualité des laboratoires et les compétences des chercheurs sont reconnues dans le monde entier. L'esprit entrepreneurial y est très développé.

Paradoxe : la France n'est jamais en tête d'un classement en Europe et dans le monde qui la reconnaîtrait comme un pays très innovante.

Elle est classée 11e en Europe dans le groupe des "suiveurs". Dans les classements mondiaux, quand elle apparaît, elle se situe entre la 20e et 25e place ! En fait ce sont les petits pays qui trustent régulièrement les premières places.

C'est ce paradoxe que nous avons voulu comprendre et expliciter. Le diagnostic est clair : trop de structures, d'acteurs, de procédures, paralysent la création innovante en France. Le remède : diminuer les structures, alléger les procédures, augmenter les crédits, redonner du pouvoir aux entrepreneurs pour rattraper notre retard qui ne fait que s'accroître. Si rien n'est fait rapidement la descente continuera...




L'auteur : Pierre Battini bénéficie de vingt ans d'expérience acquise aux postes de direction de Sofinnova, Electrinova, Sofindas et dans le groupe Charterhouse. Ancien président de l'AFIC (Association des Investisseurs en Capital Risque), professeur associé à l'université de Paris-Dauphine, il est actuellement directeur général du fond public pour le capital risque

Pour info :
http://www.editions-harmattan.fr/






L'essentiel de la micro-économie Fév 2014
Economie

L'Essentiel
de la
Micro-
économie


Bruno Gendron 


Les Carrés
Gualino

Lextenso
Editions

4ème édt
Fév 2014


122 p
11,50 €
Quatrième de couverture : La micro-économie est une branche de l’économie qui s’attache à l’étude du comportement humain. Cet ouvrage offre une présentation générale permettant de comprendre la méthodologie adoptée par la micro-économie. Le comportement du consommateur ou producteur est analysé sous l’angle de la production et du profit, mais aussi par rapport aux différents types de marchés qu’il est susceptible de rencontrer.

Au total une présentation synthétique, rigoureuse et pratique de ce qu’il faut connaître de la micro-économie.

Le public :

– Étudiants des filières universitaires en Droit, Sciences économiques, AES (Licence et Master)
– Étudiants de l’enseignement supérieur de gestion
– Étudiants des IUP, IUT-GEA et Techniques de commercialisation




L'auteur : Bruno Gendron est Docteur en sciences économiques, Maître de conférences à l’Université d’Orléans et chercheur au Laboratoire d’économie d’Orléans. Il enseigne depuis plus de 15 ans à l’IUT d’Orléans au département de Gestion des entreprises et des administrations.
 

Pour info :
http://www.lextenso-editions.fr/ouvrages/document/2337748





Déficits publics, la démocratie en danger Fév 2014
Economie 

Déficits
publics
La démocratie
en danger


 

Alain Lambert
 






Editions
Armand Colin
Janv 2014


229 p
19,90 €
Quatrième de couverture :  Chaque enfant naît, en France, surendetté ! Alors que sa vie commence à peine, il doit déjà près de 20 000 euros à la société. Un constat brutal, mais bien réel tant les générations précédentes ont usé et abusé des finances publiques. Désormais, la dette menace notre démocratie, car celui qui ne peut plus honorer sa dette perd la liberté de disposer de lui-même.

Un tel bilan peut sembler excessif, mais lorsqu’il émane d’Alain Lambert, inspirateur de l’une des plus ambitieuses réformes budgétaires, il mérite que l’on s’y attarde.

Comment en est-on arrivé là ? À qui la faute ? À la droite, à la gauche ? Aux politiciens ou aux administrations ? Aux cadeaux fiscaux où à l’excès de dépenses ? L’auteur nous livre ses réponses sans concession et dévoile, au passage, une gouvernance kafkaïenne de la France.
Il montre aussi que des remèdes existent. Certains sont sous nos yeux. D’autres restent à inventer et Alain Lambert ne s’en prive pas. Il ose des propositions concrètes, parfois murmurées, mais jamais exprimées au grand jour de peur de trop irriter (responsabilité des ministres, des hauts fonctionnaires, organisation administrative...).

Ceux qui croient dans la nécessité des réformes se régaleront. Pour les autres, mieux vaut s’abstenir.


Sommaire :

I. La crise des finances : une menace pour notre démocratie
1. La dette, une charge qui nous étouffe
2. Une dette qui met en péril l’équilibre entre les générations
3. Finances publiques sève ou poison de nos démocraties

II. Pourquoi et comment en est-on arrivés là ?
4. La crise financière à responsabilité limitée
5. La dette est-elle de droite ou de gauche ?
6. De notre addiction à la dépense
7. Une gouvernance féodale hémorragique

III. Espoir
8. Et si la crise des dettes souveraines était l’occasion de réinventer l’Europe ?  
9. Quelques exemples de réussite de rééquilibrage des comptes publics
10. La LOLF ou les vertus du consensus transpartisan

IV. Propositions
11. Pour une gouvernance unifiée des finances publiques
12. Réformer l’administration pour une dépense publique efficace
13. Confiance / Responsabilité/ Imputabilité
14. Citoyens, prenez en main vos finances publiques !

Conclusion

Annexes

1. Ajouter au préambule de notre Constitution notre responsabilité à l’endroit des générations futures
2. Chronologie des principaux textes qui régissent la gouvernance des finances publiques
3. La LOLF, nouvelle nomenclature et nouveau cadre comptable
4. La mise en place des systèmes d’information : une série répétée de « plantages »
5. L’introduction de l’imputabilité au Canada



L'auteur : Ancien Ministre du Budget (2002-2004) où il fut l’un des pères de la LOLF (Loi organique relative aux lois de finances), Alain Lambert est président du Conseil général de l’Orne. L'Élysée vient de lui confier une mission de maîtrise des dépenses publiques (2014)

Pour info :
http://www.armand-colin.com/livre/497320/deficits-publics.php





Cap sur l'avenir Fév 2014
Point de vue

Cap sur
l'Avenir
à
contre-courrant,
les raisons
d'être
optimiste

 

Christian
Buchet






Edititions
du Moment
Déc 2013


135 p
14,50 €
Quatrième de couverture :  " Nous allons dans le mur "… " C’est la crise "… Jour après jour, pour ne pas dire heure après heure, qui n’entend pas ce vacarme ambiant ? Mais sommes-nous vraiment en crise ? Nous avons aujourd’hui, au contraire, la chance de vivre une période de mutation exceptionnelle, telle que le monde n’en n’a pas connue depuis la Renaissance. Sait-on que la France n’a jamais été aussi grande et que les accords de Montego Bay (1994) font de notre pays le deuxième espace maritime au monde ? Ce qui nous donne accès à toutes les matières premières stratégiques, les " terres rares " – utilisées notamment pour la fabrication des téléphones portables –, dont notre pays devrait devenir l’un des premiers producteurs. Mesure-t-on que l’ouverture des routes maritimes du nord, liée à la fonte des glaces, va entraîner une nouvelle donne géopolitique favorable à l’Occident ? Que les innovations technologiques s’enchaînent à un rythme sans précédent, de la peinture solaire à l’énergie thermique des mers capable de répondre aux multiples besoins des régions chaudes, dont la production d’eau douce ? Des découvertes susceptibles de transformer en profondeur notre civilisation. Non, nous ne sommes pas dans " un monde fini " mais dans un monde débordant d’opportunités et de promesses. C’est cette vision optimiste, confiante, fondée sur vingt-cinq années de recherches en Histoire et d’études prospectives, que Christian Buchet souhaite partager.



L'auteur : Diuyiuyiuyiuyiuyiuy   Christian Buchet est directeur du Centre d'études et de recherche de la mer de l'Institut Catholique de Paris. Il a été en charge durant deux années du premier éditorial quotidien sur le développement durable dans le cadre de la matinale d'Europe 1. Membre de l'Académie de marine, il est aujourd'hui directeur du programme Océanides rassemblant 300 chercheurs du monde entier. Il a publié plusieurs ouvrages sur la mer.

Pour info :
http://www.editionsdumoment.com/





L'essentiel de la macro-économie Fév 2014
Economie

L'Essentiel
de la
Macro-
économie


Thierrt Tacheix


Les Carrés
Gualino

Lextenso
Editions

7ème édt
Janv 2014


126 p
11,50 €
Quatrième de couverture :  Ce livre présente en 8 chapitres l’ensemble des connaissances nécessaires à la bonne compréhension des politiques macro-économiques dans une perspective classique et keynésienne.

Branche de la science économique, la Macro-économie étudie les phénomènes économiques globaux en s’intéressant aux résultats d’ensemble des décisions que prennent les ménages, les entreprises ou les gouvernements.
 
Une présentation synthétique et rigoureuse del’évolution de la situation économique grâce à cette science qu’est la Macro-économie.
 
– Étudiants en licence d’économie et de gestion
– Étudiants en licence d’AES et de droit
– Étudiants en IEP, écoles de commerce
– Étudiants en BTS et IUP tertiaires
– Tout lecteur qui prépare les épreuves d’économie des concours



L'auteur : Thierry Tacheix est Maître de conférences en sciences économiques à l’Université de Limoges et Chercheur au CRIDEAU – OMIJ (Centre de Recherches Interdisciplinaires en Droit de l’Environnement, de l’Aménagement et de l’Urbanisme – Observatoire des Mutations Institutionnelles et Juridiques).

Pour info :
http://www.lextenso-editions.fr/ouvrages/document/2337097





DRH, Le livre noir Fév 2014
Management

DRH 
Le Livre Noir



 

Jean-François
Amadieu

 



Collection
Points

Edititions
Seuil
Fév 2014


309 p
7,20 €
Quatrième de couverture :  Comment se décident vraiment les embauches ? De quoi dépendent réellement les salaires et les carrières ? L’évaluation du personnel est-elle juste ? Si on écoutait les DRH, ils seraient dotés d’une boite à outils qui permettrait, comme par enchantement, de recruter, récompenser et promouvoir les plus compétents et les plus performants des salariés. La vérité est bien éloignée de ce conte de fées et il en résulte de flagrantes injustices.

Le recrutement est bien souvent irrationnel et discriminatoire : tri impitoyable des CV en fonction de la photo, de l’adresse ou du nom, tests farfelus et incursions dans la vie privée, recours fréquent à la graphologie qui n’a pas plus de fondement scientifique que l’astrologie ou la numérologie. Pire, bien des « coachs » auxquels des DRH sous-traitent l’accompagnement des cadres ont recours à des techniques ésotériques. L’obscurantisme l’emporte sur la gestion, et une très prestigieuse école de commerce française confie toutes ses formations au coaching à un professeur adepte du Tarot de Marseille ! Les salaires et les carrières dépendent plus des réseaux que des performances et les discriminations sont multiples. L’évaluation des performances est tout sauf performante : elle repose sur des critères flous ou injustes. Et tout ceci n’est qu’un bref aperçu du dossier accablant constitué par l’auteur.




L'auteur : Jean-François Amadieu, professeur à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne, spécialiste de gestion des ressources humaines et de relations sociales, a créé et dirige l’Observatoire des discriminations. Il a publié de nombreux ouvrages contribuant à sensibiliser le grand public et les entreprises aux réalités des discriminations

Pour info :
http://www.seuil.com/livre-9782021099331.htm





Les nouveaux bien-pensants Fév 2014
Point de vue

Les
nouveaux
bien-pensants
 
Michel Maffesoli
hélène Strohl







Edititions
du Moment
Janv 2014


211 p
16,95 €
Quatrième de couverture : En période électorale, la montée en puissance de l'extrémisme politique surprend les uns et scandalise les autres. L'électorat populaire est stigmatisé pour sa xénophobie, son racisme et son absence de lucidité. Et si la cause de la séparation toujours plus accentuée entre les élites et le peuple était à chercher ailleurs que dans les racines économiques et sociales de la crise ? Car ceux qui ont le pouvoir de dire et de décider ne veulent pas voir le monde, leur monde, changer. Il faut, pourtant, trouver de nouveaux mots pour éviter les maux qui frappent notre société et construire de nouvelles règles du vivre-ensemble. S'inspirant de la tradition française de la polémique intellectuelle, cet ouvrage insiste sur l'urgence de renouveler nos schémas de pensée, d'écouter et de voir ce qui est plutôt que de se réfugier derrière ce qui devrait être. Quelques figures emblématiques de la bien-pensance actuelle incarnent cette pratique trop répandue chez nos hommes politiques, journalistes, intellectuels et hauts fonctionnaires : parler et agir entre soi. Aujourd'hui, la valeur travail, la foi dans un progrès matériel et technique infini, la croyance en la démocratie représentative qui ont permis la cohésion de la population et des élites ne font plus sens. Il est donc urgent de repérer les valeurs postmodernes en train d'émerger.



Les auteurs :

Michel Maffesoli, Professeur à la Sorbonne, membre de l'Institut universitaire de France, est le théoricien internationalement reconnu, de la postmodernité. Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, traduits en de nombreuses langues, parmi lesquels : L'Ombre de Dionysos (CNRS EDitions 2010), Le Temps des tribus (La able ronde 2000), Du Nomadisme (LA TAble Ronde 2006), Srkologies (Albin Michel 2011)... 

Hélène Strohl, ancienne élève de l'ENA, Inspectrice générale des affaires sociales honoraires a publié l'Etat social ne fonctionne plus (Albin Michel 2008) et deux romans...

Pour info :
http://www.arbrealettres.com/9782354172626-les-nouveaux-bien-pensants-michel....
http://www.editionsdumoment.com/





Eudes de marchés et développement clients Janv 2014
Etudes / Conseil
Etudes de
Marché
et
Dévelop-
pement
Clients
 


Jérôme Rusak




EMS
Management
et Société
Oct 2013


187 p
18 €
Quatrième de couverture : Les cabinets de services professionnels (avocats d'affaires, audit, banque d'affaires, consultants, conseil financier, conseil en propriété intellectuelle, expertise comptable, risk consulting, SSII...) sont des structures très particulières où la relation intuitu personae avec les clients et le marché est totalement clé, notamment dans la perception du cabinet, de son positionnement et de sa satisfaction.

A travers de nombreux exemples concrets, l'auteur nous explique comment les études de marché, clients ou non-clients, permettent d'appréhender les spécificités de ces structures pour comprendre le positionnement, analyser la satisfaction des clients, identifier ou valider des opportunités de développement. Il nous montre comment les études constituent bien évidemment une source d'informations clé tant sur le cabinet que sur la concurrence, mais surtout comment elles permettent également de renforcer la relation avec le marché en général et avec les clients, ou futurs clients en particulier.

Enfin, il nous indique comment les études peuvent constituer un véritable outil de management pour favoriser les évolutions internes.




L'auteur : Jérôme Rusak est associé du cabinet Day One, cabinet de conseil en alignemement stratégique. Il est diplômé de l'Ecole de Management de Grenoble et  titulaire d'un MBA de Businees international de la Coventry Business School

Pour info :
www.dayone.fr/
www.eyrolles.com/Entreprise/Livre/etudes-de-marche-et-developpements-...





De Panama à Cahuzac Janv 2014
Internet / IE
Organiser
sa Veille
sur
Internet


Xavier
Delengaigne




Eyrolles
Janv 2014


299 p
19 € 90
Quatrième de couverture : Google ne suffit pas : exploitez les outils en ligne pour une veille efficace !

•  Définissez vos objectifs et mettez en place un plan de veille
•  Interrogez efficacement les divers moteurs de recherche et trouvez tous types de contenus   
   (images, sons, vidéos, PDF, présentations...)
•  Explorez la blogosphère et les microblogs, surveillez l'actualité, pistez les experts et suivez les
   tendances du Web
•  Personnalisez votre recherche (Rollyo, Yahoo ! Pipes...) et filtrez les informations
•  Automatisez votre veille grâce aux flux RSS et aux agrégateurs (Netvibes, Google Reader...)
•  Apprenez à évaluer l'information
•  Classez et représentez visuellement vos trouvailles grâce au Mind Mapping
•  Organisez et partagez vos trouvailles grâce au Social Bookmarking (Diigo, Delicious...)
•  Diffusez votre veille sur un blog ou sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+, 
   Tumblr...)

Sommaire :

• Préparer sa veille
  Le web, un territoire à explorer
  Bien préparer sa recherche
  Bien s'outiller pour chercher sur le web
 
• Collecter des données ◦La puissance des moteurs de recherche
  Trouver tous types de contenus
  Personnaliser sa recherche
  A la recherche du Web perdu...
Surveiller l'actualité
  Rechercher quelqu'un sur Internet
  Rechercher dans les médias sociaux : réseaux sociaux, blogs et microblogs
 
• Analyser, évaluer, stocker et traiter l'information ◦Comment évaluer l'information sur Internet ?
  Travailler l'information web : collecte, prise de notes, résumé...
  Automatiser sa veille
  Filtrer le web
  Suivre les tendances du web
  Organiser ses favoris avec le Social Bookmarking
  Partager ses trouvailles via le Social Bookmarking

• Diffuser l'information ◦Publier ses recherches sur un blog
  Diffuser sa veille sur les réseaux sociaux
  Netvibes, le portail web personnalisé



L'auteur : Ancien DSI pour une grande ville du Nord, Xavier Delengaigne est aujourd'hui consultant et formateur en management, communication, efficacité professionnelle et pensée visuelle (Mind Mapping). Animateur du blog Collectivitenumerique.fr, il est aussi l'auteur ou le coauteur de cinq autres ouvrages sur la veille et la cartographie de l'information, dont deux parus aux Éditions Eyrolles (Organisez vos données personnelles, avec P. Mongin et C. Deschamps, et Boostez votre efficacité avec FreeMind, Freeplane et XMind, avec P. Mongin).

Pour info :
www.collectivitenumerique.fr/
www.eyrolles.com/Informatique/Livre/organiser-sa-veille-sur-internet-9782212139457





Responsive Web Design Janv 2014
Internet /
Web Design

Projet
Responsive
Web
Design


Jérémie
Patonnier

Rudy Rigot




Eyrolles
Avr 2013


161 p
19 € 90
Quatrième de couverture : Adapter l'affichage d'un site web à toutes les tailles d'écrans pour répondre aux besoins des intemautes dans tous les contextes d'utilisation : un défi à l'heure où le Web mobile a envahi notre quotidien ! Permettant de créer des sites qui réagissent intelligemment à l'écran sur lequel ils sont consultés (ordinateur, smartphone, tablette...), le responsive web design convainc de plus en plus de concepteurs web. Mais alors que la pratique se répand, comment adapter les processus d'industrialisation d'un projet web à ces nouvelles méthodes ? Au - delà de la mise en œuvre technique, ce livre accompagne le chef de projet, mais aussi tous les intervenants (designers, développeurs...), tout au long du déroulement d'un projet, prévenant contre les embûches et proposant des réponses aux défis techniques et humains que cette adaptabilité ne manque pas de poser. Un guide indispensable pour appréhender de manière détendue la gestion de projet web aujourd'hui ! 

Sommaire :

- Quelques concepts clés pour bien démarrer
- Recueillir les besoins
- Rédiger le cahier des charges
- Monter l'équipe projet
- La pré-conception
- La conception
- Le design graphique
- L'intégration
- Le développement back-end
- Rôle et formation des contributeurs éditoriaux
- Effectuer la recette applicative
- Après la mise en production
- Après-propos : le mot de la fin



L'auteur : Graphiste de formation, Jérémie Patonnier, est aujourd'hui expert en développement web chez Clever Age. Cofondateur des sites Typographisme et Le train de 13h37, il est aussi contributeur au projet Mozilla. Passionné du Web sous toutes ses approches et membre du think - tank d'innovation Zenexity, fut l'un des premiers à signaler les conséquences du responsive web design sur la gestion de projet. Tous deux interviennent dans des conférences de renom en France (Paris Web, Sud Web...) comme à l'étranger.


Pour info :
http://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782212137132/projet-responsive-web-design





Libérez l'emploi pour sauver les retraites Janv 2014
Social/Emploi
Libérez
l'emploi
pour sauver
les retraites




Michel Godet





Odile Jacob 
Dec 2013


333 p
22 €
Quatrième de couverture : Ce livre est un cri de colère. Le chômage ne cesse d’augmenter avec des conséquences dramatiques pour notre pays : exclusion d’une partie de la jeunesse, alourdissement inexorable des dépenses publiques, difficulté à financer les retraites...

Le cercle vicieux est connu. Pourtant, un consensus sur le chômage empêche de faire sauter les verrous de l’emploi.

Tonique, percutant, ce livre s’attaque, chiffres à l’appui, aux "exceptions françaises", qu’il s’agisse du temps de travail – trop faible – ou du coût du travail – dissuasif pour l’emploi. Car, nous avertit Michel Godet, « il faudra travailler plus pour espérer ne pas gagner moins ».
 
Comment revenir à 5% de chômeurs ? Pour libérer l’emploi, il faut des dirigeants compétents, au service de l’intérêt général et capables de s’inspirer de ce qui marche déjà dans la France d’en bas.


«Tant qu’on n’est pas dans l’iceberg, la croisière peut continuer. La France va se réveiller, comme en 1940, défaite. Le modèle jacobin a montré son impuissance à gouverner la France à la jumelle. Un sursaut est possible à partir des forces vives qui partout dans la société, dans les entreprises ou les territoires se battent pour survivre, innover et partir à la conquête du futur.»
M. G.


L'interview :
La Fôret des
Livres 2015

Michel Godet
Michel Godet
Prospectiviste
CNAM-Paris


L'auteur : Michel Godet est professeur au Conservatoire national des arts et métiers, détenteur de la Chaire de prospective, créateur du Cercle des entrepreneurs du futur. Il est aussi membre de l’Académie des technologies et du comité directeur de l’Institut Montaigne. Il a publié notamment chez Odile Jacob Le Courage du bon sens et La France des bonnes nouvelles

Pour info :
http://www.odilejacob.fr/catalogue/sciences-humaines/...





L'Etat des entreprises 2014 Janv 2014
Economie

L'Etat des Entreprises
2014


 
DRM
Paris-Dauphine





Collection
Repères

La Dévouverte
Janv 2014


127
p
 

Quatrième de couverture :  Pour la sixième année consécutive, DRM propose dans ce « Repères » un regard pluriel sur le monde des entreprises en mettant l'accent sur les enjeux et tendances actuels.

Parmi les sujets traités cette année, des questions variées liées à l'actualité des organisations sur le marketing du non-marchand, la question de la reconnaissance au travail, les pratiques de l'interculturel dans les firmes multinationales, les modèles de finance islamique, la gestion de l'absentéisme au travail.

Des références bibliographiques sont fournies à la fin de chaque contribution et l'ouvrage s'achève par une chronologie des événements récents. L'ensemble fournit une synthèse actualisée, un véritable état annuel des entreprises.






L'auteur : DRM (Dauphine Recherche en Management) dirigée par Gwenaëlle Nogatchewsy et Véronique Perret

Pour info :
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-L_etat_des_entr....




2014
















 <
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
2015
2016















Arrow
2013


Copyright Quantorg 2004-2014
pour ConsultingNewsLine
consultingnewsline
All rights reserved
Reproduction interdite